Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
La prison pour détention de cryptos ? C’est possible en Egypte
Copié

La prison pour détention de cryptos ? C’est possible en Egypte

En 2022, il y a des pays qui restent réfractaires par rapport aux crypto-monnaies. Si la majorité mondiale va vers ces monnaies virtuelles en les considérant comme l’avenir et surtout comme inévitables, ce n’est pas le cas de tout le monde. En Egypte, la crypto-monnaie est un crime et sa détention peut vous envoyer derrière les barreaux.

timer

Mis à jour le 15/09/2022 à 13:29

actu-egypte

Ils deviennent rares mais existent toujours. Les pays qui ne veulent pas du développement des cryptos existent. L’Egypte en fait partie et vient de renouveler un désaccord ferme avec la crypto dans un communiqué récent de la CBE (Banque Centrale d’Egypte).

Le pays a toujours tenu des convictions opposées aux cryptos et fait tout pour limiter leur propagation au sein du pays. 

C’est la Banque Centrale qui est maître de la monnaie sur le territoire et seules les monnaies approuvées par cette structure sont légales. Les cryptomonnaies, qui ne sont pas émises par la CBE, sont donc illégales sous toutes leurs formes et utilisations.

Les peines peuvent être lourdes. La loi émise à ce sujet en 2020 (loi n°194) prévoit l’emprisonnement et jusqu’à 10 millions de livres égyptiennes d’amende (environ 50 000€) pour l’émission, le commerce, la promotion de crypto-monnaies, la création ou l’exploitation de plateformes pour le commerce, ou la réalisation d’activités connexes. 

Les choses sont claires dans le pays des pharaons, les cryptos, c’est non. 

La raison avancée par la Banque Centrale est que les monnaies virtuelles représentent un risque élevé à cause de leur cours volatile mais aussi de l’utilisation de ces monnaies alternatives dans le crime. 

En plus, les cryptos ne sont pas émises par la Banque Centrale et ne disposent donc pas d’autorité compétente pour les réguler et les contrôler

Certainement, cette raison est la plus valable de toutes. Les cryptos sont par essence non régulées par une structure centrale émettrice. C’est le principe même de ces monnaies. 

Contrôle et crypto : l’incompatibilité vue par les pays

Dans des pays où le contrôle de l’Etat est maximal, il est difficile d’accepter qu’un réseau financier se construise à l’ombre de tout contrôle. 

La Russie, par exemple, fait aussi partie de ces pays peu friands face aux crypto-monnaies. En juillet dernier, leur utilisation a été complètement interdite également. 

Cependant, dans le pays dirigé par Vladimir Poutine, on reconnaît dernièrement que les cryptos peuvent avoir une certaine utilité dans un contexte géopolitique tendu, comme c’est le cas actuellement pour eux.
Le pays a donc récemment décidé de rouvrir le débat et de trouver un moyen de réguler ce marché. Ce n’est pas encore au goût du jour pour l’Egypte qui a renouvelé son avis récemment dans un communiqué de la Banque Centrale d’Egypte.

Vous vivez ailleurs qu’en Russie ou en Egypte et vous êtes intéressé par les cryptos ?

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.