Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
La roupie digitale fait son entrée en Inde en novembre
Copié

La roupie digitale fait son entrée en Inde en novembre

Depuis plusieurs mois de nombreux pays font part de leur volonté de développer leur propre crypto qui serait émise par l’Etat et régulée par la banque centrale. L’Inde faisait partie de ces pays et a annoncé un premier lancement ce mardi premier novembre.  Dans le milieu, on appelle ces projets des CBDC (Central Bank Digital […]

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 01/11/2022 à 15:26

e-roupie-inde

Depuis plusieurs mois de nombreux pays font part de leur volonté de développer leur propre crypto qui serait émise par l’Etat et régulée par la banque centrale. L’Inde faisait partie de ces pays et a annoncé un premier lancement ce mardi premier novembre. 

Dans le milieu, on appelle ces projets des CBDC (Central Bank Digital Currency), des cryptos régulées au niveau national. Si les Etats s’en intéressent et veulent se développer, c’est pour pouvoir trouver une alternative à la monnaie fiduciaire établie depuis des décennies et parce qu’ils comprennent l’intérêt grandissant pour les monnaies numériques par la société. 

La proposition de CBDC de l’Inde

En Inde, la banque centrale est le RBI (Reserve Bank of India). C’est cette structure qui développe et lance la roupie numérique au travers de 2 tokens différents : 

  1. CBDC-R
  2. CBDC-W

Le e-Rupee (e-Roupie) est échangeable de la même manière que la monnaie fiduciaire. La différence entre les deux versions ci-dessus est que le CBDC-R est une version pour les particuliers tandis que le CBDC sera pour les achats de gros.

Le CBDC-R est donc utile pour une utilisation générale de la population et des entreprises pour effectuer les différentes transactions usuelles. 

Le CBDC-W concerne les institutions financières et sert pour les transactions interbancaires. Ce token sera également utilisé dans le futur pour les transactions transfrontalières également. 

Ces Roupies numériques voient le jour pour la première fois ce 1er novembre grâce à 9 banques qui vont participer au projet pilote. 

Ces banques sont State Bank of India, Bank of Baroda, Union Bank of India, HDFC Bank, ICICI Bank, Kotak Mahindra Bank, YES Bank, IDFC First Bank et HSBC. Ce sont les principales institutions bancaires dans le pays. 

L’Inde s’inscrit dans un projet futuriste

Avec ce projet, l’Inde s’inscrit comme un précurseur du développement crypto à travers le monde. Si de nombreux pays font part d’une volonté de suivre ce genre de progrès, très peu rendent ces projets concrets à l’heure actuelle. 

Avec ces nouveaux tokens numériques, l’Inde espère rendre ses systèmes de paiement plus efficaces. En plus, le pays estime que ce projet renforcera l’inclusion financière sur son territoire et renforcera l’économie du pays entier

Ces nouvelles monnaies viennent en complémentarité de leur économie pour compléter et élargir la proposition financière au peuple indien. Le but n’est donc pas de remplacer ce qui existe mais d’ajouter des possibilités et de se préparer à l’avenir qui incluera certainement les cryptomonnaies.

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.