Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
Deuxième journée (4 octobre) du procès de Sam Bankman-Fried
Copié

Deuxième journée (4 octobre) du procès de Sam Bankman-Fried

Le procès tant attendu de Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, s'est ouvert cette semaine à New York. Accusé par le Département de la Justice américain de fraude et de complot, Bankman-Fried est au cœur d'un débat sur sa gestion des fonds de ses clients et son implication dans la faillite de la plateforme. Voici le résumé de la deuxième journée de procès du 4 octobre 2023.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 05/10/2023 à 12:36 par Thomas

proces sbf jour 2

Les accusations du procureur

La journée a commencé par la plaidoirie d’un des procureurs fédéraux qui est revenu sur les différentes accusations et suspicions au sujet de SBF.

Selon Thane Rehn, procureur adjoint des États-Unis, Bankman-Fried a construit son empire crypto sur un “château de cartes”, mentant à ses clients et utilisant leur argent pour s’enrichir.

Plus précisément, l’accusation affirme que, bien que FTX ait assuré aux clients que leur argent était en sécurité, Bankman-Fried a détourné beaucoup de ces fonds vers l’entreprise Alameda Research. Ces fonds auraient notamment été utilisés pour satisfaire ses plaisirs personnels ou encore faire des dons politiques.

L’une des allégations les plus accablantes est que Bankman-Fried aurait sorti plus de 10 milliards de dollars de FTX pour couvrir les dettes d’Alameda Research en mai et juin 2022.

Rehn suggère également que Bankman-Fried a tenté de “dissimuler” ses actions en ordonnant la création de faux états financiers.

La défense de Bankman-Fried via son avocat Mark Cohen

Face à ces accusations, l’équipe de défense de Bankman-Fried, dirigée par Mark Cohen, insiste sur le fait que Bankman-Fried n’avait aucune intention malveillante. Cohen a souligné que la croissance rapide de FTX et d’Alameda Research a pu dépasser Bankman-Fried, mais qu’il n’avait jamais l’intention de voler ses clients.

La défense a également tenté de discréditer certains témoins clés du gouvernement, tels que Caroline Ellison, Gary Wang ou Nishad Singh, suggérant qu’ils pourraient témoigner de manière biaisée en faveur de l’accusation. Pour rappel, ils ont tous déjà plaidé coupables et se sont portés volontaires pour aider la justice.

👉 Que s’est-il passé la première journée du procès de SBF ?

La responsabilité de Caroline Ellison

Mark Cohen a d’ailleurs souligné que, tandis que SBF agissait de bonne foi, d’autres acteurs pourraient avoir joué un rôle dans les événements ayant mené à ce procès. En particulier, Caroline Ellison, ancienne compagne et employée de SBF.

Selon la défense, Ellison aurait manqué à ses devoirs en ne mettant pas en place les mesures de sécurité et de gestion des risques nécessaires malgré plusieurs demandes de SBF pour qu’elle le fasse. Cette omission est présentée comme un facteur crucial ayant conduit aux problèmes rencontrés par FTX.

Dans ce procès, de nombreux témoignages sont très attendus, notamment celui de Caroline Ellison qui a, sans conteste, eu un rôle déterminant dans le déroulement des événements.

Les témoignages de la journée

Lors de cette deuxième journée, plusieurs témoins ont pris la parole.

Marc-Antoine Julliard, un trader en matières premières français, a évoqué sa perte de 134 000 dollars en tant que client de FTX. Malgré les signes d’alerte concernant FTX en 2022, Julliard a confié avoir été rassuré par les tweets de Bankman-Fried, avant de découvrir qu’il ne pouvait pas retirer ses fonds.

Adam Yedidia, un ancien collègue de Bankman-Fried au Massachusetts Institute of Technology et ancien employé de FTX, a également témoigné. Il a décrit la stratégie globale de Bankman-Fried chez FTX et a mentionné avoir démissionné après avoir découvert que des dépôts de clients avaient été utilisés pour rembourser des créanciers.

La journée 2 s’est terminée pendant le témoignage de Yedidia qui reprendra demain lorsque commencera la troisième journée.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du média. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

AVIS DE NON RESPONSABILITÉ
Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.