Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Cryptomonnaies
chevron
Qu’est-ce que la crypto Bitcoin et à quoi ça sert en 2022 ?
Copié

Qu’est-ce que la crypto Bitcoin et à quoi ça sert en 2022 ?

En 2022, il est difficile de ne jamais avoir entendu parler du Bitcoin. Malgré ça, nombreux sont ceux qui n’en savent pas plus que son nom. On vous explique ici ce qu’est le Bitcoin, quel est son système de fonctionnement mais aussi à quoi il sert en 2022 !

timer

Mis à jour le 27/09/2022 à 21:14

crypto bitcoin

Comment et où acheter du Bitcoin ?

Pour acheter Bitcoin, il faut passer via une plateforme dédiée, c’est-à-dire un exchanges ou un broker. Cette plateforme fera office d’intermédiaire et vous permettra d’acheter des bitcoins ou vous permettra d’accéder à des outils de trading Bitcoin.

En principe, les brokers crypto sont plus appropriés si vous voulez faire du trading de cryptomonnaies. Les exchanges sont plus appropriés si vous voulez acheter de la crypto et la conserver. Cependant, des exchanges comme Bitget proposent de nombreuses fonctionnalités de trading.

Si vous voulez vous orienter vers un investissement crypto tel que le staking, le earning, le HODL ou simplement acheter Bitcoin pour les conserver dans un wallet, vous pouvez choisir une plateforme d’échange.

Voici les 3 meilleures plateformes d’échange pour acheter Bitcoin en 2022 :

Si vous préférez faire du trading de cryptos via un broker sans forcément posséder des bitcoins mais en « pariant » sur son cours, préférez un broker.

Voici les 3 meilleurs brokers pour trader du Bitcoin en 2022 :

Choisissez la plateforme qui vous correspond le mieux en fonction de votre recherche. N’hésitez pas à consulter leurs sites ainsi que nos articles dédiés pour en savoir plus.

Pour acheter des bitcoins, il vous suffit alors d’ouvrir un compte sur celle que vous avez choisi et passer les différents processus de vérification d’identité. 

Une fois votre compte créé et l’identification faite, il ne vous reste plus qu’à effectuer un dépôt en monnaie fiat (euro, dollar, etc.) pour ensuite les échanger contre du Bitcoin.

Lorsque vous avez acheté du Bitcoin, vous pouvez le stocker sur la plateforme sur laquelle vous l’avez acheté, ou décider de les déplacer vers un wallet externe tel que Metamask, ou XDEFI.

Bitcoin avis : est-ce qu’il faut en acheter en 2022 ?

L’investissement en Bitcoin comporte des risques et le marché des crypto-monnaies est un marché très volatile. En étant la mère des cryptos, beaucoup d’experts pensent que la valeur du Bitcoin ne peut qu’augmenter avec les années mais il vaut mieux rester prudent

Certains experts pensent que le Bitcoin atteindra un jour 1 million de dollars. À l’heure actuelle, il a du mal à repasser au-dessus des 25 000$. Cette année 2022 est marquée par de fortes perturbations du marché ou certains s’effraient et d’autres y voient de grandes opportunités.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le mot bitcoin provient de la combinaison de deux mots anglais : “BIT” et “COIN”. 

  • BIT comme dans Mégabit et Gigabit, c’est l’unité de donnée binaire
  • COIN c’est la version anglaise de « pièce de monnaie ». En d’autres termes, le Bitcoin est une pièce de monnaie créée sous un format de données binaires

La création du Bitcoin remonte à 2009. On doit sa création à un certain Satoshi Nakamoto qui est toujours non identifié à ce jour.

À l’heure actuelle, on ne sait toujours pas s’il s’agit d’une seule personne ou d’un groupe.

Le Bitcoin a été créé pour être une monnaie numérique totalement décentralisée. Toute sa sécurisation et le bon fonctionnement de ses transactions repose sur un principe cryptographique qui a été pour la première fois utilisé dans la conception d’une monnaie : la blockchain.

Bitcoin, révolutionnaire à l’origine d’une nouveau monde

Le Bitcoin a été la première cryptomonnaie sur le marché et a donné naissance à une nouvelle aire :

  • De nombreuses cryptos ont vu le jour en utilisant la même blockchain ou en se basant sur son principe (on les appelle les Altcoins)
  • La naissance de la finance décentralisée : un système financier qui ne dépend pas d’un organisme central et qui fonctionne comme la finance étatique
  • L’arrivée du web3 avec le metaverse, les NFT, … qui fonctionnent aussi sur des principes de blockchains

Aujourd’hui le Bitcoin est la crypto monnaie avec la valorisation la plus élevée (près de 3 milliards de dollars de capitalisation) et est réellement le porte drapeau de toute la mouvance crypto.

L’utilisation de plus en plus simple de Bitcoin et des Altcoins

Les monnaies virtuelles comme le bitcoin sont des devises numériques convertibles en monnaies fiduciaire (aussi appelées monnaies FIAT) sur des plateformes d’échange (Binance, Coinbase, KuCoin, Kraken, …) ou échangeables contre d’autres cryptomonnaies. 

Ces monnaies numériques tendent aussi à être de plus en plus utilisables comme moyen de paiement direct, que ce soit en ligne ou physiquement.

En effet, de plus en plus d’institutions ouvrent leurs portes aux cryptomonnaies. Il y a également un nombre conséquent d’entreprises et de particuliers qui investissent massivement dans le Bitcoin en pensant qu’il constitue la monnaie de demain et que sa valeur explosera dans les années à venir.

Comment fonctionne la blockchain du Bitcoin ?

Même s’il fonctionne sur un réseau décentralisé, le Bitcoin est bien encadré. 

Son fonctionnement est basé sur la technologie de la blockchain grâce à laquelle se font toutes les transactions en toute sécurité et en toute transparence. 

La blockchain est un assemblage de blocs formant une chaîne. Chaque bloc est une liste de transactions vérifiées. C’est comme un grand registre numérique sur lequel sont stockées toutes les informations relatives aux transactions de Bitcoin.

La grande force de la blockchain est qu’elle est publique donc 100% transparente mais surtout immuable. Une fois les blocs vérifiés et ajoutés à la chaîne, personne ne peut en modifier le contenu.

La vérification de la blockchain Bitcoin grâce aux nœuds

Dès que deux parties effectuent une transaction, les données relatives à ces transactions sont envoyées aux nœuds. Ces derniers s’assurent de la légitimité du payeur et de la disponibilité des fonds à transférer avant de valider la transaction.

Chaque membre du réseau stocke une partie de cette chaîne sur son ordinateur. Ces ordinateurs (ou tout appareil qui contribuent au fonctionnement de la blockchain) sont appelés des “nœuds” et les membres qui vérifient ces transactions sont des “mineurs”. Après validation par les nœuds, les parties qui ont initié la transaction reçoivent la confirmation. Les blocs de transactions ainsi traités sont ensuite cryptés puis ajoutés à la chaîne de blocs existante par le nœud qui s’en est chargé.

Le principe de Proof of Work (PoW) pour vérifier les blocs

Pour valider un bloc, la blockchain Bitcoin repose sur un principe de Proof of Work. C’est-à-dire que lorsqu’un bloc est “rempli”, les mineurs doivent effectuer une quantité de calculs faramineux pour trouver le “hash” qui est la clé pour confirmer que toutes les transactions contenues dans le bloc sont correctes.

Le Proof of Work est donc un processus de vérification qui nécessite beaucoup de matériel et d’énergie. La quantité de calculs est telle qu’il faut des machines très puissantes (processeurs, cartes graphiques, …) pour pouvoir trouver la solution.

Lorsqu’un nœud a trouvé le hash, il est récompensé en bitcoins. La quantité de bitcoins que reçoivent les mineurs change avec le temps. Tous les 4 ans, le montant est réduit de moitié.

Depuis 2020, le montant reçu pour la vérification d’un bloc est de 6,25 BTC (ce qui reste une très belle somme).

La blockchain n’est donc pas stockée sur un serveur central. Chaque mouvement sur la blockchain doit faire l’objet de vérifications de la part des nœuds et c’est ce qui fait son impossibilité d’être manipulé.

Il est donc impossible de modifier le contenu des blocs. En outre, avec la blockchain du Bitcoin, on peut remonter chaque wallet (portefeuille numérique), connaître son contenu et toutes les transactions effectuées.La blockchain est publique et toutes les informations sont accessibles par tout le monde. Cependant, elle est théoriquement anonyme, ou plutôt pseudonyme. On peut connaître les adresses et les transactions mais pas l’identité derrière une adresse.

À quoi sert le Bitcoin ?

L’arrivée du Bitcoin dans le monde de la finance a apporté un aspect spéculatif indéniable.

De nombreux investisseurs se tournent aujourd’hui vers le bitcoin car ils considèrent que c’est une valeur sûre sur laquelle il est bon de miser et que sa valeur ne peut qu’augmenter dans les années à venir. 

Au cours de ces dernières années, le Bitcoin a créé beaucoup de ce qu’on appelle aujourd’hui des « crypto-millionnaires », des personnes qui ont senti que sa valeur allait exploser et qui ont eu la lucidité d’acheter des bitcoins quand son prix était encore dérisoire. 

Pour rappel, il y a seulement 2 ans, en début d’année 2020, le bitcoin coûtait 8000€ environ. Il a ensuite connu une très grosse augmentation en 2021 pour atteindre les 56 000€. Il ne faut pas être un grand mathématicien pour comprendre qu’une personne qui a investi au bon moment a pu faire fortune facilement. 

Les crypto-monnaies endossent aujourd’hui la réputation d’être des poules aux œufs d’or qui peuvent à tout moment vous vendre riche, mais à tout moment avaler vos économies sans que vous n’ayez rien anticipé. 

Mais sinon, à part pour son aspect spéculatif qui fait tourner les têtes et parler les détracteurs, est-ce que le Bitcoin a une réelle utilité ?

L’utilité réelle au-delà de la spéculation

En fait, le Bitcoin n’a pas apporté qu’un vent de volatilité sur le monde de la finance. Il faut avouer que l’invention de Satoshi Nakamoto est une vraie révolution et qu’elle a ouvert des portes jusqu’ici insoupçonnées.

Tout d’abord, rappelons l’invention derrière le Bitcoin :

  • Une monnaie numérique, sous forme de “token” ou de pièces si vous préférez, qui est hébergée sur une blockchain. Cette blockchain, c’est un moyen hyper sécurisé et totalement indépendant, qui n’est pas stocké sur un serveur central mais bien sur des dizaines de milliers d’ordinateurs, de prouver une information par des mécanismes cryptographiques (d’où le nom cryptomonnaie). 

Les mécanismes cryptographiques sont des mécanismes algorithmiques qui peuvent vérifier des informations grâce à des chaînes de calculs immenses. 

Cette blockchain du Bitcoin est donc révolutionnaire. 

Elle a apporté un moyen de faire des transactions entre des personnes sans intermédiaire (on appelle ça de pair à pair) sur un éco-système entièrement sécurisé et impossible à hacker

La blockchain est un système qui vérifie et fige une information dans une chaîne de blocs et qui ne peut jamais être modifiée. D’un autre côté, cette chaîne de blocs est publique et accessible à tous. 

Le Bitcoin a donc apporté avec lui un moyen de presque anéantir le risque de l’erreur humaine dans des transactions et le risque de faillite/disparition des organismes gérants. 

La blockchain du Bitcoin est un écosystème indépendant qui ne ment pas, qui ne différencie pas les personnes et qui ne peut pas réagir “selon l’appréciation”. 

Tout le monde est sur un même pied d’égalité.

Un nouveau système de vérification sûr, honnête et égalitaire

La technologie de cette blockchain ouvre donc la porte à la vérification numérique et apporte des innovations comme les NFT qui sont des éléments qui sont intégrés dans une blockchain et qui sont donc rendus uniques et impossibles à copier. 

Une avancée qui vient aujourd’hui combler un manque de véracité et d’unicité dans le monde d’internet où tout est copiable et falsifiable
Le Bitcoin apporte aussi une solution universelle et rapide pour échanger de la valeur. Les transactions sont rapides et peuvent se faire de n’importe quel endroit au monde.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

FAQ Bitcoin

Quand et par qui a été inventé le Bitcoin ?

Le Bitcoin a été inventé par une personne anonyme du nom de Satoshi Nakamoto. On ne sait toujours pas s’il s’agissait d’une seule personne ou d’un groupe. La première version de Bitcoin est sortie en 2009.

Comment fonctionne la blockchain Bitcoin ?

La blockchain Bitcoin est la première à avoir vu le jour et a été une vrai révolution. Elle fonctionne sur un consensus de vérification appelé Proof of Work. Elle est sécurisée grâce à un réseau de vérificateurs anonymes.

Est-ce qu'il existe d'autres cryptos que le Bitcoin ?

Oui, Bitcoin a été la première crypto mais il en existe aujourd’hui des milliers. Le Bitcoin reste encore aujourd’hui la crypto principale du marché avec un capitalisation à plus de 370 milliards de dollars.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.