Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Exchanges
chevron
Galois Capital ferme ses portes après la faillite de FTX
Copié

Galois Capital ferme ses portes après la faillite de FTX

La faillite de FTX en novembre a fait beaucoup de victimes, tant dans les rangs des entreprises que dans ceux des investisseurs individuels. La liste des sociétés de cryptomonnaies touchées par ce malheureux incident ne cesse de s'allonger. C'est le cas de Galois Capital, l'un des plus grands fonds spéculatifs en cryptomonnaies qui a récemment fermé ses portes.

Écrit par : Eddy

timer

Mis à jour le 21/02/2023 à 00:04 par user

galois capital ftx

40 millions de dollars de pertes causées par FTX

Selon un récent rapport du Financial Times, la chute de FTX a fait une victime de plus. Il s’agit de Galois Capital, qui a perdu 40 millions de dollars dans l’effondrement de la FTX exchange. Le fonds spéculatif a annoncé la nouvelle le 20 février et a exprimé sa gratitude à la communauté pour son soutien.

Le cofondateur de la société a également écrit une lettre aux investisseurs pour leur exposer le problème. Kevin Zhou a expliqué dans cette lettre que 50% du capital du hedge fund Galois Capital était sur FTX. Pour rappel, la société avait annoncé en novembre qu’elle avait 40 millions de dollars bloqués sur la bourse.

La direction avait alors déclaré qu’il lui faudrait un certain temps pour récupérer une partie des fonds. Pour ce faire, elle avait promis de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à cet effet. 

Une tempête qui finira par passer selon Galois Capital

Galois Capital a déclaré que, malgré tout, il est très fier de sa performance. Il a également reconnu qu’il était heureux de voir que la société est l’une des rares à clôturer avec une performance qui est restée positive, depuis le début de l’année. D’autre part, un message du cofondateur du fonds spéculatif montre qu’il est toujours optimiste quant à l’avenir de la cryptomonnaie.

Selon Zhou, de l’effondrement de Luna à la crise du crédit de 3AC en passant par la catastrophe de FTX/Alameda, tout cela a sans aucun doute fait énormément reculer l’espace crypto.  C’est également l’avis de Galois Capital, qui explique que tout le dur labeur fourni au cours des cinq dernières années ne sera pas vain. Il affirme que le bitcoin survivra et que ces obstacles sont transitoires et finiront par passer.

Galois est actuellement la dernière organisation à faire faillite après la débâcle de FTX. Cela ouvre un nouveau chapitre pour l’entreprise, qui souhaite désormais récupérer une partie de ses fonds. Elle rejoindra BlockFi et Genesis qui sont déjà engagés dans une bataille juridique.

AVIS DE NON RESPONSABILITÉ
Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.
Eddy

Eddy

Community manager crypto à la base, Eddy s'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager son expérience et de faire connaître un domaine qui le passionne, il a rejoint l'équipe de rédacteurs InvestX

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.

 

Certains des partenaires présentés sur ce site peuvent ne pas être régulés dans votre pays. Il est de votre responsabilité de vérifier la conformité de ces services avec les régulations locales avant de les utiliser.