Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Déroulement de l’audience de SBF mardi 13/12 aux Bahamas
Copié

Déroulement de l’audience de SBF mardi 13/12 aux Bahamas

Mardi 13 décembre avait lieu une première audience dans le cadre de l’enquête menée sur la chute de FTX et l’implication de son ancien CEO, Sam Bankman-Fried.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 14/12/2022 à 16:39

audience sbf

Sam Bankman-Fried a été arrêté aux Bahamas lundi suite au mandat d’arrêt d’urgence demandé par les procureurs new yorkais au juge d’instance des Bahamas

Mardi matin avait lieu la première audience de Sam Bankman-Fried. Il est arrivé au tribunal à 10h30 heure locale, vêtu d’un costume bleu. 

Il était représenté par Jerome Roberts qui l’a défendu lors de cette audience à Nassau, aux Bahamas. 

SBF a été placé au premier rang dans le tribunal, face au juge Joyann Ferguson-Pratt

Les parents de Sam Bankmann-Fried étaient présents à l’audience et installés au troisième rang. Devant eux étaient placés les différents médias présents à l’audience. 

Joe Bankman et Barbara Fried, les parents de l’accusé, sont passés par différents stades entre rires nerveux, confiance, et désespoir. 

Déroulement de l’audience

Au début de l’audience, l’avocat de SBF a demandé au juge l’autorisation de donner un médicament à son client qui n’avait pas eu l’occasion d’en prendre depuis son arrestation. 

Un policier a apporté un sac contenant les affaires de SBF, dont ses médicaments, qui avait été emporté par SBF lors de son arrestation

Sam Bankman-Fried a été autorisé à quitter la pièce quelques instants pour prendre ses médicaments. En effet, il devait placer des patchs Ensam anti-dépresseurs qui nécessitait qu’il retire sa chemise.

De retour dans la pièce, le juge a cité les différents chefs d’accusation contre Sam Bankman-Fried. Les parents de l’accusé ont ri nerveusement lorsque le juge à prononcé le mot “fugitif” pour parler de leur fils. 

Une libération argumentée par le rapport de SBF aux Bahamas

L’avocat de SBF a demandé au juge d’envisager de verser une caution en vue d’une libération en attendant le jugement .

Il a justifié sa demande en expliquant que Sam Bankman-Fried était résident principal aux Bahamas et avait un certain nombre de biens immobiliers qui l’empêcherait de prendre la fuite. 

Il a ensuite enchéri en expliquant que son client aurait eu l’occasion de fuir depuis que les problèmes de FTX sont devenus publics, et il ne l’a pas fait. 

La juge a refusé cette demande en expliquant que de nombreux accusés se sont vus accorder des libérations sous caution et sont partis en cavale

Selon l’avocat Roberts, il serait facile de surveiller SBF et de l’empêcher de fuir. Les Bahamas étant une île, il est très difficile de s’enfuir puisque les transports aériens et maritimes sont surveillés. 

La juge a rétorqué qu’elle ne voulait pas “mettre cela dans le domaine public”. Sous entendu qu’il y a des solutions mais qu’elle ne veut pas aller plus loin dans la preuve qu’il est possible de s’enfuir des Bahamas.

La juge a décidé de refuser cette demande de caution et de placer SBF en détention provisoire à Fox Hill, une prison des Bahamas. 

Sam Bankman-Fried est sorti du tribunal menotté et sera placé en détention jusqu’à son jugement le 8 février 2023 où il devra répondre de 8 chefs d’accusation.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.

Rejoignez un Telegram qui vous apporte de la valeur

Tous les secrets de la réussite, toutes les infos en temps réel, des formations gratuites, etc.
REJOIGNEZ ICI
close-link