Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
Binance et CZ sous le coup de plusieurs accusations !
Copié

Binance et CZ sous le coup de plusieurs accusations !

Alors que la cryptosphère se remet petit à petit du bear market, voilà qu’un nouveau scandale éclate. Le 27 mars, la CFTC (Commodities and Futures Trading Commission) aurait intenté une action en justice contre Binance. Résultat immédiat de cette affaire : une chute du prix du Bitcoin. Cette cryptomonnaie s’échange actuellement à 27 000 $. Mais sur quoi reposent les accusations portées à l’encontre de Binance, l’un des plus importants exchanges crypto ?

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 13/04/2023 à 17:50 par Thomas

cz cftc

Des transactions avec des actifs numériques considérées comme des matières premières

Conformément à la réglementation crypto en vigueur aux États-Unis, le Bitcoin (BTC), l’Ether (ETH) et le Litecoin (LTC) sont des matières premières. La CFTC accuse Binance non seulement d’avoir effectué des commandes, mais surtout d’avoir facilité des échanges impliquant plusieurs actifs numériques pour des clients aux États-Unis. Ces accusations comprennent des transactions avec Ether (ETH).

« Binance a effectué des transactions illégales avec les actifs numériques. Pourtant, la loi qualifie ces derniers de marchandises. Binance n’est censé servir les clients basés aux États-Unis que par l’intermédiaire de la société distincte et indépendante Binance US. La présence de Binance s’est progressivement étendue aux États-Unis. Elle se devient importante pour les clients institutionnels VIP  »

a indiqué la CFTC dans sa plainte.

Binance a négligé certains contrôles qui empêcheraient les financements illicites

La CFTC accuse aussi Binance et ses employés d’avoir encouragé les clients à utiliser des réseaux virtuels VPN pour échapper aux contrôles KYC en violation de la loi. Entre autres, Binance aurait aidé un client chinois à intégrer sa plateforme tout en échappant aux règles KYC et AML. Notons que l’usage de cryptomonnaie est formellement interdit en Chine.

D’après la CFTC, Binance incite également ses clients VIP basés aux États-Unis à ouvrir des comptes via des sociétés-écrans pour échapper aux contrôles de conformité. L’exchange crypto se retrouve même sous le coup d’une accusation pour négligence. La CFTC a écrit : « Binance n’a jamais été enregistré auprès de la CFTC à quelque titre que ce soit et a ignoré les lois fédérales essentielles à l’intégrité et à la vitalité des marchés financiers américains, y compris les lois qui exigent la mise en œuvre de contrôles conçus pour prévenir et détecter le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ».

La CFTC exige des sanctions drastiques à l’encontre de Binance

La CFTC estime que le manquement aux réglementations a été particulièrement rentable à Binance. Rien qu’en mai 2022, l’exchange crypto a pu en effet générer 1,4 milliard de dollars de revenus grâce aux transactions sur ses produits dérivés.

En guise de sanctions, l’agence exige donc que Binance soit interdit de négociation et d’enregistrement. Avant et après le jugement, elle devra aussi rembourser et verser des intérêts. Affaire à suivre…

Retrouvez l’actu crypto, blockchain, nft au quotidien dans notre section “Actualités“.

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.