Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
FTX en faillite : les comptes en négatif dévoilés par un dirigeant
Copié

FTX en faillite : les comptes en négatif dévoilés par un dirigeant

Ce qui devait arriver arriva. FTX est officiellement déclaré en faillite ce 11 novembre 2022 et lance une procédure aux Etats-Unis. Dans le même temps, le CEO Sam Bankman-Fried démissionne de son poste. Que va-t'il se passer pour FTX et surtout ses utilisateurs ?

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 11/11/2022 à 20:04

faillite-ftx

L’exchange FTX se met en faillite ainsi que toutes ses filiales

FTX était en mauvaise posture depuis dimanche 6 novembre. Il a fini par succomber à ses blessures vendredi 11 novembre. Dans un communiqué officiel, relayé sur Twitter, l’exchange annonce officiellement sa faillite. 

La société annonce introduire un processus Chapitre 11 aux Etats-Unis, c’est-à-dire un régime de faillite américain.

La faillite concerne le FTX Group et comprend donc de nombreuses filiales parmi lesquelles on retrouve Alameda Research, FTX US, LedgerX LLC et 130 autres structures. 

La communauté s’interroge sur le sort de FTX US. Sam Bankman-Fried avait déclaré le 8 novembre que la structure était indépendante de FTX et en parfaite santé.

La décision prise par le groupe aujourd’hui était l’un des scénarios probables parmi le peu de possibilités qu’il restait. Pour rappel, Binance avait émis l’idée d’un rachat de FTX avant de se retirer après avoir vu leurs comptes. 

Les 2 solutions qui s’offraient alors à FTX étaient : 

  1. Un sauvetage en levant des fonds de diverses sociétés (SBF demandait environ 10 milliards pour sauver sa barque)
  2. Une faillite

C’est donc la deuxième option qui a dûe être choisie en dernier recours et après de douloureux jours où les solutions semblaient se défaire sous leurs pieds. 

Il semblerait donc qu’aucun investisseur n’ait voulu sauver le groupe. Une situation compréhensible à l’heure où on sait que Binance s’est résignée après avoir vu les comptes et que la société aurait actuellement entre 10 et 50 milliards de dollars de dettes pour plus de 100 000 créanciers.

Les déclarations du responsable des ventes institutionnelles à propos des comptes de FTX

Avant la déclaration de FTX au sujet de la faillite, un tweet a été publié par l’ancien responsable des ventes institutionnelles, Zane Tackett. Ce dernier a publié des informations concernant les comptes de FTX. 

Il précise que les chiffres ne sont pas concrets mais on imagine qu’il reflète en partie la réalité. À la vue de ces différentes données, on comprend la situation que vivait FTX et les raisons de sa chute.

FTX présentait donc des dettes de près de 8,8 milliards de dollars, avec des actifs liquides de seulement 900 millions. FTX présentait donc une balance négative de liquidités de 7,9 milliards de dollars. 

Ces chiffres expliquent l’impossibilité pour FTX de traiter les retraits de sa plateforme.

Si la situation est telle qu’elle est aujourd’hui, c’est parce que FTX a utilisé ses liquidités pour d’autres de ses projets, comme Alameda Research. 

Pour comprendre ce manque de liquidités en vulgarisant la situation, on peut imaginer ça comme : 

  1. Un utilisateur achète 1 BTC sur FTX et le stocke sur la plateforme
  2. FTX utilise le BTC de l’utilisateur en aidant une filiale ou en tradant avec les tokens
  3. Le BTC de l’utilisateur n’est donc plus vraiment disponible s’il désire le retirer
  4. FTX espère que l’utilisateur ne redemande pas son BTC
  5. Si de nombreux utilisateurs se mettent à demander leurs BTC en retour, FTX n’a pas assez de ressources pour leur donner puisque les tokens ne sont plus dans la société

Ce genre de manipulation est répandue dans les sociétés d’investissement mais représente un vrai danger puisqu’en cas de panique, les demandes des utilisateurs surpassent largement la capacité de remboursement de la société.

Sam Bankman-Fried démissionne de ses fonctions

Dans le document partagé par FTX, on apprend notamment que le CEO qui a marqué cette crise, Sam Bankman-Fried, a démissionné de sa position et se retire de la société.

Le nouveau CEO est John J. Ray III, connu dans le milieu pour avoir été l’avocat principal dans la liquidation de la société Enron en 2007.

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.