Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
FTX : Les procureurs veulent restreindre l’accès à internet à SBF
Copié

FTX : Les procureurs veulent restreindre l’accès à internet à SBF

Sam Bankman-Fried, l'ancien PDG de FTX, a été placé en résidence surveillée après sa libération sous caution. Une option qui a été difficile à obtenir, tant les restrictions étaient nombreuses. Par exemple, il lui est interdit de parler avec les travailleurs actuels et passés de FTX.

Écrit par : Eddy

timer

Mis à jour le 17/02/2023 à 15:56 par user

Sam Bankman-Fried libération

Le ministère public ne veut rien laisser au hasard

Les procureurs fédéraux ont convaincu le juge du tribunal fédéral du district sud de New York de modifier à nouveau les conditions de libération de l’ex PDG de FTX.

En effet, il a été découvert que SBF regardait du football en utilisant un VPN. Ceci, afin de diffuser les matchs éliminatoires de la National Football League, il l’aurait fait à deux reprises. Pour satisfaire l’accusation, le ministère public a demandé au tribunal d’imposer à SBF une interdiction d’utiliser le téléphone et même l’internet. Ces avantages ne lui seraient accessibles que dans certaines situations.

Pour l’instant, il n’est pas autorisé à utiliser des services de communications éphémères ou cryptées en vertu de ses accords antérieurs.

Selon le parquet, le prévenu a violé les conditions de sa libération sous caution en utilisant au moins deux techniques cryptographiques en l’espace d’un mois. Ses actions soulignent à quel point il est facile de dépasser les limites mises en place pour mettre fin à un comportement inapproprié, comme entrer en contact avec des témoins et accéder à des avoirs en cryptomonnaies.

De plus, comme indiqué précédemment, ce dépôt interdit à SBF d’utiliser des tablettes, des PC et même des téléphones portables.

Les autorisations accordées à Sam Bankman-Fried

L’ancien PDG de FTX aura accès aux documents à communiquer et pourra envoyer des courriels ou utiliser Zoom pour communiquer avec ses avocats. Il sera également autorisé à passer des appels et à envoyer des messages texte à l’aide de son téléphone. Il convient de mentionner que tous ses enregistrements sont suivis par un logiciel de surveillance qui est installé sur son ordinateur et son téléphone.

Néanmoins, SBF n’est pas autorisé à utiliser d’autres ordinateurs ou applications mobiles pour les appels ou les messages. En outre, il ne sera autorisé à communiquer avec le monde extérieur uniquement par le biais d’un ordinateur et d’un téléphone portable. Tous les appareils seront équipés d’un logiciel de surveillance installé par les services préparatoires.

Enfin, on installera des enregistreurs pour surveiller le compte Gmail et le numéro de téléphone portable du défendeur. Ensuite, celui-ci devra autoriser la fouille de ses appareils électroniques si l’agent de probation a un soupçon raisonnable d’infraction.

Depuis l’effondrement de FTX, l’étau ne cesse de se resserrer autour de Sam Bankman-Fried. L’accusation est prête à tout pour punir l’ex PDG, qui de son côté semble plutôt confiant.

Eddy

Eddy

Community manager crypto à la base, Eddy s'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager son expérience et de faire connaître un domaine qui le passionne, il a rejoint l'équipe de rédacteurs InvestX

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.