Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Validus : une nouvelle mise en garde de la FMA (Nouvelle Zélande)
Copié

Validus : une nouvelle mise en garde de la FMA (Nouvelle Zélande)

Nous en avons déjà parlé sur le site, Validus, société reine de l’arnaque, continue de sévir à travers le monde. La société est présente à travers le globe et fait l’objet d’avertissements dans certains pays. C’est le cas de la Belgique, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, qui avertit pour la troisième fois. Malgré tout, Validus continue ses activités en ignorant la loi.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 11/04/2023 à 19:35 par Thomas

validus

Validus mis en garde par la FMA (Nouvelle-Zélande)

Validus fait l’objet d’une récente mise en garde de la part de l’autorité financière néo-zélandaise. Des représentants de la société ont notamment organisé un meeting Validus à Auckland en février pour faire la promotion de la société.

Cet avertissement n’est pas le premier que reçoit Validus. En septembre 2022, la société recevait un premier “avertissement pour fraude aux valeurs mobilières” de la part de la FMA. 

Le 16 février 2023, au lendemain de la conférence organisée, Validus reçoit une ordonnance de la part de la FMA et est invité à arrêter toute promotion de la société sur le sol néo-zélandais. Cet ordre d’arrêt n’est à ce moment que provisoire (l’ordre d’arrêt de la FMA).

Le 20 mars 2023, l’autorité financière néo-zélandaise publie un nouvel avertissement : 

« Nous craignons que Validus opère en violation de la législation néo-zélandaise sur les marchés financiers, en particulier, Validus fournit des services financiers en Nouvelle-Zélande sans être enregistré en tant que fournisseur de services financiers, comme l’exige la loi de 2008 sur les fournisseurs de services financiers (enregistrement et résolution des litiges). »

Warning : Validus” – FMA (Financial Markets Authority) New Zealand

Validus aurait proposé des services de conseil en investissement, de gestion de portefeuille et d’autres services financiers à des clients en Nouvelle-Zélande sans être enregistrée auprès de la FMA. La société aurait également fourni des informations trompeuses à ses clients sur ses qualifications et son expérience professionnelle. 

Alors que la société Validus a déjà reçu une interdiction d’opérations commerciales et deux avertissements de fraude en valeurs mobilières, ses représentants en Nouvelle-Zélande seraient toujours en activité. Il s’agit de Timote Makaui et Fatima Weaver, en charge de recruter de nouveaux membres.

timote makaui fatima weaver validus
Fatima Weaver et Timote Makaui – Validus

La FMA a réitéré sa mise en garde aux investisseurs concernant Validus en soulignant qu’elle recommandait fortement de ne pas négocier ou investir avec des entités qui ne sont pas enregistrées et/ou agréées en Nouvelle-Zélande. 

Selon SimilarWeb, les principales sources de trafic vers le site web de Validus proviendrait de la France (19%), la Colombie (11%) et le Brésil (10%). Nous tenons à rappeler à nos lecteurs qu’il est important de vérifier la légitimité des entreprises financières avant de leur confier son argent et de ne pas hésiter à poser des questions ou à demander des preuves de leur enregistrement auprès des autorités compétentes.

La mise en garde de la FSMA (Belgique) quelques mois plus tôt et de l’Australie

Le 14 décembre 2022, la FSMA (Financial Services and Markets Authority) a également émis une mise en garde contre Validus. L’autorité belge a averti des risques liés à la société de MLM et des fraudes qu’elle avait constaté.

En plus de la Belgique et de la Nouvelle-Zélande, l’Australie, via l’ASIC, a aussi lancé une “scam alert” contre Validus et ses pratiques trompeuses. L’auorité australienne conseille de “ne pas traiter et ne pas envoyer d’argent à cette entité”.

La face cachée de Validus, comment fonctionne la société MLM ? 

Il faut savoir que le MLM est un modèle qui permet de toucher une rémunération sur la vente de produit ou service sous un système de parrainage, afin de toucher une commission sur ses propres ventes mais également sur les ventes de ses filleuls.

Dans certains pays comme la France, il est interdit de proposer un modèle MLM basé sur le recrutement de personne uniquement, comme ce que peut proposer Futures Infinity par exemple. 

Beaucoup de sociétés contournent l’interdiction de la vente pyramidale en se plaçant à la frontière légale. Différent dans l’apparence mais identique sur le fond.

Que propose Validus réellement ?

La version officielle que l’on peut trouver sur le site de Validus, est que la société vend l’accès à une plateforme de formations révolutionnaire. La société dit vouloir révolutionner l’apprentissage.

La formation, c’est le mobile utilisé par la plupart des sociétés comme Validus pour cacher une face bien plus sombre.

Validus agit finalement comme un fond d’investissement. Ils font croire à leurs membres qu’ils peuvent gagner un rendement fixe après avoir investi une certaine somme d’argent. L’argent des membres serait ensuite investi par Validus dans des actifs financiers, tels que le forex, les actions ou encore les cryptomonnaies.

L’utilisateur investi au travers de l’achat de packs allant de de 50$ à 10 000$. La société promet ensuite un rendement de 350% en 60 semaines d’investissement.

Bien sûr, Validus ne s’arrête pas là et propose également à ses membres de recruter de nouvelles personnes sous un système pyramidal en échange d’une rémunération. En réalité 

Validus est une société d’investissement qui fait du marketing de réseau. Tout le travail autour de son arnaque est suffisamment manipulatrice pour attirer des novices qui s’intéressent au trading ou aux cryptomonnaies.

Qui se cache derrière Validus ?

Avez-vous déjà entendu parler de la plus grande escroquerie de cryptomonnaie au monde, OneCoin ? Elle était également basée sur une pyramide de Ponzi. Il s’avère que Mansour Tawafi et Parwiz Daoud, qui sont tous deux représentants et dirigeants de Validus, ont des liens étroits avec OneCoin. Ils étaient en effet de la partie lorsque l’arnaque du siècle avait lieu.

parwiz daud mansour tawafi validus onecoin

Pour le marché francophone, ce serait Hicham Lareej le représentant, ce dernier serait chargé du recrutement en France notamment. Avant de rejoindre Validus, il travaillait pour OmegaPro une autre arnaque MLM dont vous pouvez retrouver les détails dans notre article dédié à ce sujet.

Pour attirer ses membres, Validus met en avant que leur société s’accorde avec les principes de l’Islam. Elle n’hésite d’ailleurs pas à montrer son certificat de conformité alors qu’elle n’est en aucun cas « halal » et ne respecte aucun fondement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du média. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.