Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Le Bitcoin émet 0,1% du gaz à effet de serre mondial
Copié

Le Bitcoin émet 0,1% du gaz à effet de serre mondial

Selon un rapport récent du Cambridge Center for Alternative Finance, le minage du Bitcoin représenterait 0,1% des émissions du monde entier en gaz à effet de serre.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 27/09/2022 à 12:40

bitcoin emission gaz effet serre

C’est le Cambrige Center for Alternative Finance (CCAF) qui est à l’origine de ce rapport attestant que les mineurs de Bitcoin rejettent 0,1% des émissions de dioxyde de carbone du total des émissions planétaires.

Ces émissions équivalent à près de 48,35 millions de tonnes de dioxyde de carbone (par an).

Pour rédiger ce rapport, la CCAF a considéré la consommation d’électricité du minage du Bitcoin, avec la quantité de bitcoins minés quotidiennement. Pour mettre ces chiffres en perspective avec des émissions, elle a analysé les zones géographiques où sont répartis les mineurs à travers le monde.

C’est grâce à cette méthodologie que la CCAF est arrivé à ce résultat énorme de plusieurs millions de tonnes de carbone rejetées.

Il apparaîtrait néanmoins que 37,6% de l’électricité utilisée pour le minage du Bitcoin proviendrait de sources d’énergies renouvelables. Un chiffre qui peut paraître élevé mais qui est nettement différent des résultats obtenus et partagés par le Bitcoin Mining Council.

Au deuxième trimestre 2022, l’institut a communiqué que 59,5% de l’énergie utilisée pour le minage du Bitcoin provenait d’énergies renouvelables.

Diminuer l’impact écologique du Bitcoin : un combat mené par tous

Récemment, la Maison Blanche s’est penchée sur le sujet des cryptomonnaies pour mieux les réglementer. Elle annonçait également qu’elle incitait vivement les régulateurs à essayer d’améliorer la situation du côté des mineurs pour réduire les émissions. 

L’idée serait d’instaurer des réglementations pour inciter les mineurs à utiliser des énergies renouvelables en adoptant, par exemple, des mesures dissuasives pour l’utilisation d’énergies fossiles. 

Il ressort cependant que les émissions ont nettement diminué depuis l’année 2021. Selon la CCAF, qui avait fait la même étude un an en arrière, la consommation du Bitcoin a baissé de 14,1%

Plusieurs raisons à cette baisse selon le bureau d’études : 

  • La baisse de la rentabilité du minage a réduit les émissions
  • Une augmentation de l’efficacité du matériel

D’ailleurs, l’augmentation de l’efficacité des machines est un des axes sur lesquels miser pour un avenir moins émetteur. À mesure que la technologie s’améliore, les matériels utilisés consomment de moins en moins. 

Le hashrate peut donc augmenter sans faire augmenter la consommation.

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.