Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
Binance sous le coup d’une énième action en justice
Copié

Binance sous le coup d’une énième action en justice

Au Texas, une femme a été victime d’escroquerie amoureuse ou pig butchering. Elle aurait perdu 8 millions de dollars. Pensant que Binance est mêlé à l’affaire, elle décide de porter plainte contre le géant de l’exchange crypto. Une autre procédure judiciaire qui s’ajoute au palmarès de Binance !

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 24/05/2023 à 15:05 par user

binance tinder

Pig butchering : de quoi parle-t-on?

Parce qu’il s’agit d’un marché en pleine croissance, la cryptomonnaie est aujourd’hui en proie à différentes formes d’escroquerie. Les escrocs crypto ne cessent d’ailleurs de peaufiner leurs techniques afin d’attirer plus de personnes.

Plus connu sous le terme d’escroquerie amoureuse, le pig butchering cible les applications de rencontres et les médias sociaux. C’est une « nouvelle technique » d’escroquerie qui combine la romance ou l’amitié avec une manœuvre d’investissement.

En pratique, l’escroc utilise un faux compte sur Tinder, WhatsApp ou d’autres sites pour entrer en contact avec des victimes potentielles. Son but premier : conquérir le cœur des victimes en devenant leur amant ou leur ami. Dès lors qu’il gagne leur confiance, il les encourage à investir dans un trading de cryptomonnaie en vantant ses avantages. 

Pour convaincre sa victime, l’escroc crypto ira jusqu’à réaliser lui-même quelques transactions. L’étape suivante consistera alors à inviter la victime à télécharger une application ou un site contrôlé par un réseau d’escrocs crypto.

Binance attaqué en justice par une femme arnaquée sur Tinder

D’après le dossier déposé le 22 mai, l’escroc connu sous le nom de Jerry Bulasa aurait promis romance et prospérité financière à Divya Gadasalli (la plaignante). Concrètement, elle accuse Binance d’avoir facilité les actes d’escroquerie dont elle a été victime.

Selon elle, Binance aurait converti l’argent escroqué en crypto. En d’autres termes, l’exchange aurait fourni des services à l’escroc. 

« Binance et Binance US sont une même entité et les gens utilisaient des réseaux privés virtuels (VPN) pour accéder à l’exchange », a-t-elle rétorqué. 

D’ailleurs, la procédure judiciaire ne concerne pas uniquement Binance. En mars 2022, Divya Gadasalli a aussi intenté une action en justice contre TD Bank, Abacus Federal, Savings Bank et la bourse Poloniex.

Le verdict est tombé !

Le 22 mai, le juge chargé de l’affaire Amos Mazzant a prononcé son verdict.  Selon lui, aucun élément ne prouve l’implication de Binance dans l’affaire d’escroquerie dont Divya Gadasalli a été victime. 

« La plaignante ne pouvait pas prouver que la fraude a réellement eu lieu au Texas, car Binance et Binance US ne peuvent pas opérer au Texas », a-t-il ajouté. 

Ainsi, Binance est lavé de tout soupçon. La victime, quant à elle, finit avec 8 millions de dollars de perte.

Il s’agit d’un énième cas d’escroquerie crypto. Pour réduire les risques, les utilisateurs devront redoubler de vigilance. Mais pas que ! Une telle affaire souligne aussi l’importance d’une réglementation crypto plus stricte.

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.