Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Genesis déclaré en faillite avec 3,6 milliards de dollars de dettes
Copié

Genesis déclaré en faillite avec 3,6 milliards de dollars de dettes

Nouveau bouleversement pour la planète blockchain, Genesis, un acteur très important du marché, tombe à son tour et déclare faillite ce 19 novembre.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 20/01/2023 à 16:44

faillite genesis

La surprise n’est pas, puisque des rumeurs avaient fuitées en début de semaine présageant une faillite de Genesis au cours de la semaine. Ces rumeurs se sont transformé en réalité ce jeudi soir aux Etats-Unis. 

En effet, ce jeudi 19 janvier 2023, Genesis a déposé le bilan et également une demande de protection contre les faillites avec le Chapitre 11. La procédure est identique à celle adoptée par FTX en novembre, faillite qui a grandement affaibli Genesis. 

La chute de FTX avait en effet endolori de nombreux acteurs du marchés, dont Genesis. La société avait déclaré avoir une implication certaine dans l’exchange puisque c’étaient 175 millions de dollars qui étaient bloqués sur la plateforme. 

Genesis avait également été fragilisé par la faillite de 3AC (3 Arrows Capital) au mois de juin. La société n’a pas réussi à se relever de ces deux événements et a fini par rendre les armes en début d’année 2023. 

Genesis est déclaré en faillite avec plus de 50 créanciers et une balance négative de 3,6 milliards de dollars

La société a publié une page officielle sur son site pour suivre l’évolution de la situation. On y retrouve notamment un message rédigé par le CEO Derar Islim dans lequel il explique les raisons de la faillite ainsi que la situation actuelle. 

Il déclare que sa priorité est aujourd’hui de pouvoir rembourser au mieux les clients et créanciers de la société. 

La liste des créanciers de Genesis publique

Après avoir ouvert sa demande de Chapitre 11 à New-York ce jeudi soir, Genesis a publié un document contenant une liste de ses 50 créanciers principaux.

La liste comprend de nombreux acteurs de l’écosystème à qui Genesis doit désormais des fonds. 

Le premier est la société Gemini Trust Company qui a 766 millions de dollars dans Genesis. Cette dernière entretenait une relation compliquée ces derniers jours avec la société mère de Genesis. 

Genesis appartient à la société Digital Currency Group (DGC), qui est également la société mère de CoinDesk

Les autres créanciers sont notamment : 

  • Mirana Corp. : 151 millions de dollars
  • Babel Finance : 150 millions de dollars
  • VanEck New Finance Income Fund : 53 millions de dollars
  • Plutus Lending : 30 millions de dollars

Une répercussion à prévoir sur l’ensemble du marché

CoinDesk, qui a la même maison mère que Genesis, a déclaré qu’il pourrait y avoir des répercussions sur l’ensemble du marché

En cause, les liens entre Genesis et Grascale, également sous la société mère Digital Currency Group (DGC). Cette dernière gère le Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) et gère plus de 10 milliards de dollars d’actifs, soit 600 000 bitcoins

La crainte de CoinDesk est que Grayscale doive liquider ces bitcoins pour une quelconque raison en lien avec cette nouvelle faillite. Une liquidation qui secouerait le cours de la mère des cryptos.

Source : CoinDesk / The Block

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.

Rejoignez un Telegram qui vous apporte de la valeur

Tous les secrets de la réussite, toutes les infos en temps réel, des formations gratuites, etc.
REJOIGNEZ ICI
close-link