Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Blog
chevron
Nicolas Gaiardo débusque toutes les arnaques sauf les siennes
Copié

Nicolas Gaiardo débusque toutes les arnaques sauf les siennes

Warning Trading est un site qui publie des articles en tous genres pour dénoncer des sociétés qui seraient des arnaques. Basé sur un concept aguicheur et éthique, ce site est une mine de fausses accusations, dans le but de susciter un sentiment de confiance envers les lecteurs pour les manipuler. Certaines accusations sont vraies, d’autres sont montées de toutes pièces. Nous avons décidé d’enquêter sur ce site et notamment sur son propriétaire, Nicolas Gaiardo, qui semble être mal placé pour dénoncer quelconques pratiques.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 20/10/2023 à 12:56 par Thomas

nicolas gaiardo

Qui est Nicolas Gaiardo ?

Nicolas Gaiardo est le propriétaire du site Warning Trading dont le but est de dénoncer des “arnaques financières” en tous genres. Ce dernier s’autoproclame “débusqueur d’arnaques” et veut se donner une image de justicier de la finance, comme un enfant qui n’aurait jamais digéré de ne pas pouvoir être un vrai super héros.

nicolas gaiardo warning trading

Seulement, les super héros de son enfance ont généralement des principes avec lesquels ils sont alignés de A à Z. C’est ce qu’il manque à Nicolas qui semble vouloir jouer sur plusieurs tableaux.

Héros à la face du monde, mais qui sait aussi profiter des situations qu’il dénonce pour maximiser ses profits.

Nous allons passer en revue son parcours atypique et les différentes sociétés desquelles il fait partie pour essayer de comprendre le personnage et ses réels intérêts.

Son parcours professionnel, entre dénonciation et récupération (Warning Trading, Net and Law, Broker Defense, etc.)

En 2013, il lance son site warningtrading(.)com qui lui sert de tableau de chasse de sociétés qu’il juge être des arnaques. Le concept est intéressant et louable. Il veut protéger les gens avant qu’ils ne soient arnaqués.

En parallèle, il lance Net and Law, une société qu’il lance à Sofia, en Bulgarie (selon son profil LinkedIn).

Pourquoi la Bulgarie ? Ce pays semble être la terre promise de Nicolas Gaiardo qui préfère la fiscalité bulgare plutôt que la fiscalité française, bien plus avantageuse.

Une entreprise qui se décrit sobrement comme :

“NET AND LAW est une plateforme téléphonique, administrative et juridique dans l’accompagnement et le soutien de cabinets d’avocats souhaitant développer leur clientèle dans leur domaine de spécialisation.”

Première coquille dans l’histoire de Monsieur Gaiardo et qui prouve déjà ses intentions réelles. D’abord, on lance une société de dénonciation “d’arnaques” pour récupérer toutes les personnes victimes d’arnaques financières. Ensuite, on crée une société qui accompagne les cabinets d’avocats à “développer leur clientèle”.

On se demande bien quelles sont les techniques qu’il enseigne aux cabinets d’avocats ?

Selon le LinkedIn de Nicolas, il quitte Net And Law en 2018.

linkedin nicolas gaiardo
Source : LinkedIn

Les liens entre Nicolas Gaiardo et Broker Defense

En apparence donc, Nicolas Gaiardo n’aurait plus de lien avec cette société.

Selon le site societe(.)com, il y aurait tout de même encore entre l’entité “Net and Law” et “Warning Trading“.

societe mere warning trading
Source : societe.com

Warning Trading, domiciliée en France, Net and Law, en Bulgarie.

Les liens entre Nicolas Gaiardo et Broker Defense ne sont pas évidents. Cependant, sur le site jobs(.)bg, l’adresse de contact référencée pour la société Net and Lax est celle du directeur de Broker Defense, Monsieur Marc Bouzy.

contact net and law
Source : Jobs.bg

Comment Warning Trading gagne de l’argent ?

Faire justice et dénoncer tout le monde, c’est rigolo deux minutes, mais il faut quand même que ça rapporte de l’argent. Dans cette discipline, Nicolas Gaiardo excelle.

Il peut désormais se servir de son site Internet pour capter toute l’audience de sociétés (en les accusant d’arnaques, notamment). Puis, une fois que ces personnes sont sur son site, il peut leur proposer divers services.

Soit, il arrive à attirer des réelles victimes d’arnaques. Dans ce cas, il peut les rediriger vers des avocats spécialisés dans les escroqueries.

publicité warning trading
Source : Warning Trading

Par exemple, ces deux avocats qui ont l’air de faire partie de cabinets d’avocat indépendants. Détrompez-vous !

broker defense
broker defense

Ils font en réalité partie du réseau de la société Broker Defense.

Ah, non… La société mère de Warning Trading, mais que Nicolas a quitté il y a presque 10 ans (c’est toujours pas clair tout ça…).

Si jamais un visiteur de son site n’est pas une personne arnaquée qui a besoin d’aide juridique, pas de problème ! Nicolas a tout ce qu’il faut.

Ce petit malin sait que son site est fréquenté par des personnes qui sont, ou ont été, intéressées par des services financiers, puisque c’est ce qu’il dénonce. Pour toutes les personnes qui n’ont pas encore été arnaquées, il a la solution !

Travailler en partenariat avec un service de conseils en investissement et en patrimoine.

Décidément, on commence à se demander les intérêts réels derrière ce site.

Ah, dernier moyen de monétiser son site ! C’est sans doute pas la solution dont il est le plus fier, mais quand même, il ne faudrait pas risquer de perdre un kopeck.

Pour tous ceux qui ne sont pas ses cibles principales (victimes ou intéressés par l’investissement), il fait l’aumône et appelle aux dons, comme un prêtre dans son église.

On se demande si Nicolas a déjà entendu parler du mot “culot”.

don warning trading

On reconnaît cependant la patte de cet expert de la finance qui ne perd pas le nord. Si vous cherchez une raison valable de faire un don à son “””association”””, n’oubliez pas que vous pouvez le défiscaliser !!!

Comme on dit dans le jargon, il semble que Nicolas veuille “le beurre, et l’argent du beurre”.

Des relations commerciales avec DM Trading

Comme nous l’avons vu jusqu’ici, Nicolas Gaiardo mène une bataille honnête et sans relâche envers les “arnaqueurs” et plus généralement toutes les sociétés qui touchent au trading, à l’investissement, etc.

Nous avons aussi pu voir que Nicolas agi parfois plutôt pour ses intérêts que ceux des causes qu’il dessert soi-disant.

Avec le trading, c’est la même chose puisque Nicolas Gaiardo entretient de très bons rapports avec Pascal Tallarida. Ce dernier vit à Sofia, et tient notamment le site dmtrading(.)fr.

Un site qui ressemble étrangement à tous ceux à qui Warning Trading fait habituellement la guerre.

dm trading

Trading, formation trading, réussite, CFD. Pourtant, Nicolas Gaiardo n’hésite pas à en faire la pub sur son site en menant ses lecteurs sur le site de DM Trading.

lien warning trading dm trading
extrait article dm trading warning trading

En échange, comme de bons amis, DM Trading fait également la pub de Warning Trading, société qu’elle devrait cependant craindre au vu de son activité.

lien dm trading vers warning trading

La dénonciation et la haine envers le trading est donc à géométrie variable chez Nicolas Gaiardo.

Vous voulez faire un montage fiscal pour payer moins de taxes ? Appelez Nicolas Gaiardo

Monsieur Gaiardo ne finit pas de nous surprendre dans ses activités. Après la dénonciation, la justice, les conseils en développement de cabinets d’avocats, il décide d’aider les gens à s’évader fiscalement en Bulgarie où la fiscalité est très avantageuse pour les entreprises.

Il en connaît un rayon puisqu’il est lui-même à l’origine de montages avantageux.

Domiciliation Bulgarie, ou “domiciliationbulgarie(.)com”, une société qu’il a rachetée en 2021 et dont il est actionnaire à 60%.

domiciliation bulgarie
parts sociétés domiciliation bulgarie
Source : Papagal

Où est passé l’argent ?

Comme nous l’avons vu, loin de l’image qu’il essaie de donner, Warning Trading est un site commercial au système bien rôdé.

Sa stratégie est simple : attirer le trafic de toutes les sociétés financières quelles qu’elles soient. Il crée des articles et des contenus à leur propos dans le but d’être mis en avant sur Google quand les gens recherchent des informations sur une entreprise.

trafic site warning trading

Grâce à cette technique, Warning Trading génère environ 90 000 visiteurs mensuels.

Une fois sur le site, les lecteurs sont redirigés vers des liens affiliés vers des avocats, ou des sociétés d’investissement, suite à quoi Warning Trading touche une commission.

Ce système est rentable ! Par exemple, en 2021, Warning Trading a généré 125 000 euros.

warning trading bilan
Source : Pappers

Ce qui surprend, c’est que son bilan est négatif de – 27 000 euros !

Un site de ce type coûte environ 100€ par an en gestion (nom de domaine, hébergeur) et ne représente aucun autre coût.

Les seules personnes qui rédigent pour le site sont Nicolas lui-même et le journaliste Philippe Miller.

Comment est-ce possible donc que la société finisse en négatif ? Est-ce que Nicolas appliquerait ses propres conseils pour optimiser sa fiscalité en envoyant ses bénéfices à l’étranger et réduire ses taxes ?

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du média. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.