Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Trading
chevron
VIX : Comprendre et utiliser l’indicateur de la volatilité en trading
Copié

VIX : Comprendre et utiliser l’indicateur de la volatilité en trading

Dans le monde complexe et dynamique du trading, comprendre la volatilité du marché est essentiel pour réussir. L'un des principaux indicateurs de cette volatilité est le VIX, souvent surnommé "l'indice de la peur". Dans cet article, nous explorerons ce qu'est le VIX, comment il fonctionne et comment les traders peuvent l'utiliser pour spéculer sur les mouvements du marché. Nous discuterons également des avantages et des inconvénients du trading VIX, et donnerons un aperçu de la manière dont vous pouvez trader le VIX à l'aide de CFD.

Écrit par : Eden

timer

Mis à jour le 04/07/2023 à 17:19 par Thomas

vix indice

Qu’est-ce que le VIX ?

Le VIX est un indice qui mesure la volatilité implicite des options sur l’indice S&P 500 pour les 30 jours à venir.

Il est souvent appelé “l’indice de la peur” car il tend à augmenter lorsque les investisseurs s’attendent à une volatilité accrue sur le marché des actions, généralement en période d’incertitude ou de turbulence sur les marchés.

Quels intérêts à trader le VIX ?

Trader le VIX offre plusieurs avantages potentiels. 

Tout d’abord, il permet aux traders de spéculer sur la volatilité future du marché plutôt que sur la direction d’un actif particulier.

De plus, il offre un moyen de diversification, car la volatilité peut souvent être inversément corrélée à la performance du marché des actions. Par conséquent, avoir une exposition au VIX peut aider à protéger un portefeuille contre les baisses de marché.

Enfin, étant donné que le VIX est calculé à partir des prix des options, il peut également fournir des informations sur les attentes des investisseurs et les sentiments du marché.

Historique et moments clés

1993 : Le Chicago Board Options Exchange (CBOE) introduit le VIX pour mesurer les attentes du marché concernant la volatilité future.

2003 : Le CBOE modifie la méthodologie du VIX pour qu’il mesure la volatilité implicite des options sur l’indice S&P 500, ce qui permet une mesure plus précise de la volatilité du marché.

2008 : Le VIX atteint son plus haut niveau historique lors de la crise financière mondiale, démontrant sa sensibilité à l’incertitude économique.

2012 : L’introduction des produits négociés en bourse (ETP) liés au VIX permet aux investisseurs individuels de trader facilement la volatilité.

2020 : La pandémie de Covid-19 provoque une autre forte hausse du VIX, montrant à nouveau son rôle d’indicateur de la peur du marché.

Comment fonctionne le VIX ?

Fonctionnement général du VIX : le VIX est calculé en utilisant les prix des options sur l’indice S&P 500. L’idée de base est que ces prix reflètent les attentes des investisseurs quant à la volatilité future du marché.

BLOCK

Plus les prix des options sont élevés, plus les investisseurs s’attendent à une volatilité importante dans le futur.

Le VIX utilise une formule complexe qui prend en compte le prix de plusieurs options différentes pour obtenir une seule mesure de la volatilité implicite pour les 30 prochains jours.

formule vix

Formule complète de l’indice VIX 

Cependant, pour une compréhension générale, voici une version simplifiée de la formule :

 VIX = √(T/R) * 100

où :

T représente le nombre de minutes par jour de négociation (habituellement 390) multiplié par le nombre de jours de négociation dans 30 jours.

R est le rendement sans risque au taux annuel, calculé à partir des prix d’option sur l’indice S&P 500.

Il faut souligner que cette formule est très simplifiée. En réalité, le calcul de l’indice VIX utilise une formule plus complexe qui prend en compte la différence entre les prix d’options d’achat et de vente pour une série d’options avec différents prix d’exercice. 

En outre, il utilise les prix des options à deux échéances différentes pour interpeller une estimation de la volatilité implicite à 30 jours.

Comment trader le CFD VIX ?

Trader le CFD VIX consiste à prendre des positions sur la volatilité attendue du marché plutôt que sur le prix d’un actif spécifique. Voici quelques étapes clés pour le faire :

1. Choisissez un courtier

Avant de commencer à trader, vous aurez besoin d’un courtier qui offre des CFD sur le VIX. Assurez-vous de choisir un courtier réglementé, avec une bonne réputation, des frais de transaction raisonnables et une plateforme de trading fiable.

2. Ouvrez un compte de trading

Après avoir choisi un courtier, vous devrez ouvrir un compte de trading. Cela implique généralement de fournir des informations personnelles et de déposer des fonds sur votre compte.

3. Comprenez le VIX

Avant de commencer à trader, assurez-vous de bien comprendre ce qu’est le VIX et comment il fonctionne. 

Le VIX est un indice de volatilité qui reflète les attentes du marché quant à la volatilité future du S&P 500. Lorsque le VIX monte, cela indique généralement une augmentation de la volatilité attendue et une baisse du sentiment des investisseurs.

4. Analysez le marché :

Avant de prendre une position, analysez le marché pour déterminer vos prévisions de volatilité. Cela peut impliquer l’utilisation d’analyses techniques et fondamentales, ainsi que la prise en compte des événements actuels et des conditions du marché.

5. Gérez votre risque :

Le trading de CFD comporte un risque important, et il est crucial de mettre en place des stratégies de gestion des risques. Cela peut impliquer l’utilisation de stops et de limites pour protéger votre capital, ainsi que la surveillance régulière de vos positions.

6. Surveillez votre position :

Après avoir pris une position, surveillez le marché et votre position de près. Si le marché évolue comme prévu, vous pouvez clôturer votre position pour réaliser un bénéfice. Si le marché évolue contre vous, vous devrez peut-être clôturer votre position pour limiter vos pertes.

Il est important de noter que le trading de CFD sur le VIX peut être complexe et comporte des risques. Il est recommandé de pratiquer sur un compte démo.

Positionnement à la hausse

Si un trader pense que la volatilité du marché va augmenter, il peut utiliser des CFD (contrats pour différence) pour prendre une position longue sur le VIX.

Si le VIX augmente, la valeur de cette position augmentera également. Les CFD sont des produits dérivés qui permettent aux traders de spéculer sur les mouvements de prix d’un actif sans posséder l’actif lui-même.

Positionnement à la baisse

Inversement, si un trader pense que la volatilité du marché va diminuer, il peut prendre une position courte sur le VIX à l’aide de CFD.

Si le VIX diminue, la valeur de cette position augmentera. Prendre une position courte sur le VIX peut être un moyen de spéculer sur une période de stabilité ou de croissance régulière du marché.

Cependant, comme toujours avec le trading, cela comporte des risques et il est important de bien comprendre ces risques avant de prendre une position.

Comment analyser les informations données par le VIX ?

Le VIX est souvent considéré comme un baromètre de l’incertitude et de la peur sur les marchés. Une hausse soudaine du VIX peut signaler une augmentation de la volatilité à court terme

Inversement, un VIX faible peut indiquer une confiance relative sur le marché.

Cependant, un VIX trop bas pendant une longue période peut aussi signaler un excès de complaisance, ce qui pourrait conduire à une correction soudaine.

Autres informations

Il est aussi intéressant de noter que le VIX est généralement inversement corrélé avec le S&P 500. Cela signifie que lorsque le S&P 500 chute, le VIX a tendance à augmenter, et vice-versa.

Cette relation peut fournir des informations utiles aux traders sur les mouvements potentiels du marché.

Où trader le VIX ?

Pour trader le VIX, les traders peuvent utiliser différents brokers. 

Les brokers

Certains des plus populaires comprennent des plateformes comme IG, Plus500 et eToro.

Ces plateformes proposent des CFD sur le VIX, permettant aux traders de spéculer sur les mouvements du VIX sans avoir à posséder l’actif sous-jacent.

Les plages horaires de trading

Le VIX est tradable pendant les heures de négociation du CBOE, qui sont généralement de 9h30 à 16h15 heure de l’Est (ET).

Cependant, de nombreux brokers offrent également la possibilité de trader le VIX en dehors de ces heures.

Notre avis sur le VIX

Le trading du VIX peut offrir des opportunités intéressantes pour les traders qui cherchent à diversifier leurs stratégies et à spéculer sur la volatilité du marché plutôt que sur la direction d’un actif particulier.

Cependant, il est important de se rappeler que le trading du VIX présente aussi des risques. Le VIX est un instrument complexe qui nécessite une compréhension approfondie de son fonctionnement et de ses dynamiques.

De plus, le trading du VIX via des CFD peut impliquer des coûts élevés et un effet de levier, qui peuvent rapidement amplifier les pertes ainsi que les gains.

Par conséquent, il est essentiel de bien comprendre ces risques et de mettre en place une gestion prudente des risques avant de se lancer dans le trading du VIX.

En somme, le VIX est un outil très utile pour les traders, mais comme pour tout instrument financier, il doit être utilisé avec prudence et une bonne compréhension de ses mécanismes.

télécharger appli investx banniere appli investx telecharge
Eden

Eden

Diplômé du PGE de l’EM Lyon, Eden s'est spécialisé en finance en 2021. En parallèle de son activité de consultant en services financiers, il s’intéresse particulièrement au futur de notre économie. Il s'est donné pour objectif de vulgariser et partager ses connaissances en matière d’investissement dans la philosophie de Satoshi Nakamoto.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.