Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Crypto : Les règles de l’UE font (déjà) polémiques !
Copié

Crypto : Les règles de l’UE font (déjà) polémiques !

Les nouvelles règles bancaires de l’Union européenne sur les crypto-monnaies viennent d’être finalisées. Un problème se pose néanmoins : ces mesures suscitent des débats et des inquiétudes quant à leur impact sur le développement du marché crypto ainsi que sur la compétitivité de l’industrie européenne.

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 28/06/2023 à 12:37 par user

europe crypto reglementation

Les nouvelles règles bancaires crypto finalisées par l’UE

Les négociateurs de la commission ECON du Parlement européen ont récemment conclu un accord sur les modifications du cadre de surveillance du secteur des services financiers, notamment en ce qui concerne les crypto-monnaies. Ces nouvelles règles visent à encadrer davantage les activités liées aux cryptos au sein de l’Union européenne, en particulier en ce qui concerne les exigences de fonds propres des banques.

En janvier, les législateurs européens ont décidé d’imposer des mesures plus strictes aux banques détenant des crypto-monnaies. Cela inclut l’obligation pour les banques de détenir un euro de leur propre capital pour chaque euro investi dans des actifs crypto tels que le bitcoin et l’Ether. Cette mesure a pour objectif de prévenir l’instabilité du marché crypto. Mais pas que ! Cela permet aussi de réduire son impact négatif sur le système financier.

L’on a également ajouté un amendement spécifique. Ce dernier exige que les banques appliquent une pondération des risques de 1 250 % du capital aux expositions aux actifs crypto. Grâce à cette mesure, les institutions bancaires disposeront d’une réserve suffisante pour faire face à une perte totale de valeur de ces actifs. Les membres du Parlement européen souhaitent mettre ces règles en œuvre le plus rapidement possible.

Parallèlement, la Commission européenne propose d’assouplir légèrement les règles sur les stablecoins. Selon cette proposition, la pondération des risques serait réduite à 250 % pour les stablecoins dont la valeur est liée à des actifs non fiduciaires tels que l’or.

Aussi, les actifs symboliques et les pièces stables liés aux monnaies fiduciaires seraient traités de la même manière que l’instrument sous-jacent. C’est notamment le cas du dollar américain. Toutefois, cette mesure ne s’appliquerait pas en cas de risques de crédit ou de marché supplémentaires.

Débats et implications des nouvelles règles de l’UE sur les cryptos

Les nouvelles règles crypto de l’UE suscitent déjà des débats au sein du Parlement européen et de la communauté financière. Certains soutiennent que ces mesures (plus strictes) sont nécessaires pour garantir la stabilité du système financier européen et prévenir les risques crypto.

D’autres critiques pensent que ces règles pourraient entraver le développement du marché crypto et décourager les investisseurs. Elles pourraient rebuter certaines banques et réduire ainsi les opportunités d’investissement dans ce secteur émergent.

En ce qui concerne les partisans crypto, ils estiment que les nouvelles règles pourraient créer des disparités réglementaires entre l’UE et d’autres juridictions plus permissives. Sur le moyen et le long terme, cela pourrait nuire à la compétitivité de l’industrie crypto européenne. Affaire à suivre…

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.