Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
La Russie vers un retour de l’utilisation des cryptos ?
Copié

La Russie vers un retour de l’utilisation des cryptos ?

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les cryptos ont montré leur utilité dans un contexte conflictuel comme celui-ci. De son côté, la Russie ne cesse de changer de position par rapport aux crypto-monnaies, interdites depuis quelques mois. Depuis, le Premier Ministre Mihail Mishustin a déclaré vouloir développer les marchés financiers numériques en Russie avant la fin de l’année

timer

Mis à jour le 13/09/2022 à 18:12

actu-russie

Jusqu’ici, la Russie et les crypto-monnaies ont du mal à trouver un terrain d’entente. Ces derniers mois, avec la guerre, le sujet a souvent été abordé. On a d’abord entendu un Vladimir Poutine du progrès déclarant que le Bitcoin ne peut être un sujet mis de côté et ignoré

Dans un second temps, le président Russe décide du jour au lendemain d’interdire complètement l’utilisation des cryptos sur son sol en juillet dernier. 

Au début du mois de septembre, le sujet est de nouveau passé au premier plan car la Banque de Russie a déclaré que les crypto-monnaies étaient un moyen de paiement devenu inévitable en raison du contexte géopolitique.

C’est vrai que depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le pays contrôlé par Poutine est devenu un véritable enfer commercial et bancaire. La plupart des pays leur ont tourné le dos. 

D’un point de vue financier, toutes les transactions transfrontalières de l’Europe vers la Russie ont été interdites en guise de sanction par l’Europe. 

Les crypto-monnaies apparaissent comme un moyen infaillible de contourner des sanctions qui concernent globalement les banques entre elles.

La guerre en Ukraine a montré l’efficacité et l’utilité des cryptos. En Ukraine, de nombreuses personnes ont su s’en sortir grâce à leur utilisation. Des fonds ont pu être collectés et envoyés dans le pays sans risque. 

Tout cela n’aurait pas été possible avec des structures centralisées puisque par définition, elles sont centralisées et peuvent prendre des décisions globales et restrictives importantes. 

Le concept même de la cryptomonnaie est ici pleinement apprécié. Dans un contexte géopolitique tendu où des sanctions peuvent être prises par des structures ayant un contrôle majoritaire sur un axe principal de la société, les cryptos sont les électrons libres que personne ne peut arrêter.

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui la Banque centrale de Russie souhaite adopter une politique différente et permettre les transactions en crypto-monnaies au-delà des frontières. 

Le paradoxe de l’utilité fondamentale et de l’absence de contrôle

Le problème des cryptomonnaies, pour les institutions et/ou les politiques (comme Poutine dans ce cas-ci), c’est qu’on ne peut pas nier leur utilité. Comme expliqué juste ci-dessus, le contexte de la guerre montre à quel point ça peut être utile. 

Le paradoxe est qu’elles sont utiles car elles ne sont pas ou peu réglementées mais qu’aucun État ne peut accepter un système qu’il ne peut pas contrôler

C’est le problème auquel est confronté Vladimir Poutine et la raison pour laquelle il a simplement interdit l’utilisation des cryptos il y a 2 mois. 

En les acceptant, il cautionne le financement de la guerre du côté ukrainien et il accepte de ne pas avoir le contrôle sur la finance au sein de son pays, ce qui est très compliqué pour lui.

Le changement face à l’évidence

Il y a quelques jours, le Premier Ministre a rouvert le débat en disant que la Russie devait prendre des mesures financières face à une situation qui ne s’améliore pas. 

Les crypto-monnaies ont été abordées dans le plan global et le Premier Ministre Mikhail Mishustin a déclaré :

Le Ministère des Finances, avec la participation de la Banque de Russie, doit soumettre des propositions quant au développement du marché des actifs financiers numériques en Russie d’ici le 1er décembre. 

Mikhail Mishustin

On imagine que des mesures seront prises pour lever l’interdiction des cryptos tout en ayant un certain contrôle sur ce marché en plein essor.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.