Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Voici pourquoi Binance et OKX ont retiré leurs demandes de licence à Hong Kong
Copié

Voici pourquoi Binance et OKX ont retiré leurs demandes de licence à Hong Kong

Les récents développements dans l'industrie crypto à Hong Kong soulèvent des questions sur les ambitions de la ville à devenir un pôle majeur pour le Web3 et les crypto-monnaies. En effet, des échanges de premier plan comme Binance, Huobi et OKX ont décidé de retirer leurs demandes de licence auprès de la SFC de Hong Kong, citant des défis liés à l'exclusion des utilisateurs de Chine continentale. Cette décision soulève des inquiétudes quant à la direction que prend la politique crypto d'Hong Kong.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 02/06/2024 à 15:59 par Thomas Renault

Binance OKX licence crypto Hong Kong

Pourquoi des exchanges comme Binance et OKX ont-ils retiré leurs demandes ?

La SFC d’Hong Kong a mis en place un système de licence très strict pour les plateformes de trading d’actifs virtuels. Les candidats doivent notamment signer un engagement à ne pas avoir d’utilisateurs en Chine continentale dans aucune région. Cette exigence pose un défi de taille pour les échanges offshore traditionnels, qui ont souvent une importante base d’utilisateurs en Chine.

Manque de cohérence dans les politiques crypto

Selon certains observateurs, le développement des politiques crypto à Hong Kong semble fragmenté. Différents départements ont conçu des politiques et mesures liées au marché des actifs virtuels, comme les licences VATP, l’émission de stablecoins et le trading OTC, sans réelle coordination stratégique pour le développement de l’industrie. Ce processus morcelé peine à suivre l’évolution rapide de la technologie.

Approche trop prudente des autorités

Certains acteurs du secteur accusent les autorités hongkongaises d’être trop timides et excessivement prudentes dans la mise en place du nouveau système de licences. Ils estiment que cette approche, ancrée dans une logique financière traditionnelle, affaiblit la compétitivité et la flexibilité des licences, incitant certains opérateurs à se retirer malgré les investissements consentis.

Quel avenir pour le Web3 à Hong Kong ?

Les retraits de Binance, Huobi et OKX soulèvent des interrogations sur les ambitions d’Hong Kong à devenir un pôle majeur pour le Web3. Certains craignent que ces départs ne fragilisent les efforts de la ville pour attirer et retenir les acteurs clés de l’industrie crypto.

Cependant, les autorités affirment que le processus d’attribution des licences se poursuit et que de nouvelles demandes pourraient être déposées. Il reste donc à voir si Hong Kong saura s’adapter pour procurer un environnement plus attractif aux entreprises crypto, ou si ces retraits ne sont que le début d’un mouvement plus large.

💡 Découvrez aussi : Hong Kong approuve les premiers ETF Bitcoin et Ethereum

Conclusion

Les récents développements à Hong Kong soulignent les défis auxquels est confrontée la ville dans sa quête pour devenir un pôle majeur du Web3 et des cryptomonnaies. Le retrait de Binance, Huobi et OKX, trois acteurs clés de l’industrie, met en lumière les faiblesses de l’approche réglementaire locale et soulève des questions sur la capacité d’Hong Kong à attirer et retenir les entreprises crypto. 

Cependant, les autorités indiquent que le processus d’attribution des licences se poursuit, laissant espérer une possible adaptation de leur part. L’avenir du Web3 à Hong Kong dépendra de la capacité des décideurs à mettre en place un cadre réglementaire plus souple et compétitif, tout en assurant la stabilité et la sécurité du marché. Les prochains mois seront déterminants pour voir si Hong Kong saura saisir cette opportunité ou si elle laissera filer les ambitions crypto qu’elle avait pourtant affichées.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du média. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

AVIS DE NON RESPONSABILITÉ
Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.