Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Genesis : le prochain sur la liste des faillites crypto 2022 ?
Copié

Genesis : le prochain sur la liste des faillites crypto 2022 ?

La faillite faramineuse de FTX a semé beaucoup de doutes dans la crypto sphère. A l’heure de rassurer et de stabiliser un marché en crise, certains se trouvent être sur la corde raide. C’est le cas, notamment, de Genesis.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 23/11/2022 à 17:47

genesis

On parle ici d’un acteur important : Genesis. Cette société crypto permet aux institutions d’investir et de trader les cryptomonnaies

Cet acteur est directement lié à d’autres structures massives du domaine. Genesis est une société du groupe Digital Currency Group

Si le nom ne vous dit rien, c’est la société qui détient le média Coindesk, Genesis et Grayscale. 

C’est donc un acteur majeur qui se retrouve en difficulté. Genesis a récemment annoncé qu’elle pourrait déclarer faillite si elle ne parvenait pas à trouver des fonds. 

Ce serait évidemment un coup de massue supplémentaire pour le marché crypto déjà en grande difficulté

Genesis tremble à cause de FTX et de son implication

La société a avoué récemment être dans une situation délicate. 

Genesis aurait 2,8 milliards de prêts en cours, selon un rapport de Bloomberg. 

La chute de 3AC (3 Arrows Capital) en juin 2022 avait mis un premier coup dans les liquidités de Genesis qui avait du mal à remonter la pente. 

Rien ne s’est arrangé avec la chute de FTX le 11 novembre dernier. Genesis a admis avoir 175 millions de dollars investis sur la plateforme.

La situation est critique pour la société d’investissement qui a annoncé avoir besoin d’un prêt entre 500 millions et 1 milliard de dollars pour survivre à cette crise. 

Un effet boule de neige de Genesis a Grayscale

Plusieurs problèmes majeurs sont à déplorer en cas de faillite, notamment son lien étroit avec Grayscale

Les deux sociétés sont détenues par Digital  Group. Currency Group et ont donc un rapport étroit. Grayscale est une société qui permet des investissements institutionnels au travers de son token $GBTC (Grayscale Bitcoin Trust Coin).

Il a été mentionné qu’en cas de faillite de Genesis, le GBTC devrait éventuellement être dissous afin de rembourser les créances de Genesis. 

À l’heure actuelle, Grayscale détient plus de 10 milliards d’actifs en gestion. 

Source : Grayscale

Récemment, d’autres doutes ont commencé à planer sur Grayscale après qu’ils aient communiqué de pas vouloir partager leurs preuves de réserves. Ce système a été proposé par CZ (Binance) pour apporter plus de transparence et de sécurité au marché crypto. 

Grayscale a refusé de le faire pour des raisons “de sécurité”.

Binance refuse de tendre la main à Genesis

Récemment et après les histoires de FTX, Binance avait annoncé constituer un fond de sécurité pour aider les acteurs en difficulté. 

Cependant, après discussion entre les deux acteurs, Binance aurait refusé de venir en aide à Genesis

Faut-il craindre la faillite de Genesis ? 

Il est certain que Genesis est dans une position délicate et que les choses pourraient se corser pour la société crypto. 

Il faut cependant garder du recul sur la situation car tout n’est pas encore joué. Genesis appartient à un très grand groupe. Au cas où aucune autre solution n’est trouvée, Digital Currency Group pourrait revendre une partie de ses avoirs en GBTC pour aider Genesis. 

La société est actuellement en demande de prêts et il se pourrait fort probablement que des acteurs leur viennent en aide pour éviter la catastrophe

Les clients de Genesis ou Grayscale sont des clients institutionnels et leurs faillites ne concerneraient presque pas de particuliers, mais ce serait un coup en plus dans l’écosystème et dans la confiance de la communauté. 

Depuis la faillite de FTX, le marché est au plus mal et certains dégâts collatéraux n’ont pas fini de se faire sentir, on le voit ici avec l’affaire Genesis.

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.