Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
6 pays dont l’Arabie Saoudite rejoignent les BRICS !
Copié

6 pays dont l’Arabie Saoudite rejoignent les BRICS !

Lors du sommet à Johannesburg, les pays des BRICS ont pris une décision importante : inviter six autres pays à rejoindre leur groupe influent. Ces nouveaux pays sont l'Iran, l'Argentine, l'Égypte, l'Éthiopie, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Ensemble, ils formeront un groupe plus grand, les BRICS+, à partir du 1er janvier 2024. Cette décision vise à donner plus de poids aux pays émergents sur la scène mondiale. En même temps, cela ouvre un nouveau chapitre dans leur coopération.

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 25/08/2023 à 00:06 par user

BRICS

L’Arabie saoudite rejoint les BRICS 

BRICS est actuellement un groupe de 5 pays :

  • le Brésil, 
  • la Russie,
  • l’Inde, 
  • la Chine,
  • l’Afrique du Sud. 

Depuis 2011, on organise un sommet des BRICS chaque année. Un sommet durant lequel les chefs d’État de ces 5 pays ainsi que les présidents des nations amis se réunissent.

Lors du sommet à Johannesburg, les BRICS ont pris la décision officielle d’inviter six nouveaux pays à se joindre à leur alliance. L’Iran, l’Argentine, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis se joindront donc au groupe à partir du 1er janvier 2024.

Cette extension vise à renforcer l’influence des pays émergents sur la scène mondiale, face à une polarisation croissante entre l’Ouest, Pékin et Moscou. « Cela marque un nouveau chapitre pour les BRICS », a déclaré le président sud-africain Cyril Ramaphosa lors de l’annonce de cette nouvelle adhésion. 

Processus de décision et implications

Le processus de décision au sein des BRICS exige l’unanimité. Mais pendant le sommet à Johannesbourg, l’adhésion de ces nouveaux membres a conduit à des tractations ainsi qu’à des discussions bilatérales.

La Chine, un membre influent du groupe (dans le sens où elle représente environ 70 % du PIB du groupe), soutenait particulièrement l’expansion. Pour sa part, l’Inde exprimait des réserves en raison des ambitions régionales chinoises. 

Quoi qu’il en soit, la décision d’accueillir de nouveau pays en t’en que membres a été prise. Cette extension donnera donc naissance à un groupe BRICS+ de onze membres, marquant une nouvelle ère dans le domaine financier mondial. Les BRICS traiteront tous les pays de manière égale et partageront les mêmes responsabilités à l’avenir, selon le président chinois Xi Jinping.  « Les pays BRICS ont une influence significative et portent des responsabilités pour la paix et le développement mondiaux », a-t-il souligné. 

L’importance des BRICS, quelle conséquence pour le futur ?

Abritant environ 40 % de la population mondiale et en détenant à peu près un quart du PIB mondial, les BRICS jouent un rôle crucial sur la scène mondiale. Avec les PIB des nouveaux pays membres, le groupe va donc détenir 30 % du PIB mondial

Pour vous donner un aperçu, voici le PIB des BRICS : 

  • Brésil : 2 080 milliards  $
  • Russie : 2 060 milliards $
  • Inde : 3 740 milliards $
  • Chine : 19 370 milliards $
  • Afrique du Sud : 399 milliards $

Voici ceux des nouveaux adhérents :

  • Argentine : 641 milliards $
  • Égypte : 387 milliards $
  • Éthiopie : 156 milliards $
  • Iran : 367 milliards $
  • Arabie Saoudite : 1 060 milliards $
  • Émirats Arabe Unis : 499 milliards $

Cela fait un total de 30 760 milliards $, soit 30 % de l’économie mondiale.

L’extension des BRICS avec l’adhésion de six nouveaux pays vise à renforcer l’influence des pays émergents dans un contexte mondial en évolution. Une chose est sûre : cette adhésion aidera les BRICS à se faire entendre au sein des institutions monétaires internationales.

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.