Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
OKX part à la conquête du marché français via la demande PSAN
Copié

OKX part à la conquête du marché français via la demande PSAN

La France fait partie de ses nombreux pays qui intéressent les sociétés crypto. Après Binance et Crypto.com, c’est au tour de l’exchange OKX de faire sa demande d’enregistrement PSAN en France. Une démarche saluée par un certain nombre d’analystes et d’investisseurs crypto.

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 23/05/2023 à 17:14 par user

okx psan

OKX en quelques mots

Anciennement OKEX, OKX est un exchange crypto créé en 2017 en Chine. Il est actuellement basé aux Seychelles. En mai 2018, il décroche la première place dans le classement des plus importants exchanges crypto en termes de chiffres d’affaires.

À l’heure actuelle, OKX compte environ 50 millions d’utilisateurs répartis dans les quatre coins du globe. Avec 6,4 % de part de marchés et 58 milliards de dollars de volume, il détient le titre de troisième exchange crypto mondial. Il devance même le géant américain Coinbase en termes de volumes d’échanges.

OKX dispose d’une licence aux Bahamas, lui permettant d’exercer ses activités à l’international. Aujourd’hui, il souhaite se développer en Europe. D’où la décision de déposer une demande d’enregistrement PSAN. Dans le cas où OKX obtient cette autorisation, il s’ajoutera au rang des 60 PSAN enregistrés par l’AMF.

PSAN : le statut règlementaire des plateformes crypto

Le PSAN (prestataire de services sur les actifs numériques) est un statut crée en France en mai 2019 dans le cadre de la loi Pacte. Il encadre 4 types d’activités :

  • la conservation des actifs numériques,
  • l’échange d’actifs numériques,
  • l’exploitation d’une plateforme d’échange d’actifs numériques,
  • les activités de conseil, de gestion et de placement.

Il s’agit d’un statut délivré par l’AMF (Autorité des marchés financiers). Pour ce faire, l’organisme vérifie que la société crypto est conforme à la réglementation. Elle fera l’objet d’un examen rigoureux autour de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Les produits et les services proposés par la société crypto devront également être aussi conformes aux réglementations en vigueur en France

Pourquoi OKX a-t-il choisi la France ?

Il faut savoir une chose : la demande d’enregistrement de PSAN fait naturellement suite à la création d’OKX France en avril. Ceci étant dit, l’exchange crypto ambitionne aussi de conquérir progressivement le marché crypto européen.

« La demande d’enregistrement PSAN prouve l’engagement d’OKX à encourager la mise en place de nouveaux cadres réglementaires et à préparer la suite avec l’adoption du MiCA dans toute l’Europe en 2024 », a déclaré le responsable des relations gouvernementales internationales d’OKX Tim Byun dans un communiqué de presse.

L’initiative de l’exchange OKX a d’ailleurs été saluée par le ministre délégué chargé de la transition numérique et des télécommunications Jean Noël Barrot. « Nous sommes ravis qu’OKX ait choisi la France pour étendre ses activités en Europe », a-t-il déclaré. Reste à savoir si la demande d’enregistrement PSAN d’OKX sera validée. À suivre…

Abonnez-vous à notre Google News et recevez les dernières infos cryptos

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.