Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
L’Europe veut limiter les transactions de stablecoins à 200 millions
Copié

L’Europe veut limiter les transactions de stablecoins à 200 millions

Coup de massue dans la sphère crypto européenne après l’annonce d’une régulation qui vise les stablecoins adossés à d’autres monnaies que l’Euro. Cette limite serait ajoutée au cadre des régulations MiCA.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 29/09/2022 à 14:32

europe-stablecoin

C’est une décision qui risque de faire des dégâts. Le comité de régulation européen relance le débat sur la régulation des stablecoins au sein de l’Union Européenne. C’est la délégation française, dans le cadre de la récente régulation MiCA qui propose de limiter les échanges en stablecoins non-euro

La régulation MiCA (Markets in Crypto-Assets), c’est un projet récent de diverses lois qui visent à encadrer le marché des cryptomonnaies en Europe. Une loi similaire avait précédemment été proposée puis abandonnée. 

Le sujet revient sur le devant de la scène aujourd’hui et il y a des chances qu’une régulation stricte entre en vigueur très prochainement

La loi qui a été proposée concernerait une règle visant à limiter les transactions en stablecoins et plus spécifiquement les stablecoins non adossés à l’euro

Ce qui toucherait donc les plus grosses cryptos stables du marché puisque les 3 mastodontes des stablecoins sont adossés au dollar américain

L’USDT, l’USDC et le BUSD seraient donc limités en Europe. 

La régulation instaurerait une limite à 200 millions d’euros de valeur échangées par jour

Il n’y a pour l’instant pas eu de communiqué officiel à ce sujet mais de nombreuses sources soutiennent cette déclaration. Le responsable des affaires européennes dans le cabinet XReg Consultint, Dimitris Psarrakis, s’est exprimé au sujet du plafond journalier qui pourrait être imposé aux stablecoins  : 

« Cela signifie effectivement que les jetons de monnaie électronique auront des problèmes pour régler les transactions des fournisseurs de services de crypto-actifs basés dans l’UE, ce qui aura un impact négatif sur le marché dans l’UE »

Dimitris Psarrakis

Pour l’heure, les décideurs politiques doivent rester silencieux à ce sujet jusqu’au vote de la loi et à la mise en place de celle-ci. 

Le parlement européen doit voter cette législation entre octobre et novembre de cette année. 

Est-ce qu’il y aurait un lien avec le krach de l’euro actuel ? 

On ne connaît pas les raisons exactes qui poussent le parlement Européen à souhaiter la mise en place d’une telle loi. 

Il pourrait y avoir un lien éventuel avec les performances à la baisse que connaît l’euro actuellement. En effet, la monnaie européenne vit ses moments les plus sombres et vit une situation sans précédent. 

L’euro est aujourd’hui plus faible que le dollar et une restriction comme celle-ci pourrait avoir comme but d’empêcher les européens de se réfugier dans d’autres valeurs. 

À l’heure actuelle, il n’y a que très peu de stablecoins basés sur l’euro. L’EUROC lancé par Circle est placé 281 dans le classement des cryptos en termes de valorisation boursière.

Cette limite journalière de 200 millions pourrait avoir un impact considérable sur le marché. Aujourd’hui, le volume journalier échangé sur les 3 stablecoins les plus connus s’élève à plus de 260 milliards.

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.