Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Investir
chevron
Trading
chevron
Optimiser ses trades grâce aux spreads
Copié

Optimiser ses trades grâce aux spreads

Dans le trading, une des notions primordiales à comprendre et à utiliser est celle de spread. Il est d'autant plus important que les traders comprennent le fonctionnement des spreads car ils ont un rapport direct avec les bénéfices qu'ils réalisent. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu'est le spread et comment faire pour l'optimiser afin de maximiser vos gains, et surtout d'arrêter de perdre votre argent.

timer

Mis à jour le 16/09/2022 à 17:04

spreads crypto

Piqûre de rappel à propos du spread : c’est quoi au juste ?

Avant de vous expliquer comment faire pour optimiser les spreads et trouver les meilleures opportunités, nous allons vous rappeler les principes de bases du spread.

Le spread dans le trading est la différence entre le prix d’achat et de vente d’un actif. Lorsqu’il achète, le trader paie un certain prix, qui sera toujours supérieur au prix auquel il peut revendre son titre (au même moment).

Cette différence est appelée le spread et constitue les frais de transaction, la marge du broker. Ces frais font partie des frais de courtage, qui sont les frais généraux qu’applique un broker sur un trade.

Il est particulièrement important de le prendre en compte parce qu’il a un impact direct et immédiat sur votre trade. Lorsque vous ouvrez une position, vous êtes directement dans le négatif.

Par exemple, si le spread est de 2 et que vous ouvrez un trade. Vous êtes instantanément à -2. C’est important à prendre en compte dans vos analyses et votre achat. Cette différence est d’autant plus marquée que le montant de votre trade sera élevé.

Quels sont les différents types de spread ?

Il existe plusieurs types de spreads appliqués par les brokers. Les deux principaux sont :

  • Le spread fixe
  • Le spread variable

En plus de varier entre les brokers, les spreads sont également différents en fonction de l’actif financier. Par exemple, dans le FOREX (le marché des devises), les paires n’ont pas toutes le même spread.

Le type de spread le plus courant est le spread fixe, qui est le type de spread le plus simple et le plus direct. Avec un spread fixe, le courtier fixe un prix qui restera identique quelles que soient les conditions du marché. Ce type de spread est apprécié par les traders débutants car il est plus facile à comprendre et à anticiper.

Cependant, comme le prix est fixé, ce type de spread peut parfois être moins avantageux pendant les périodes de forte volatilité où le marché évolue rapidement. Pour les traders plus expérimentés, un spread variable peut être une meilleure option.

Un spread variable change en fonction des conditions du marché. Ce qui signifie qu’il s’élargira ou se rétrécira en fonction de la volatilité du marché. Cela en fait une option plus risquée, mais plus avantageuse pendant les périodes de forte volatilité, car le trader peut profiter de spreads plus petits à certains moments.

Cependant, même pour des traders expérimentés, c’est difficile à prévoir et les spreads variables peuvent être dangereux.

Quelles conditions modifient le spread variable ?

Voici quelques-unes des conditions qui peuvent entraîner la fluctuation d’un spread variable :

  1. La quantité de liquidités sur le marché : Lorsqu’il y a plus de liquidité (plus de personnes qui achètent et vendent), l’écart sera plus étroit car il y a plus de concurrence entre les acheteurs et les vendeurs. Il s’agit donc d’un moment plus propice à l’exécution des transactions par les traders.
  2. Le moment de la journée : L’écart peut également varier en fonction de l’heure de la journée. Pendant les périodes de fort volume (comme à l’ouverture du marché), le spread sera plus petit car il y a plus de concurrence entre les traders pour acheter et vendre des actifs. À l’inverse, pendant les périodes de faible volume (comme la nuit), le spread sera plus étroit car il y a moins de traders sur le marché
  3. L’actualité : C’est évidemment un paramètre qui influe énormément sur les actifs. Certaines actualités peuvent parfois faire basculer le cours d’un actif dans un sens comme dans l’autre, ce qui a un effet direct sur le spread
  4. La volatilité du marché : Plus un marché sera volatile, plus le spread aura tendance à augmenter

Quels sont les moyens d’optimiser un spread ? Nos conseils

Il existe différents moyens pour vous d’économiser sur les spreads pour avoir les plus petits possibles et maximiser vos gains. Nous allons vous présenter plusieurs techniques concrètes qui vous aideront à bénéficier des meilleurs spreads sur le marché.

Choisir un bon broker

Notre premier conseil pour éviter de payer des spreads trop grands est de sonder le marché et les spreads pratiqués par les brokers.

Pour ce faire, le plus facile pour vous est de visiter les sites des brokers directement. Les spreads changent régulièrement et chaque actif a un spread différent. Le plus facile est donc de choisir l’actif dans lequel vous souhaitez investir et de parcourir différentes plateformes pour avoir les spreads actuels proposés.

Cependant, vous pouvez retrouver dans le tableau ci-dessous, une liste des brokers principaux ainsi que les spreads pratiqués en FOREX (+ la paire BTC/USD en crypto) :

BrokerBTCUSDEURUSDUSDJPYEURGBPGBPUSDUSDCHFAUDUSDUSDCADEURCHF
eToro483111.521.511.55
XTB6611.822.21.91.91.82.3
Iron FX19001.20.911.32.51.21.52.2
PuPrime971.21.71.71.72.11.722.2
Vantage FX/1.41.51.71.61.61.41.61.7
Alvexo2042.92.93.93.93.93.94.93.9
Avatrade470.911.51.51.61.122
Admiral markets720.60.9111.211.63.8
Swiss Quote1781.71.61.7221.62.72.4
Activtrades430.91.21.51.21.612.11.9

L’un de nos conseils principaux est également de tester plusieurs brokers et de diversifier vos investissements sur plusieurs plateformes.

Bien choisir le type d’ordre qu’on place

En trading, il existe plusieurs types d’ordres qu’on peut placer :

  • Les ordres market
  • Les ordres limit

Lorsque vous passez un ordre market (au prix du marché), vous demandez à votre courtier d’acheter ou de vendre l’actif au prix actuel du marché au moment où vous passez votre ordre. Celui-ci s’ajoute alors au carnet d’ordres et sera passé dès que possible. Ce type d’ordre peut être pratique si vous voulez agir spontanément et que vous repérez une opportunité à saisir rapidement.

Cependant, il peut s’avérer dangereux dans des moments où de nombreux ordres sont créés car entre le temps où vous le passez et le temps où il passe réellement, le prix peut avoir changé. De plus, les spreads sont généralement plus élevés sur des ordres market que sur des ordres limit.

Un ordre limit est un ordre placé avec anticipation. Le trader va décider de placer un ordre anticipatif à un certain prix et pour une certaine quantité, que ce soit à l’achat où à la vente. Lorsque son ordre limit est placé, il n’a plus rien à faire et la transaction se fera automatiquement lorsque le prix atteindra celui qui a été paramétré.

Ce type d’ordre nécessite une étude au préalable et s’avère plus prudent. En effet, en trading, on sait que les émotions sont nos pires ennemis et souvent, quand on agit sur l’instant, c’est qu’on agit sur le coup d’une émotion.

En plaçant des ordres limit, on est forcé d’avoir réfléchi à ce choix et on agit plus prudemment.

De plus, les spreads en ordre limit sont généralement plus faibles qu’en market. Nous vous conseillons donc vivement de placer ce type d’ordre en priorité pour optimiser les spreads que vous payez.

Limiter les frais

Si les spreads sont une forme de frais que le broker pratique pour se rémunérer, ce ne sont pas les seuls et il y a d’autres frais sur lesquels vous pouvez facilement économiser en tant que trader.

Il y a des frais d’inactivité, de dépôt et de retrait. Tous les brokers ne les pratiquent pas mais veillez à bien connaître ceux-ci avant de commencer à trader chez un broker. Cependant, ceux-ci n’ont pas d’influence directe sur vos trades mais plutôt sur votre activité globale avec la plateforme.

En rapport direct avec vos trades, il y a les frais de swap.

C’est un autre type de frais que vous rencontrez lorsque vous trader. Concrètement, le swap est un frais que vous payez lorsque votre trade est encore ouvert entre une heure de fermeture et de réouverture des marchés.

Par exemple, si votre trade est encore ouvert à la fermeture des marchés à 16h30, vous payez le swap.C’est la même chose lorsque votre trade reste ouvert entre la fermeture le vendredi et la réouverture le lundi.

Notre conseil est donc de ne pas faire de trade overweek (qui va d’une semaine à l’autre) et de préférer le day trading qui vous préserve de tout type de swap.

Conclusion

Les spreads sont une partie importante du trading et, en comprenant comment ils fonctionnent, les traders peuvent optimiser leurs investissements pour essayer d’avoir les spreads les plus petits (et donc payer le moins de frais possible).

Nous vous avons expliqué les types de spreads qu’il existait et quelques moyens concrets pour bénéficier de petits spreads.

Il faut garder en tête que les brokers se rémunèrent majoritairement sur les spreads. L’avantage, c’est qu’ils gagnent de l’argent quoi qu’il arrive et à chaque ouverture de trade de votre part.

C’est important de bien sonder le marché avant de vous inscrire sur une plateforme et de trader. En effet, vos gains (et vos pertes) peuvent être fondamentalement différents en fonction des spreads auxquels vous êtes exposés.

Restez toujours attentifs et informés !

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.