Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
EverFx ? 17000 victimes d’arnaques à la cryptomonnaie
Copié

EverFx ? 17000 victimes d’arnaques à la cryptomonnaie

Un groupe aurait escroqué 17 000 personnes en Espagne dans la cryptomonnaie en se faisant passer pour de faux courtiers.

Écrit par : Léa

timer

Mis à jour le 16/11/2022 à 20:37

espagne crypto arnaque

En Espagne, plus de 17 000 personnes ont été victimes d’escroquerie à la cryptomonnaie. Les forces de police de la Catalogne et la police européenne ont démantelé un le réseau de « faux courtiers » qui aurait dérober prêt de 2,4 milliards d’euros

Le groupe d’escroc aurait également arnaquer d’autres victimes dans d’autres pays européens, non connu pour le moment. Les arnaqueurs auraient été dirigés depuis l’Albanie. Les deux chefs présumés de l’escroquerie ont été arrêtés le 8 et 9 novembre par des responsables espagnols sur place. L’enquête est toujours ouverte et 16 autres personnes sont présumés coupables actuellement. 

Comment ont-ils arnaqué les victimes ? 

L’alerte envers les policiers espagnols a été donné après qu’une femme âgée est porté plainte pour escroquerie en 2018. Elle aurait été escroquée de prêt de 800 000 euros. Cette dernière avait été contacté par les malfaiteurs en lui proposant d’investir dans les cryptomonnaies puis en lui promettant de multiplier son argent par la suite. Au départ, ils lui demandaient de débuter avec 250 euros puis augmentait ce montant de jour en jour. La victime ne sachant pas, qu’en réalité son argent était directement envoyés vers des paradis fiscaux. 

Pour parvenir à leurs fins, ils ont utilisé des méthodes trompeuses envers les victimes. Au départ, ils les contactaient par téléphone en se faisant passer pour de faux courtiers. Ils utilisaient des techniques commerciales trompeuses afin de les persuader de leur faire confiance, ils faisaient la promesses à leurs victimes de faire d’énormes profits grâce à leurs méthodes. Les victimes ont alors fais confiance à leurs fraudeurs qui leurs réclamaient des sommes toujours plus importantes pour des soi-disant transactions en cryptomonnaie.

 joueur du FC Séville avec de la publicité Everfx

Dans les sociétés suspectées sur cette affaire figure EverFX, un broker qui a fait de la promotion pour son site web à travers le club du FC Séville en 2019. Les joueurs portaient sur leur short, la marque du site internet. Le contrat de sponsoring avait été prolongé jusqu’à l’année dernière. Cela aurait permis de gagner considérablement la confiance des victimes. 

En 2021, EverFX avait été interdit de fournir des services financiers au Royaume-Uni. La FCA s’était justement rendu compte que le courtier redirigeait ses clients vers des membres étrangers du groupe EverFX qui n’avait pas d’autorisation pour opérer au Royaume-Uni. 

« De nombreux consommateurs ont ensuite été incités à effectuer des transactions avec des membres étrangers du groupe EverFX, qui n’avaient pas l’autorisation de fournir des services réglementés au Royaume-Uni, ce qui signifie que les consommateurs n’avaient pas le même niveau de protection »

FCA Royaume-Unis

Les « faux » courtiers auraient également utilisé des logiciels pour rentrer à distance sur les ordinateurs des victimes afin de pouvoir réaliser des opérations de transactions. Certains comptes des victimes auraient été complètement vidé. Selon la police, les escrocs auraient gagné environ 400 euros par minute. Les investissements allaient des cryptomonnaies aux fausses actions d’entreprise comme Apple. Lorsque la victime souhaitait récupérer son argent, son interlocuteur lui disait que son courtier était décédé et ils auraient changé régulièrement le nom de leur site internet pour tromper. Parfois même, ils réclamaient une autre transaction pour permettre le retrait de leurs clients et vidaient ainsi leurs comptes… 

Ils utilisaient des centres d’appel pour contacter leurs victimes, leurs employés parlaient plusieurs langues de sorte de pouvoir mieux tromper leurs clients et gagner leur confiance. Six centres d’appels ont été démantelés, deux des plus hauts responsables ont été arrêtés. Au total, 15 centres d’appels ont pu être démantelés. L’un des plus grands se trouvait à Kiev capitale de l’Ukraine, 800 personnes contactaient les victimes pour les escroquer alors que le pays était en guerre. 355 appareils électroniques ont également été saisies contenants des preuves importantes. 

L’enquête est toujours en cours et les policiers pensent que d’autres plaintes leur parviendront maintenant que l’affaire a été médiatisée. 

Cette affaire démontre à nouveau l’importance de garder le contrôle de son argent et de se renseigner au préalable avant de faire confiance à quelconque personne, société ou logiciel. 

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Léa

Léa

Léa fait partie de l'équipe InvestX qui accompagne les membres dans leur formation. C'est aussi une passionnée de crypto qui suit le marché au plus près. Pour le site InvestX.fr, elle rédige des articles pour aider les lecteurs a décrypter l'actualité et ce qu'il passe jour après jour dans le monde des blockchains.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.