Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Comprendre la finance décentralisée (DeFi) crypto en 5 min
Copié

Comprendre la finance décentralisée (DeFi) crypto en 5 min

L’émergence de la finance décentralisée est directement liée à la démocratisation des cryptos et le développement de blockchains toujours plus innovantes. Plus besoin de banques pour emprunter de l’argent ni pour gagner des intérêts grâce à son capital. Mais comment fonctionne la finance décentralisée et comment tout ça est possible ?

timer

Mis à jour le 06/09/2022 à 15:43

finance decentralisee

La DeFi crypto : c’est quoi ?

La finance décentralisée (DeFi) est un système financier qui fonctionne sur un réseau décentralisé d’ordinateurs plutôt que sur un serveur unique. C’est un concept inventé grâce et en parallèle des crypto monnaies qui sont des monnaies décentralisées et gérées par l’ensemble de son réseau.

Finance décentralisée définition
La DeFi, ou Decentralized Finance, est un système qui permet des échanges, achats, ventes de pair à pair et qui n’est pas géré par un organisme central. Cet environnement est possible grâce à la technologie des blockchains et des smarts contracts qui permettent un réseau sécurisé et autogéré. 

La DeFi est une infrastructure financière numérique émergente qui élimine le besoin de l’intervention d’une une banque centrale ou une agence gouvernementale pour approuver les transactions financières.

Elle permet donc un monde théoriquement plus libre, une diminution des frais liés aux services financiers tout en proposant des produits et services comparables.

La DeFi a été rendue possible par l’arrivée de la blockchain Ethereum qui a permis sont développement grâce également aux smarts contracts.

À l’heure actuelle, il est possible de prêter des fonds, d’emprunter, et de gagner des intérêts sur un réseau décentralisé.

La finance décentralisée comparé à la finance centralisée 

Aujourd’hui, presque tous les aspects des opérations bancaires, de prêt et de négociation sont gérés par des systèmes centralisés et exploités par des organes directeurs. 

Les consommateurs réguliers doivent faire face à une multitude d’intermédiaires financiers pour avoir accès à tout, des prêts automobiles et des hypothèques aux actions et obligations.

Aux États-Unis, des organismes de réglementation comme la Réserve fédérale et la Securities and Exchange Commission (SEC) établissent les règles pour le monde des institutions financières et des maisons de courtage centralisées, et le Congrès modifie les règles au fil du temps.

Par conséquent, les consommateurs disposent de peu de voies pour accéder directement aux capitaux et aux services financiers. Ils ne peuvent pas contourner les intermédiaires comme les banques, les bourses et les prêteurs, qui gagnent un pourcentage de chaque transaction financière et bancaire en tant que profit. 

DeFi défie ce système financier centralisé en affaiblissant les intermédiaires, et en rendant autonomes les gens ordinaires via des échanges entre pairs.

Voici comment cela pourrait se dérouler :

Aujourd’hui, vous pouvez placer votre argent sur un compte d’épargne en ligne et gagner un taux d’intérêt de 0,50 % annuel. 

La banque se retourne alors et prête cet argent à un autre client à 3% d’intérêt et empoche le bénéfice de 2,5%. 

Avec la DeFi, les gens prêtent leur épargne directement à d’autres, supprimant cette perte de profit de 2,5 % et obtenant le rendement total de 3 % sur leur argent.

Vous pourriez penser que c’est déjà ce qu’il se passe quand vous envoyez de l’argent à vos amis via Paypal ou Lydia, mais vous ne le faites pas. Tous ces organismes, aussi modernes soient-ils, fonctionnent de la même manière et sont centralisés.

À quoi sert la finance décentralisée ?

DeFi est un système financier ouvert et mondial conçu pour l’ère d’Internet, c’est une alternative à un système opaque, étroitement contrôlé et maintenu par une infrastructure et des processus vieux de plusieurs décennies. 

La finance décentralisée vous donne le contrôle et la visibilité sur votre argent. Il vous donne une exposition aux marchés mondiaux et des alternatives à votre devise locale ou à vos options bancaires. 

Les produits DeFi ouvrent les services financiers à toute personne disposant d’une connexion Internet et ils sont en grande partie détenus et entretenus par leurs utilisateurs. 

Jusqu’à présent, des dizaines de milliards de dollars de crypto ont transité par les applications DeFi et cela augmente chaque jour. On parle aussi de stablecoins, des tokens numériques supposés être hermétiques à la volatilité des cryptos. 

Avec DeFi, les marchés sont toujours ouverts et aucune autorité centralisée ne peut bloquer les paiements ou vous refuser l’accès à quoi que ce soit. 

Les services qui étaient auparavant lents et exposés au risque d’erreur humaine sont automatiques et plus sûrs maintenant qu’ils sont gérés par un algorithme que n’importe qui peut inspecter et examiner.

Les risques de la finance décentralisée – DeFi

Bien que DeFi ressemble à un nouveau monde pour la finance, DeFi présente divers inconvénients et risques pour les participants potentiels :

  • Escroqueries pures et simples : de nombreux fraudeurs cherchent à piéger de nouveaux investisseurs en crypto attirés par des rendements qui peuvent dépasser considérablement ceux proposés par les institutions financières traditionnelles. Un rendement trop élevé pourrait bien être trop beau pour être vrai et cacher des vices (exemple : que les intérêts donnés soient payés dans une crypto très volatile).
  • Vol : au-delà des escroqueries pures et simples, il est possible que des crypto-monnaies soient volées, en particulier compte tenu des vulnérabilités du codage dans certaines dApps. Des fonds peuvent être perdus ou volés, puis il revient à l’équipe principale derrière le projet DeFi de décider comment indemniser les participants.
  • Volatilité : Bien que les hauts rendements puissent aider à atténuer votre inconvénient dans le monde volatil de la crypto-monnaie, vous devrez toujours supporter des fluctuations pour gagner ce qui pourrait être des rendements modestes au final. En une journée, une crypto-monnaie pourrait facilement perdre le rendement d’un an et plus.
  • Support en cas de problème : pour tout ce qui peut survenir dans ce monde décentralisé, l’un des problèmes est de n’avoir personne vers qui se retourner. C’est avantageux de supprimer les organismes centraux pour éviter de perdre de l’argent et de payer des frais, mais quand il y a un problème dans la DeFi, personne n’endosse la responsabilité pour aider les utilisateurs puisque personne n’est réellement responsable.

Les différents acteurs – DeFi crypto liste

La DeFi existe au travers de différents acteurs majeurs qui permettent son existence :

  • Blockchains
  • Plateformes d’échange (exchanges)
  • Stablecoins
  • dApps

Blockchain

La finance décentralisée a pu voir le jour grâce à l’invention des blockchains. En effet, ces blockchains ont apporté leur lot d’innovations et permettent de créer un environnement sécurisé, automatisé et décentralisé. 

La DeFi se base sur ces principes et c’est notamment la blockchain Ethereum qui a facilité son développement grâce aux contrats intelligents. Ce sont des contrats, sur la blockchain, qui s’exécutent automatiquement lorsque les termes sont touchés. 

Par exemple, ils permettent le prêt de fonds entre pairs tout en sécurisant le prêteur.

Plateformes d’échange

Les plateformes d’échange ont leur rôle aussi dans la DeFi puisque c’est elles qui permettent en partie de pouvoir se lancer dedans. En effet, les exchanges sont des plateformes sur lesquelles on peut acheter ses premières crypto simplement avec sa carte bancaire. 

On peut ensuite envoyer ses cryptos vers un wallet qui permettra de se connecter sur diverses plateformes de DeFi. 

La plateforme d’échange est évitable puisque maintenant certains wallets proposent directement l’achat de cryptos. Cependant, les exchanges tels que Binance, Coinbase, etc. constituent un organisme de confiance rassurant pour débuter.

Stablecoins

Les stablecoins sont très importants dans le monde de la finance décentralisée. En effet, les stablecoin sont des crypto monnaies stables qui sont adossées à des monnaies fiduciaires via diverses techniques financières. 

Elles répondent à un vrai problème dans un environnement où la volatilité est encore très élevée. Dans la finance décentralisée, elles sont très souvent utilisées et fort appréciées.

dApps (Applications Décentralisées)

Les dApps sont la finalité de la finance décentralisée puisque ce sont les applications décentralisées. Ce sont des applications basées sur la blockchain et qui proposent différents services. 

Certaines dApps sont simplement des jeux Play to Earn sur lesquels les joueurs peuvent gagner des NFT et des crypto-monnaies. 

D’autres sont des applications basées sur des protocoles et qui permettent à ses utilisateurs de faire des prêts d’argent auprès d’autres utilisateurs. Pour ce faire, ils doivent faire un dépôt d’un actif pour en emprunter un autre. Aucune autre garantie n’est nécessaire et ce système permet à tout le monde de pouvoir emprunter.

Sur ces plateformes, certains peuvent emprunter, d’autres peuvent prêter en gagnant des intérêts. Il y a aussi des protocoles de staking et de farming qui offrent la possibilité à un détenteur de cryptos de gagner des intérêts parfois très intéressants.

Comment gagner de l’argent grâce à la DeFi ?

Il existe, grâce à la finance décentralisée, de nombreux protocoles et types d’investissements sur lesquels il est possible de bénéficier d’intérêts énormes comparé à ce qui est généralement proposé dans le système bancaire traditionnel. 

Dans la chasse aux intérêts élevés, une pratique est née : le “Yield Farming” ou l’agriculture de rendement, consiste à trouver des dApps avec des intérêts très élevés et d’optimiser son investissement en faisant une sorte de trading d’intérêts. 

Plusieurs types d’investissement et techniques ont émergés aujourd’hui, dont certaines sont plus ou moins intéressantes que d’autres : 

  • Le Staking : on met son argent au travail dans les blockchain qui se base sur du Proof of Stake. On bloque son argent pour une certaine période et on touche des intérêts dans la crypto qu’on stake (entre 5% et 15%).
  • Le Lending : on met ses liquidités à disposition des gens qui empruntent (borrowing) et on touche des intérêts pour le fait d’être prêteur (entre 5% et 25%).
  • Le Farming : on dépose des liquidités dans 2 tokens différents et on touche des intérêts très élevés dans des tokens moins connus qu’il faut revendre rapidement pour éviter les fluctuations (intérêts qui peuvent aller jusqu’à 100%).
  • Le Earning : certaines plateformes comme Binance proposent des programmes de “earning” qui consistent simplement à bloquer son argent (on débloque quand on veut) et de toucher des intérêts qui vont jusqu’à 10% sur certains tokens.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.