Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Stablecoin : tout savoir sur ce type de cryptomonnaie stable
Copié

Stablecoin : tout savoir sur ce type de cryptomonnaie stable

On entend souvent dire, de la bouche des détracteurs de la cryptomonnaie, que la crypto est trop volatile, trop risquée. Si c’est partiellement vrai sur le fait qu’un crypto-actif peut aisément perdre 50% de sa valeur en quelques jours, on oublie néanmoins de compter les stablecoins parmi ces crypto monnaies. Que sont ces fameuses cryptomonnaies stables et comment fonctionnent-elles ?

timer

Mis à jour le 22/09/2022 à 19:49

stablecoin

Qu’est-ce qu’un stablecoin ? 

Les stablecoins ont la côte en ce moment, avec une capitalisation totale avoisinant les $200 milliards. Cela rentre dans le top 3 des plus grandes capitalisations de cryptomonnaie derrière l’Ethereum à $300 milliards. La troisième plus grande capitalisation revenant au plus réputé des stablecoins : USDT ($80 milliards).

Stablecoin définition

Un stablecoin est une cryptomonnaie adossée à une réserve de monnaie fiduciaire, une matière première ou une autre cryptomonnaie. 

Pour comprendre ce type de crypto, il s’agit en fait d’un actif qui a été mis sous forme de token, sur la blockchain. Le stablecoin permet de faciliter l’accès à une blockchain et son écosystème de cryptomonnaies en facilitant l’échange de valeurs avec un risque moindre.

Comme son nom l’indique, les stablecoins se doivent d’être « stables ». Cette stabilité, ils la doivent à leur nature : ce sont les seuls crypto-actifs qui sont adossés à une valeur refuge forte et réputée comme le dollar américain ou bien l’or.

On distingue différents types de stablecoins :

  1. Le stablecoin adossé à une monnaie fiduciaire, comme le dollar. Ces cryptomonnaies suivent le cours du dollar. Ainsi, posséder un stablecoin adossé au dollar revient à posséder un dollar (ex : USDT)
  1. Le stablecoin adossé à l’or. Chaque crypto-actif de type stablecoin adossé à l’or garantit son propre prix sur l’once d’or. Les possesseurs de ces stablecoins sont propriétaires de fractions d’or détenu par les banques qui possèdent ce précieux métal adossé au stablecoin (ex : PAXG)
  1. Les stablecoins adossés à une autre cryptomonnaie. Ces stablecoins sont un élément central de la finance décentralisée (DeFi). Ils protègent une seconde monnaie pour maintenir un prix de marché cohérent. C’est une protection contre les fluctuations de prix trop importantes (ex : DAI)

À quoi servent les stablecoins ? 

Maintenant que nous savons ce qu’est un stablecoin, voyons quelles sont leurs utilités.

La première utilité d’un stablecoin s’en va sans dire ! C’est une cryptomonnaie stable ; elle n’est donc pas soumise aux fluctuations parfois (trop) rapides du marché des cryptomonnaies

Ainsi, cela rassure les investisseurs, qui, en cas de marché baissier, peuvent transformer leurs actifs en stablecoin en un claquement de doigts et ainsi avoir en leur possession un actif sur la blockchain aussi stable qu’une monnaie fiduciaire.

Le taux de change d’un stablecoin doit toujours être 1 pour 1 entre le coin et la monnaie fiduciaire à laquelle il est adossé.

De plus, une cryptomonnaie stable permet de profiter des rendements de staking qu’offrent les principales plateformes d’échange telles que Binance, sans supporter les coûts d’une monnaie volatile qui pourrait dégringoler. 

De nombreux investisseurs possèdent de l’USDT dans un pool de staking, ce qui leur permet d’avoir des rendements annuels de 6, 8 ou même 10%. 

Le cumul des intérêts est l’un des principaux motivateurs des investisseurs pour posséder du stablecoin. Ils peuvent ainsi profiter des intérêts cumulés sur des tokens stables et optimiser leur investissement.

Il faut savoir que, malgré la croissance rapide des cryptos, certaines préoccupations concernant la volatilité des crypto-actifs persistent. Les stablecoins répondent ainsi au besoin d’une solution qui comble le fossé entre la monnaie fiduciaire et les cryptomonnaies. 

Enfin, contrairement à la nature de la blockchain en elle-même, les stablecoins sont régulés par l’organisme qui contrôle leur liquidité. 

Par exemple, l’USDT est contrôlée et gouvernée par Tether, ce qui n’est pas le cas du Bitcoin qui est un actif décentralisé.

Il est possible qu’avant de connaître les stablecoins, vous étiez réticent à l’idée de posséder des cryptomonnaies, car vous ne pouviez être certain de retirer ou sécuriser vos Bitcoins en cas de crash. Or, maintenant que vous savez qu’il existe des cryptos fiables et sécurisées, disponible au prix du dollar, peut-être allez vous changer d’avis !

Comment ces cryptomonnaies restent-elles stables ? 

Les stablecoins sont, pour la plupart, régulés par un organisme

Tether par exemple, exige un dépositaire pour réguler son stablecoin, et il possède des réserves de dollars qui sont régulièrement contrôlés par la Federal Deposit Insurance Corporation qui doit publier des rapports sur ces organismes.

Ainsi, le montant du stablecoin de Tether (USDT) émis doit être égal au montant de dollar américain détenu par Tether. C’est le principe de la parité or-dollar du XXème siècle, mais cette fois-ci, dans la blockchain. Cela permet ainsi d’éviter les fluctuations de prix et de suivre le cours du dollar.

En clair, pour chaque token d’un stablecoin, l’organisme qu’il y a derrière doit détenir une unité de l’actif sur lequel il est adossé. S’il y a 1000 USDT en circulation, Tether doit avoir 1000 USD dans ses coffres.

Toutefois, il existe d’autres stablecoins qui conservent leur stabilité sans avoir d’organisme central. C’est le cas des stablecoins adossés aux cryptomonnaies, comme le DAI. Ils utilisent les Smart Contracts – une chaîne d’action automatisée sur la blockchain – pour garantir leur stabilité.

Existe-t-il des stablecoins adossés à l’Euro ? 

Les stablecoins euros existent, mais sont très peu présents. L’écrasante majorité des stablecoins sont adossés au dollar américain. Il y a cependant quelques exceptions. Tether, l’entreprise derrière le plus grand stablecoin qu’est l’USDT, a lancé son équivalent EURT pour Euro Tether

L’un des premiers stablecoins euro demeure celui du groupe Casino (Lugh), disponible sur Coinbase.

La liste des stablecoins

Voici la liste des principaux stablecoins que vous pouvez retrouver sur le marché. Cette liste est non-exhaustive. Vous ne retrouverez là que les principaux protagonistes de cryptos stables :

  • USDT
  • USDC
  • BUSD
  • TUSD
  • PAXG
  • DAI
  • UST

L’USDT (United-States Dollar Tether) 

L’organisme Tether gouverne le stablecoin le plus capitalisé. L’USDT est un stablecoin universel adossé au dollar américain. Il est disponible sur toutes les plateformes de trading de crypto.

USDC : le stablecoin Coinbase

L’USDC, ou USD Coin, est un token présent sur la blockchain Ethereum. C’est le stablecoin Coinbase et Circle qui se sont associés pour créer le projet. 

C’est la quatrième cryptomonnaie la plus importante en termes de capitalisation et elle se classe juste derrière son collègue USDT. C’est un stablecoin très considéré par les investisseurs.

BUSD : le stablecoin Binance

BUSD est le stablecoin Binance, une des plateformes d’échange les plus populaires. Ce stablecoin de Binance est en partenariat avec Paxos Trust Company, l’entreprise derrière le stablecoin adossé sur l’or physique. 

TUSD (TrueUSD)  

TUSD est le jeton de la plateforme TrustToken. Il émet des stablecoins adossés au dollar américain pour la blockchain Ethereum. Il permet l’évolution de la blockchain et sa stabilité comme les autres stablecoins, en opérant sur Ethereum.

PAXG (Pax Gold) 

Le PAXG est garanti par l’or, une unité représente une once d’or possédée par la Paxos Trust Company et stockée dans une réserve anglaise. 

DAI (Maker Dao)

MakerDAO est l’un des stablecoins adossés sur une cryptomonnaie (crypto-collatéralisé). Maker Dao utilise des smart-contrats pour émettre du DAI. DAI est omniprésent sur les plateformes populaires d’échange de cryptomonnaie, et dans le monde de la Finance Décentralisée.

UST : le stablecoin Terra

L’UST est peut-être le film d’horreur le plus effrayant de 2022 avec une chute libre considérable. UST est le stablecoin du projet Terra dont le token principal est LUNA. 
Le stablecoin dépend directement de LUNA et après une attaque d’un utilisateur qui a vendu massivement de l’UST et qui l’a affaibli.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.