Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
 La Russie et la Chine confirment avoir cessé définitivement d’utiliser le dollar américain
Copié

 La Russie et la Chine confirment avoir cessé définitivement d’utiliser le dollar américain

Dans une annonce qui risque de bouleverser l'ordre économique mondial, la Russie et la Chine ont confirmé avoir cessé d'utiliser le dollar américain pour la grande majorité de leurs échanges commerciaux bilatéraux. Cette décision stratégique, fruit d'années de coopération entre les deux puissances, marque un tournant majeur dans les relations économiques internationales et ouvre la voie à une possible remise en question de l'hégémonie du dollar.

Écrit par : Léa

timer

Mis à jour le 21/05/2024 à 12:25 par Sarah

russie chine dollar

La fin d’une ère dominée par le dollar

Depuis des décennies, le dollar américain règne en maître sur les échanges internationaux, bénéficiant de son statut de monnaie de réserve mondiale. Toutefois, cette domination est de plus en plus contestée, notamment par les pays émergents qui souhaitent s’affranchir de la dépendance au billet vert.

La Russie et la Chine sont à la pointe de ce mouvement de “dédollarisation“. Selon un communiqué conjoint, les deux pays effectuent désormais 90% de leurs échanges en roubles et en yuans. Soit leurs monnaies nationales respectives. Cette transition, amorcée il y a plusieurs années, s’est accélérée récemment face aux tensions géopolitiques et aux sanctions économiques imposées par les États-Unis.

Pour le président russe Vladimir Poutine, ce basculement vers les monnaies locales a permis de “simplifier les transactions commerciales” et de “renforcer la souveraineté économique” des deux pays. Il espère ainsi créer un précédent et encourager d’autres nations, notamment au sein des BRICS, à suivre le même chemin.

Vers une nouvelle architecture financière mondiale ?

Au-delà de l’abandon du dollar, la Russie et la Chine travaillent activement à la mise en place d’une nouvelle architecture financière mondiale. L’un des projets les plus ambitieux est la création d’une monnaie commune pour les pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Si les défis sont nombreux, l’idée suscite un intérêt croissant. Lors du dernier sommet des BRICS, Vladimir Poutine a annoncé des plans pour explorer une “nouvelle monnaie de réserve mondiale” qui fonctionnerait en parallèle des monnaies nationales existantes. Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a également exprimé son soutien, s’interrogeant sur la nécessité d’être “attachés au dollar”.

Cependant, tous les pays ne sont pas prêts à franchir le pas. L’Inde, par exemple, a résisté à une proposition russe de mener des transactions pétrolières en yuans, préférant utiliser la roupie ou le dollar. De plus, certains critiques craignent qu’une monnaie BRICS ne crée des dépendances économiques, notamment vis-à-vis du yuan chinois.

Malgré ces réserves, l’intérêt pour le modèle économique des BRICS ne cesse de croître. Selon l’ambassadeur sud-africain Anil Sooklal, jusqu’à 40 pays ont exprimé leur souhait de rejoindre l’alliance cette année. Si l’Arabie saoudite et l’Argentine ont décliné l’invitation pour le moment, le sommet 2023 a vu l’inclusion de plusieurs nouveaux membres.

Léa

Léa

Léa fait partie de l'équipe InvestX qui accompagne les membres dans leur formation. C'est aussi une passionnée de crypto qui suit le marché au plus près. Pour le site InvestX.fr, elle rédige des articles pour aider les lecteurs a décrypter l'actualité et ce qu'il passe jour après jour dans le monde des blockchains.

AVIS DE NON RESPONSABILITÉ
Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.