Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
FTX : bientôt la réouverture de l’exchange crypto ?
Copié

FTX : bientôt la réouverture de l’exchange crypto ?

L’équipe qui dirige actuellement FTX prévoit de rouvrir l’exchange crypto. La plateforme fondée par Sam Bankman-Fried (dit SBF) est devenue insoluble le 11 novembre 2022. Mais grâce à l’appui d’investisseurs tiers, elle peut désormais envisager une réouverture. Quels sont les défis juridiques et les implications pour les utilisateurs de FTX dans cette quête vers FTX 2.0 ? Les réponses dans les paragraphes qui suivent !

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 01/08/2023 à 20:10 par user

ftx

Proposition de réouverture de FTX pour les clients internationaux

La proposition déposée par les actuels gestionnaires chargés de la faillite de FTX le confirme. Un projet de réouverture de FTX.com est en cours. Cette reprise serait possible grâce à l’appui d’investisseurs tiers. En revanche, elle affecte uniquement les clients internationaux, aussi appelés « clients dotcom ». Les utilisateurs de FTX US ne seraient donc pas inclus dans cette solution.

Les utilisateurs internationaux de FTX devront donner leur accord pour que leurs actifs soient rassemblés. Ils deviennent ainsi la base de ce nouvel exchange crypto, baptisé « FTX 2.0 ». Cela leur permettrait de participer à l’élaboration de la nouvelle plateforme tout en récoltant des intérêts.

Précision importante : la proposition en cours ne prévoit aucunement la distribution de tokens FTT aux utilisateurs dotcom. FTT n’est autre que la cryptomonnaie de FTX. À la place, ils pourraient recevoir des titres de participation, d’autres tokens ou des intérêts. Ces derniers seront déterminés ultérieurement sur la nouvelle plateforme d’échange crypto.

Le processus de redémarrage prévu par FTX

Le plan de redressement proposé par FTX prévoit la création d’une nouvelle bourse offshore. Plus explicitement, l’exchange entend mettre en commun les actifs d’une catégorie spécifique de débiteurs. Ce groupe comprend les « clients dotcom », anciens utilisateurs de FTX.com.

Voici les points essentiels à retenir :

  • Les créanciers de FTX ont été répartis en différentes catégories.
  • On déterminera la priorité des réclamations en fonction de « priorités en cascade ».
  • Les membres de la catégorie des demandeurs « Dotcom » peuvent choisir de contribuer à la création de cette « société d’échange offshore » ou d’une plateforme « redémarrée », qui ne serait pas disponible aux États-Unis.

Contrairement à ce qu’espéraient certains détenteurs de FTT, le plan ne prévoit pas de distributions pour les détenteurs de tokens FTT. Le document déposé indique que toutes les réclamations concernant les FTT seront annulées et ne seront plus en vigueur après la date d’effet du plan.

En tout cas, la possibilité de réouverture de FTX.com suscite un vif intérêt au sein de la communauté crypto. Pour les investisseurs internationaux, cela offre une lueur d’espoir dans le paysage cryptographique. Cependant, les défis juridiques et les incertitudes entourant les compensations en tokens FTT restent des obstacles à surmonter. Affaire à suivre…

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.