Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
FTX : 24 milliards d’impôts dus bloquent le remboursement des clients
Copié

FTX : 24 milliards d’impôts dus bloquent le remboursement des clients

L'IRS réclame 24 milliards de dollars d'impôts impayés à FTX. L'exchange conteste cette demande, insistant sur le fait qu'elle ne doit rien à l'IRS. Ce litige entre FTX et le centre des impôts des Etats-Unis repousse le remboursement des victimes de la faillite de l'échange crypto.

Écrit par : Léa

timer

Mis à jour le 11/12/2023 à 23:44 par Léa

irs ftx

FTX contraint de payer 24 milliards de dollars au fisc des États-Unis

FTX est actuellement en plein litige avec l’IRS suite à une demande énorme de 24 milliards de dollars d’impôts impayés. L’échange de cryptomonnaies soutient fermement qu’elle ne doit rien à l’IRS et met en doute le calcul de cette somme. Initialement, l’IRS avait estimé la dette fiscale de FTX à 44 milliards de dollars, avant de la réduire à 24 milliards.

L’IRS (ou Internal Revenue Service) est l’agence du gouvernement des États-Unis chargée de la collecte des impôts et de l’application des lois fiscales.

L’exchange et ses avocats nient avoir distribué des dividendes ou réalisé des bénéfices à la hauteur de ces demandes. Au contraire, l’exchange aurait perdu énormément d’argent. Les avocats de FTX soutiennent que les réclamations fiscales de l’IRS sont infondées et que la priorité devrait être de rembourser les victimes de la faillite.

Le remboursement des victimes de FTX retardé

L’IRS a initialement réclamé une somme plus importante du, en déposant des demandes initiales en avril pour environ 44 milliards de dollars. En septembre, ce montant a été révisé à 43 milliards de dollars puis est tombé à 24 milliards de dollars en novembre.

Selon l’IRS, les impôts sur le revenu, les impôts sur l’emploi et les pénalités dus par FTX et ses affiliés entre 2018 et 2022 s’élèvent à environ 24 milliards de dollars. Ces chiffres sont encore provisoires car l’IRS poursuit son audit.

FTX décrit la demande de l’IRS comme “absurde et infondée“. La société et son cabinet comptable EY aurait répondu à plus de 2 300 demandes d’information de l’IRS. Ils ont également fourni la plupart des documents demandés, à l’exception de certains qui seront transmis avant le 15 janvier 2024.

L’IRS maintient que ses évaluations sont présumées exactes et qu’il incombe à FTX de démontrer le contraire. De son côté, FTX a fortement critiqué cette position en la comparant à une logique absurde digne de “Alice au pays des merveilles”.

L’IRS affirme que ses estimations sont présumées exactes et qu’il incombe à FTX de démontrer le contraire. De son côté, l’exchange crypto qualifie les déclarations de l’IRS “d’argument à Alice au pays des merveilles“.

ftx irs document
Extrait du document de FTX

Pour rappel, la prochaine audience concernant la faillite de FTX est prévue le mercredi 13 décembre. Son ancien PDG, Sam Bankman-Fried, a été reconnu coupable d’escroquerie envers les utilisateurs et les investisseurs de FTX le 2 novembre.

Léa

Léa

Léa fait partie de l'équipe InvestX qui accompagne les membres dans leur formation. C'est aussi une passionnée de crypto qui suit le marché au plus près. Pour le site InvestX.fr, elle rédige des articles pour aider les lecteurs a décrypter l'actualité et ce qu'il passe jour après jour dans le monde des blockchains.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.