Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Token SRC-20 : Qu’est-ce que c’est et comment en acheter  ?
Copié

Token SRC-20 : Qu’est-ce que c’est et comment en acheter  ?

Le Bitcoin est la cryptomonnaie la plus connue dans le monde. Cette crypto a été créée pour servir de réserve de valeur et effectuer des transactions pair-à-pair, c’est-à-dire sans intermédiaire. Depuis son lancement en 2009, de nombreux développements se sont produits. Ceux-ci ont permis de diversifier l’utilité du Bitcoin. Par exemple, en plus de faire des transactions financières, le Bitcoin sert aussi depuis peu à stocker des données… C’est là qu’intervient le token SRC-20. Dans cet article, nous vous présentons de façon simple le concept (complexe) des tokens Bitcoin SRC-20.

Écrit par : Kevin

timer

Mis à jour le 12/12/2023 à 14:41 par Léa

src20 token bitcoin

Token SRC-20 : c’est quoi ?

SRC-20 est l’acronyme anglais de “Securitize Request for Comments 20”. Derrière ce nom énigmatique, il faut comprendre que “SRC” est l’un des standards pour les tokens. Comme vous le savez peut-être, il existe beaucoup de tokens différents. Suivant leur finalité, ces tokens sont construits sur certains standards qui permettent d’assurer une homogénéité. Par exemple, sur Ethereum, l’un des formats classiques des jetons du secteur de la DeFi est l’ERC-20.

Ici, le token SRC-20 ne concerne pas la blockchain Ethereum, mais bel et bien Bitcoin. Ce type de token est donc hébergé sur la blockchain BTC.

Un token SRC-20 sert à stocker des données directement sur la blockchain, que ce soient des images ou du texte. Le format SRC-20 a été créé en avril 2023 par une personne dont le pseudonyme sur le réseau social X est Mikeinspace. Ce format est en lien avec le protocole Bitcoin (plus ancien) appelé STAMPS. 

S’il s’agit in fine d’un actif numérique, le token SRC-20 ne sert donc pas à proprement parler à réaliser des transactions financières. Si vous suivez un peu l’actu crypto, peut-être que le token SRC-20 vous fait alors penser aux Ordinals qui ont permis d’ouvrir le Bitcoin aux NFT en 2023. Si les deux protocoles présentent effectivement des similarités, vous verrez qu’il existe des différences notables entre les deux.

Comment fonctionnent les tokens SRC-20 ?

Le protocole STAMPS permet un stockage de données comme des images ou du texte directement sur la blockchain Bitcoin. Le protocole utilise pour cela une plateforme pair-à-pair appelée Counterparty qui est open source. Avant la création de STAMPS, cette plateforme permettait de créer des NFT sur Bitcoin via un mécanisme de burn de BTC et l’achat de tokens XCP (jeton natif de Counterparty).

Avec STAMPS et les tokens SRC-20, il est désormais possible de créer des NFT dans le cadre d’une transaction Bitcoin classique, c’est-à-dire sans burn et achat d’un altcoin (XCP en l’occurrence). Autrement dit, les tokens SRC-20 ont facilité l’accès des utilisateurs aux NFT sur Bitcoin.

Le protocole a rencontré un grand succès auprès du public, comme en témoignent certains chiffres. Par exemple, plus de 18 000 STAMPS ont été créés sur la blockchain Bitcoin en un mois seulement après leur lancement, ce qui est beaucoup mieux que les Ordinals à leur début.

Les différences entre les tokens SRC-20 et BRC-20

Comme mentionné ci-dessus, il existe déjà un standard de tokens sur Bitcoin qui concerne les NFT, il s’agit du BRC-20 (Bitcoin Request for Comment). Les tokens BRC-20 et SRC-20 permettent tous les deux de créer des NFT sur Bitcoin. Mais ils présentent des différences, lesquelles ?

D’un point de vue technique, Ordinals (BRC-20 pour simplifier) utilise Taproot pour la signature des transactions. Les tokens SRC-20, eux, utilisent une multi-signature. Les frais de transaction sont également moins chers avec les SRC-20 qu’avec Ordinals. 

Mais la principale différence est ailleurs. Avec les tokens SRC-20, les données ne peuvent pas être “élaguées”. Qu’est-ce que cela signifie ?  L’”élagage” est une traduction directe du mot anglais “pruning“. Pour faire simple, le “pruning” permet aux gestionnaires d’un nœud de Bitcoin d’économiser de la place en ne sauvegardant pas certaines informations liées à l’historique d’une transaction. 

Les données issues des tokens BRC-20 peuvent être “élaguées”, mais ce n’est pas le cas sur les tokens SRC-20. S’ils sont plus “lourds” à stocker, les tokens SRC-20 assurent donc une meilleure sécurité et un stockage immuable sur la blockchain

Par contre, les tokens SRC-20 augmentent la capacité de stockage pour les nœuds, ce qui soulève un problème à terme. En effet, les nœuds devront posséder de grandes capacités de stockage, ce qui crée un certain élitisme et pose un vrai risque de centralisation.

télécharger appli investx banniere appli investx telecharge

Comment acheter des tokens SRC-20

Vous voulez acheter des tokens SRC-20 et profiter de la vague générée autour de ces nouveaux jetons ? Si le token SRC-20 est complexe à comprendre, en revanche il est facile d’en acheter ! 

La première étape consiste tout d’abord à créer votre wallet. Comme sur toutes les transactions cryptos, ce wallet vous permettra de payer les frais et de stocker les jetons. Pour l’achat de tokens SRC-20, l’un des wallets recommandés est Hero Wallet.

La deuxième étape consiste à vous rendre sur le site où acheter les tokens SRC-20https://stampsrc.github.io/. Vous y verrez la liste de tous les tokens SRC-20 disponibles à l’heure actuelle. Pour chaque token, vous aurez accès aux informations suivantes :

  • Tick : nom de la collection ;
  • Max : le nombre de jetons maximum qui pourront être créés (ou “Minter” en anglais) ;
  • Lim : le nombre maximum de jetons que vous pouvez créer ;
  • Total : le nombre de jetons déjà créés ;
  • %  : le ratio entre le nombre maximum de jetons et celui des tokens déjà créés. 
acheter src20 token

La troisième étape consiste à vous rendre sur l’onglet “Minting” puis de remplir les informations demandées. Par exemple, vous devrez sélectionner la collection de tokens à créer puis le nombre. Pour rappel, vous ne pouvez pas créer plus de tokens que la limite le permet. Lorsque vous avez paramétrer votre transaction, cliquez sur “Quote” et vous obtiendrez le prix correspondant au minting souhaité. 

La quatrième étape consiste à payer les frais de transaction. De façon classique, vous devez copier l’adresse BTC donnée sur votre wallet puis cliquer sur “Send Bitcoin”. Il ne vous restera plus qu’à cliquer sur “Confirm and send the transaction”.

Pensez bien à vérifier les informations renseignées (notamment l’adresse et le montant) avant de valider votre transaction. Une fois la transaction effectuée, vous verrez les NFT dans la partie “Collectibles” de votre wallet.

Notre avis sur les tokens SRC 20

Les tokens SRC-20 en sont à leur tout début. La technologie est encore en plein développement. D’ailleurs, on parle déjà de l’avènement prochain d’un token SRC-21. Le succès rencontré dès son lancement est un indicateur sur l’engouement des utilisateurs. Malgré une proximité avec les Ordinals, les tokens SRC-20 proposent une solution qui séduit. 

Dans ce contexte, certains peuvent trouver intéressant de se positionner sur les tokens SRC-20 encore émergents. En l’absence de marketplace dédiée, les détenteurs de jetons SRC-20 de la première heure pourraient faire une belle opération si l’écosystème se développe.

En effet, le minting de tokens SRC-20 est actuellement peu cher. Si le phénomène prenait de l’ampleur, il pourrait alors être possible de faire une belle plus-value. Pour autant, il s’agit d’un investissement risqué puisque la technologie est encore émergente. Avant d’investir dans les tokens SRC-20, nous vous encourageons donc à bien vous renseigner.

Enfin, à plus long terme, il est intéressant de réfléchir à l’impact des tokens SRC-20 sur le Bitcoin. En effet, le Bitcoin a été créé pour faire des transactions. Une grande partie de la communauté Bitcoin soutient toujours cette vocation originelle. Par conséquent, elle voit d’un mauvais œil l’arrivée des Ordinals et des tokens SRC-20. Pour certains (beaucoup ?), cela s’apparente à un dévoiement du Bitcoin. Si le débat prend de l’ampleur, la blockchain Bitcoin court alors le risque de subir un hard fork.

Kevin

Kevin

De formation ingénieur mécanique & projet, j'ai travaillé dans l'industrie automobile et nucléaire pendant 10 ans. Reconverti dans la rédaction web depuis plusieurs années, j'utilise mes connaissances techniques pour l'écriture d'articles sur des thèmes spécifiques liés à la finance, les cryptomonnaies, la blockchain et la Fintech.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.