Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Cryptomonnaies
chevron
Tout savoir sur le BUSD : le stablecoin de Binance
Copié

Tout savoir sur le BUSD : le stablecoin de Binance

Le BUSD est un stablecoin, mis en circulation par l’exchange Binance. Comme les autres crypto de sa catégorie, il s’agit d’une devise virtuelle dont le cours correspond à celui celui du dollar. Dans cet article, nous vous proposons une définition du BUSD, une explication sur son projet, et quelques pistes pour en acheter. Nous allons aussi comparer cette variante récente à ses prédécesseurs : l’USDT et l’USDC. Ceux qui hésitent entre l’un des trois trouveront quelques éléments de réflexion pour les guider.

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 06/10/2022 à 19:15

busd

Qu’est-ce que le BUSD ?

Vous l’aurez sans doute compris : le B de BUSD renvoie à la société Binance, qui a lancé cette crypto. Ledit lancement a eu lieu en 2019, et a marqué une nouvelle étape dans la diversification des stablecoins.

Pour rappel, un stablecoin – contrairement à une crypto classique (Bitcoin, Ethereum) fait preuve d’une volatilité négligeable, parce que sa valeur suit celle du dollar américain.

Mais observons de plus près le BUSD en tant que tel.

Classé n°3 des stablecoins (l’USDT étant le premier ; l’USDC le deuxième), il se hisse à la 6e place en termes de capitalisation parmi toutes les cryptomonnaies.

Ce succès rapide et manifeste est sans nul doute lié à l’excellente réputation de Binance, qui apparaît comme une référence dans son domaine.

La plateforme de cette société, dédiée aux échanges de très nombreuses devises numériques, est la plus populaire au monde.

En outre, le système de régulation auquel est soumis le BUSD est particulièrement développé, grâce aux concours de certaines banques et institutions américaines ; nous développerons cet aspect ultérieurement.

BUSD Binance : quel est son fonctionnement ?

La crypto BUSD a une particularité : elle n’est pas adossée aux devises virtuelles telles que le Bitcoin ou l’Ethereum. L’ensemble des réserves existe sous forme d’argent réel, dont les fonds sont détenus par Paxos (dans certains cas, il peut aussi s’agir d’obligations).

Ainsi, chaque unité de BUSD trouve son équivalent direct et exact en espèces.

Nous voilà dès lors face à une crypto qui offre un bon compromis entre les variantes numériques classiques (Bitcoin, Ethereum…) et les devises régaliennes (autrement dit, l’argent émis par un État). Les usagers peuvent profiter des avantages de la monnaie décentralisée tout en se prémunissant des aléas supposés par une cryptomonnaie volatile.

Ajoutons que cette correspondance entre l’existence d’un dollar et celle d’un stablecoin de chez Binance est complétée par un système de garantie, de contrôle particulièrement élaboré.  

Comment est régulé le BUSD ?

Le BUSD est en effet encadré de manière stricte. Les opérations garantissant son intégrité et sa régularité sont centralisées à New-York.

Plus précisément, la création, la circulation et la valeur du BUSD Binance sont vérifiées sous la houlette du New York State Department of Financial Services (NYSDFS). Créé en 2011, cet organisme a notamment un rôle important à jouer dans le domaine de la cybersécurité. Il fait office de médiateur et de régulateur.  

Mais ce n’est pas tout. Binance, par l’intermédiaire de Paxos Trust Company, a mandaté une firme indépendante nommée Withum pour délivrer des attestations mensuelles quant aux réserves effectives de liquidités. 

Tous les rapports sont scrupuleusement publiés sur le site officiel de Paxos, dont un souci de transparence et de communication en continu.

On peut aller jusqu’à parler d’une cohérence géographique : toutes les banques contenant les réserves indispensables au maintien de l’équivalence USD/BUSD sont américaines. Quant au siège de Paxos, il se situe à New-York.

Tout cela concourt à faire du BUSD Binance l’une des cryptos les plus sûres, que ce soit grâce aux audits très réguliers ou en vertu de cette organisation pour ainsi dire centralisée. Ce qui peut paraître paradoxal dans le cadre d’une monnaie virtuelle en général fait en l’occurrence fait partie de son ADN.

Comment acheter du BUSD ?

Pour acheter du BUSD, évidemment, vous pouvez passer par la plateforme Binance. D’ailleurs, certains l’utilisent pour le trading via la plateforme native, puisque cela permet d’opérer sans frais (ou à des frais très réduits) sur les marchés financiers.

Il est aussi possible de réaliser fiablement des transactions sur certains sites partenaires. C’est notamment le cas de BitTorrent (ou même de la compagnie aérienne Air Baltic !).  

Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’il est possible de procéder à des échanges et à des conversions – par exemple pour obtenir une fiat (monnaie régalienne).

Hors de Binance, vous avez la possibilité d’acquérir du BUSD sur Hotbit, ou encore CoinTiger.

BUSD vs USDT vs USDC

Il nous reste maintenant à comparer les le BUSD aux deux autres stablecoins les plus réputés pour en comprendre les différences.

BUSD ou USDT ?

L’USDT reste globalement stable, mais les audits sont moins réguliers et Tether, la société fondatrice, s’est retrouvée au cœur de certaines polémiques – elle s’est notamment vu reprocher un manque de transparence quant à l’effectivité de ses réserves

Le BUSD, puisqu’il a été pensé pour fonctionner en tant que stablecoin extrêmement contrôlé et sécurisé, ne devrait jamais conduire à des mauvaises surprises chez les investisseurs.

Toutefois, l’USDT se démarque en termes de volume d’échange et de capitalisation. Il est plus répandu et fonctionne comme moyen de paiement sur un nombre plus important de sites et de services.

BUSD ou USDC ?

Les stablecoins que sont le BUSD et l’USDC ont tous deux pour base la recherche d’une plus grande transparence – sachant que le BUSD Binance suppose un système encore plus zélé avec son équivalence stricte en dollar.

Encore une fois, l’USDC circule davantage que le BUSD – il est d’ailleurs utilisé de manière plus significative dans le cadre des échanges commerciaux.

Somme toute, les deux cryptos se valent ; votre choix se portera sur l’une plutôt que sur l’autre en fonction de vos attentes et de vos habitudes. Si vous avez déjà un compte actif sur Binance, par exemple, peut-être que son stablecoin local saura vous satisfaire.

Le BUSD : un stablecoin particulièrement supervisé

S’il fallait retenir une caractéristique typique du BUSD, c’est donc bien son système d’audit et de surveillance très élaboré, et son attachement aussi institutionnel que géographique aux USA.

Globalement, il s’agit d’une crypto très fiable, qui se prête à des transactions sécurisées même si les plateformes l’acceptant comme moyen de paiement ne sont pas encore très nombreuses.Si vous cherchez une devise virtuelle à très faible volatilité, qui soit issue d’un projet sérieux et permette notamment de trader sans frais sur Binance, alors n’hésitez pas à vous pencher sur cette alternative.

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.