Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Actualité
chevron
Réglementation crypto : vers une collaboration du G7
Copié

Réglementation crypto : vers une collaboration du G7

Selon un article publié par l’agence de presse de Kyodo le 25 mars, la prochaine réunion du G7 portera notamment sur la réglementation crypto dans le monde. Les dirigeants du Japon, des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, de l’Allemagne et de l’Union européenne devraient mettre en place une stratégie de coopération mondiale pour les actifs numériques en mai.

Écrit par : Ariela

timer

Mis à jour le 27/03/2023 à 14:43 par user

G7

Une stratégie de coopération pour une réglementation crypto plus stricte

Ensemble, les dirigeants des États membres de G7 vont déterminer une stratégie de coopération pour mieux cadrer l’industrie de la cryptomonnaie. Cette stratégie doit accroitre la transparence de la crypto. Mais pas que ! Elle devra aussi améliorer la protection des consommateurs, surtout compte tenu des récents évènements crypto.

Comme expliqué dans l’article de presse de Kyodo, une telle stratégie permettra aussi aux autorités de faire face aux risques potentiels de la crypto sur le système financier mondial. Cette stratégie pourrait être mise en place lors du prochain sommet du G7. Il se déroulera en mai à Hiroshima.

Retrouvez toute l’actu crypto au quotidien dans notre section “Actualités”.

Des réglementations crypto et un seuil d’acceptation différents pour chaque membre du G7

Chaque membre du G7 a son propre niveau d’acceptation ainsi que ses propres réglementations crypto. Par exemple, le Japon a déjà régularisé la cryptomonnaie. Le parlement japonais a adopté un cadre juridique qui réglemente les stablecoins en juin 2022. La circulation des stablecoins étrangers dans le pays est donc autorisée.

En ce qui concerne la réglementation crypto au sein de l’Union européenne, celle-ci est encore en cours. Le règlement de l’Union européenne sur les marchés des cryptoactifs (MiCA) devrait normalement entrer en vigueur l’année prochaine.

Quant au Royaume-Uni, il est sur le point de mettre en place une réglementation cryptographique plus solide et cohérente. Le Royaume-Uni travaille progressivement sur l’adoption d’une CBDC d’ici la fin de la décennie.

Au Canada, on considère les cryptoactifs comme des valeurs mobilières. En pratique, ce sont les lois sur les valeurs mobilières qui s’appliquent à la négociation d’instruments ou de contrats visant des cryptoactifs.

Aux États-Unis, la mise en place d’une réglementation plus stricte et plus claire est également en cours. La réglementation existe déjà. Mais un manque de clarté semble porter atteinte à son application. Le Président Joe Biden a déjà signé un décret qui témoigne sa reconnaissance des actifs numériques et les risques qui y sont liés l’année dernière.

Tout ceci pour dire que chaque membre du G7 déploie ses efforts pour régulariser la cryptomonnaie sur son territoire. Toutefois, des efforts parallèles devront être fournis pour normaliser les actifs numériques dans le monde.

Ariela

Ariela

Ariela est l'une des rédactrices principales des actualités partagées quotidiennement sur InvestX. Forte d'une expérience de 8 ans dans la rédaction, elle écrit des articles sur les sujets qui marquent le marché crypto chaque jour

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.