Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
NFTs
chevron
Hack Axie Infinity : La Norvège saisit 5,9 millions de dollars
Copié

Hack Axie Infinity : La Norvège saisit 5,9 millions de dollars

La police norvégienne a récupéré 6,06 millions de dollars en cryptomonnaies volés par le groupe Lazarus lors du hack d'Axie Infinity.

Écrit par : Léa

timer

Mis à jour le 17/02/2023 à 14:39 par user

axie infinity hack

L’enquête menée par Økokrim a porté ses fruits. La police norvégienne saisit prêt de 6 millions de dollars aux hackers d’Axie Infinity.

Voilà maintenant presqu’un an (en mars 2022) que Axie Infinity a été victime d’un piratage. Le hacking concernait tout particulièrement le pont Ronin et les pertes s’évaluaient à près de 620 millions de dollars. Pour certains, il s’agit d’un des plus importants hackings de l’écosystème crypto connu jusqu’à ce jour. D’ailleurs, les responsables ont été rapidement identifiés. Il s’agit d’un groupe de hackers nord-coréen connu sous le nom de Lazarus. Depuis lors, les autorités le surveillent méticuleusement.

La police norvégienne toujours sur les pas des hackers d’Axie Infinity

Dans le cadre de l’affaire « Hack d’Axie Infinity », la police norvégienne ne s’est pas contentée d’identifier les malfaiteurs. Elle a également suivi les cryptos à la trace, avec l’aide du FBI. Une opération qui a bien évidemment porté ses fruits !

Le 16 février, Økokrim, une branche de la police norvégienne, annonce la saisie de près de 60 millions de NOK en crypto. C’est l’équivalent d’environ 5,9 millions de dollars. Selon la première procureure de l’État Marianne Bender, il s’agit d’une des plus importantes saisies d’espèces réalisées en Norvège.

“Cette affaire montre que nous avons également une grande capacité à suivre l’argent sur la blockchain, même si les criminels utilisent des méthodes avancées.”

procureure de l’État Marianne Bender

La saisie représente à peine 2 % du montant total des pertes

Lors de l’attaque, Axie Infinity a perdu 173 600 ETH et 25,5 millions d’USDC. Ce sont l’équivalent d’environ 620 millions de dollars. Si on se réfère au cours actuel, ce même montant s’élève près de 313 millions de dollars. La saisie de la police norvégienne représenterait donc 2 % du montant total des pertes enregistrés par la plateforme de Play To Earn. Pour rappel, Økokrim a pu récupérer 5,9 millions de dollars.

Certes, il s’agit d’une saisie relativement minime. Dans un tweet, le cofondateur d’Axie Infinity Aleksander Larsen a quand même tenu à remercier les autorités norvégiennes ainsi que ChangPeng Zhao (le PDG de Binance). La plateforme crypto a en effet rapidement gelé les fonds crypto volés par les hackers.

Aujourd’hui encore, Axie Infinity s’efforce de remonter la pente. Au tout début de cette affaire, les autorités américaines ont déjà récupéré 30 millions de dollars en crypto. S’ajoute à cela les fonds dernièrement saisis par la police norvégienne. On sait également que Sky Mavis prévoit d’indemniser les joueurs affectés par le hacking. Affaire à suivre…

En 2022, le hacking a fait perdre plus de 2 milliards de dollars à l’industrie de la crypto. Pour réduire autant que possible les risques, les plateformes crypto redoublent de vigilance. Mais cela ne suffit pas ! Les utilisateurs doivent également faire preuve d’une extrême prudence.

Léa

Léa

Léa fait partie de l'équipe InvestX qui accompagne les membres dans leur formation. C'est aussi une passionnée de crypto qui suit le marché au plus près. Pour le site InvestX.fr, elle rédige des articles pour aider les lecteurs a décrypter l'actualité et ce qu'il passe jour après jour dans le monde des blockchains.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.