Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
Binance France visé par une enquête pour blanchiment aggravé
Copié

Binance France visé par une enquête pour blanchiment aggravé

La branche française de Binance se retrouve actuellement sous le coup d’une enquête en France. On la soupçonne de fournir illégalement des services d’actifs numériques et de blanchiment d’argent aggravé. Les procureurs français vont jusqu'à dire que Binance a outrepassé les limites légales de ses activités, enfreignant ainsi les réglementations en vigueur.

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 16/06/2023 à 20:36 par user

binance france

Les charges contre Binance France 

Selon les procureurs français, les infractions présumées de Binance comprennent :

  • des actes d’exercice illégal en tant que fournisseur de services d’actifs numériques,
  • des actes de blanchiment d’argent aggravé en concurrence avec des opérations d’investissements, de dissimulation et de conversion de fonds.

Ces opérations auraient été réalisées par des individus ayant généré des profits illégaux.

Il est à rappeler que Binance possède le statut PSAN. L’exchange est donc bel et bien enregistré en tant que fournisseur de services d’actifs numériques auprès du régulateur financier français. Les procureurs estiment toutefois que Binance a outrepassé les limites légales de ses activités.

D’après le journal Le Monde, Binance aurait démarché des clients français par le biais de sa branche locale en dehors du cadre légal jusqu’en 2022. Ces activités ont été découvertes lors d’une enquête menée par la juridiction interrégionale spécialisée de Paris. Cette dernière a ensuite transmis le dossier à la branche anti-criminalité financière du gouvernement français, le SEJF, en février 2022.

Binance a déjà été confronté à des poursuites aux États-Unis pour défaut d’enregistrement en tant que plateforme de négociation de titres non enregistrés. Cette nouvelle enquête en France ajoute donc une pression supplémentaire sur la société, qui se retrouve confrontée à des problèmes réglementaires dans plusieurs pays.

Binance coopère avec les autorités françaises 

Binance affirme que les autorités locales ont effectivement visité ses bureaux en France. Comme toujours, l’exchange réitère sa coopération avec les régulateurs et les organismes d’application de la loi. Il clame même haut et fort qu’il respecte toutes les lois en France ainsi que dans tous les autres pays où il opère.

« Les visites des régulateurs font partie des obligations réglementaires auxquelles tous les établissements financiers doivent se conformer en France », explique un porte-parole de Binance dans une déclaration envoyée par courrier électronique à CoinDesk. « Binance remplit toutes ses obligations de conformité. Il maintient des normes élevées en matière de sécurité des informations des utilisateurs », ajoute-t-il.

Binance se retire de plusieurs marchés 

N’ayant pas obtenu une licence montrant sa conformité aux directives du pays, Binance décide de se retirer du marché des Pays-Bas. L’exchange entend aussi mettre fin à son enregistrement auprès des valeurs mobilières de Chypre. Et comme on le sait tous, Binance se trouve actuellement sous le coup d’une plainte déposée par la SEC aux États-Unis. Affaire à suivre…

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.