Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
NFT
chevron
Collections
chevron
Animoon NFT : entre arnaque et procès, où en est le projet ?
Copié

Animoon NFT : entre arnaque et procès, où en est le projet ?

NFT Animoon est un projet promu par Marc Blata et quelques autres influenceurs sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une collection NFT. Selon les promesses des promoteurs du projet, l’investissement devrait rapporter des gains importants. Mais le projet s’est avéré être de l’arnaque et les promoteurs sont aujourd’hui traqués par la justice. Lisez cet article à titre informatif pour tout savoir à propos du projet NFT Animoon.

Écrit par : Erica

timer

Mis à jour le 23/06/2023 à 18:58

animoon

Le projet Animoon NFT, c’est quoi ?

Promu par l’influenceur Marc Blata, Animoon était un projet NFT basé sur Pokémon. Le projet a été présenté comme un jeu NFT play-to-earn. Parmi les promesses faites aux investisseurs, il y a les voyages dans le monde réel et des vêtements en cadeau. 

Les influenceurs qui ont fait la promotion d’Animoon NFT avaient également promis des bandes dessinées et un projet Netflix top secret. 

En dehors de ces promesses, 15 légendaires Animoon NFT garantissaient plusieurs récompenses mensuelles. De plus, pour les investisseurs, les achats de jetons non fongibles leur apporteraient des gains considérables. Pour attirer plus de personnes, les promoteurs avaient mis en avant des images reprenant les graphismes de la marque Pokémon. Ils ont aussi utilisé des graphismes d’autres marques.

Cependant, ils n’ont signé aucun partenariat avec les marques en question. L’utilisation de ces designs est donc évidemment illégale.

Le projet Animoon NFT est sorti il y a environ un an et il a connu un succès fulgurant à ses débuts. Mais quelque temps après, il a été signalé comme arnaque

La collection et la roadmap du projet NFT Animoon

Le projet Animoon NFT a été présenté comme un jeu à gagner avec 9 999 NFT Animoon générées par programme. 

La marketplace OpenSea présente la collection du projet NFT Animoon. Dans cette collection, vous trouverez des images de Pokémon et d’autres graphiques. Pour collectionner, il faut avoir un portefeuille numérique. Les portefeuilles acceptés sont :

  • Coinbase wallet
  • Core
  • BitKeep
  • Phantom
  • Metamask

D’autres portefeuilles peuvent aussi être utilisés pour jouer au jeu selon les promoteurs. Dans la collection NFT Animoon, vous trouverez 10k de jetons non fongibles. Notez que la collection a été lancée sur la blockchain ETH

Pour acheter des images dans la collection Animoon NFT, les abonnés se rendaient sur des marketplaces secondaires. Parmi ces marketplaces, il y a Blur, LooksRare, Uniswap, X2Y2 et OpenSea. 

Par ailleurs, chacun des NFT d’Animoon étaient dérivés de Pokémon. Selon les informations, les NFT ont été produits en partenariat avec les partenaires officiels de Pokémon TopDeck. Mais ces informations ont été démenties plus tard par la marque Pokémon qui nie tout partenariat avec les promoteurs d’Animoon. 

La communication autour d’Animoon

Animoon s’est révélé être un projet douteux quelques mois après son lancement. Rappelez-vous qu’au début du projet, il y avait plein de promesses de récompenses. Grâce à ces promesses, les promoteurs d’Animoon ont réussi à attirer plusieurs investisseurs dans leurs pièges. Après les mentions de célébrités et les affirmations audacieuses, Animoon n’a pas respecté les promesses faites.

L’union des escrocs en série pour la création d’Animoon NFT

Les fondateurs d’Animoon NFT sont Marc Blata et Mounir Mokaddem. Selon les informations, ces derniers semblent avoir un CV considérable de sociétés criminelles à leur nom. Mokaddem dispose d’un site web sur lequel il prend de l’argent pour des services de coaching et d’investissement. Ces services n’ont jamais été fournis.

Sa prochaine étape était donc de s’immiscer dans l’industrie NFT. Ainsi, ils ont créé le projet Animoon NFT pour continuer leurs activités d’escroquerie. Mais leurs intentions ont vite été devinées après la non-tenue des promesses faites.

Projet animoon NFT : une réalisation douteuse

Pour commencer, vous devez savoir que le projet était très léger en termes de contenu. Le site web du projet NFT Animoon est un site peu évolué. À première vue, sa création et son design n’ont nécessité que de maigres moyens. Il s’agit d’un site vitrine qui ne contient ni conditions d’utilisation, ni mention légale. Avec un tel site, il est quasi impossible de proposer des NFT à plusieurs milliers d’euros

Les images qui étaient utilisées sont des images assez connues inspirées des Pokémons revisitées. Ainsi, vous pouvez reconnaître les quatre personnages les plus connus comme Salamèche, Pikachu, Bulbizarre et Carapuce. Il faut noter que les promoteurs ont utilisé illégalement les images d’autres marques. Avec toutes ces données, le projet était déjà peu rassurant depuis le début. 

Une série de plaintes déposées dans l’affaire NFT Animoon

Ces dernières années, la fiabilité des influenceurs est remise en question à cause des récentes affaires d’arnaque. En effet, le projet NFT Animoon a été promu par des influenceurs. Ce projet a fait des centaines de victimes selon les informations. 80 victimes ont fait appel au collectif AVI pour saisir la justice.

La mission du collectif est de venir en aide aux différentes victimes d’influenceurs. L’association est aidée par un cabinet d’avocats nommé Ziegler & Associés. Il est spécialisé en droit de l’informatique et du numérique, et aussi en droit bancaire. La première plainte déposée concerne le projet NFT Animoon.

Dans la plainte, le collectif AVI a souligné que le projet a réussi à rassembler près de 5000 personnes. Les promoteurs du projet ont collecté 6,3 millions de dollars chez ces investisseurs. Le projet avait promis des récompenses, mais aucun investisseur n’a touché ce qui était promis 5 mois après la fin de la vente des NFT. 

Parmi les choses qui étaient promises, on peut évoquer :

  • Les voyages au Japon
  • Les cartes Pokémon
  • Les vêtements de luxe
  • 2 500 dollars mensuels à vie

Lorsque les investisseurs ont compris que c’était une arnaque, il était déjà trop tard. Les influenceurs avaient disparu et les actifs des investisseurs sont restés bloqués. Afin de voir s’il est possible de récupérer au moins ce qui a été investi, ils ont saisi la justice.

Quelle a été l’issue du projet NFT Animoon ? Etait-ce un rug pull ?

Le projet NFT Animoon cachait les réelles intentions de Marc Blata. L’influenceur ne s’est pas arrêté à cette arnaque. Après avoir incité ses abonnés à mettre de l’argent dans ce projet, il les a encouragés à investir dans des actifs financiers et des cryptomonnaies. Ces investissements ont été réalisés via le système de copy trading

Pour faire des investissements, vous devez suivre à la lettre ce qu’on vous dit afin de gagner de l’argent. Plus de 19 000 personnes se sont inscrites au canal Telegram du projet. Il leur était promis un gain très intéressant chaque jour. Mais les personnes qui ont réalisé ces investissements ont perdu toutes les sommes misées. 

Le couple Blata savait donc que l’issue du projet NFT Animoon était de proposer un autre type d’investissement aux intéressés. Après la perte, les investisseurs ont porté plainte contre Animoon et Blatagang. Les chefs d’accusation retenus sont l’abus de confiance, usage d’images non libres de droit, contrefaçon et escroquerie en bande organisée.

Le projet NFT Animoon aujourd’hui

Aujourd’hui, le projet Animoon semble avoir disparu. Suite aux plaintes déposées contre le projet et le Blatagang, les promoteurs ont été interpellés par la justice. Les excuses trouvées par Marc Blata contacté par BFMTV sont la déflation et la crise financière. Selon ses propos, ce sont les investisseurs qui ont été gourmands. 

L’influenceur a souligné que « les investisseurs auraient pu retirer de l’argent, mais ils ont préféré attendre pour faire gonfler leur mise et ont perdu ». Le projet est toujours sur pied et si les cours repartent à la hausse, les investisseurs pourront faire des bénéfices.

L’enquête de ZachXBT à propos de Animoon porte ses fruits [Update juin 2023]

Ce 23 juin 2023 ZachXBT a partagé un tweet dans lequel il dit que le projet Animoon fait l’objet d’une enquête auprès des autorités françaises.

C’est ce même influencer qui avait, en 2022, mis la lumière sur les pratiques sur les pratiques trompeuses des fondateurs du projet. Notamment, le rôle qu’ont eu Maxim Adam et Marc Blata dans ce projet qui aurait escroqué ses holders de 6,3 millions d’euros.

L’information du jour, selon quoi, le projet Animoon et ses représentants font l’objet d’une enquête, a d’abord été partagé par le Collectif AVI, une association qui œuvre contre les arnaques des influenceurs.

À ce stade, ce n’est encore qu’une enquête et rien ne dit qu’une condamnation débouchera. Affaire à suivre pour Animoon et le Blata Gang !

télécharger appli investx banniere appli investx telecharge
Erica

Erica

Passionnée du trading bourse et des cryptomonnaies, Erica s’attèle à la rédaction des articles sur le sujet afin de partager son expérience et d’informer par la même occasion. Elle est persuadée que les cryptomonnaies ouvrent des perspectives que tout le monde devrait expérimenter.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

Rejoignez un Telegram qui vous apporte de la valeur 

Tous les secrets de la réussite, toutes les infos en temps réel, des formations gratuites etc. 
REJOINDRE LE MEILLEUR TELEGRAM CRYPTO
close-link