Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Comment suivre les baleines crypto ? (astuces et sites)
Copié

Comment suivre les baleines crypto ? (astuces et sites)

Le secteur des cryptomonnaies a connu une croissance exponentielle ces dernières années, attirant l'attention des investisseurs et des médias du monde entier. Au sein de ce marché, on trouve un groupe particulier d'investisseurs appelé les "whales". Qui sont-elles ? A quoi servent-elles ?

Écrit par : Jonathan

timer

Mis à jour le 11/05/2023 à 13:56 par Thomas

baleine crypto

Qu’est-ce qu’une “whale” (baleine crypto) ?

Le terme “whales” vient de l’anglais qui signifie baleine en français. Cette expression fait référence aux investisseurs (particuliers, entreprises…) ayant une grande quantité d’un même actif en leur possession. 

Ce terme est également utilisé dans la finance traditionnelle.

Dans la finances et le trading, il existe plusieurs catégories de “poissons”, chacun définissant un niveau d’investissement :

  • Poisson (fish) : petit investisseur débutant qui n’optimise pas son investissement.
  • Requin (shark) : investisseur expérimenté qui cherche à optimiser son investissement.
  • Baleine (whale) : investisseur possédant une si grande quantité d’un actif qu’il est susceptible de manipuler le cours de ce même actif.

Fréquemment, les baleines sont considérées comme des “early investors” c’est-à-dire qu’elles ont cru très tôt au projet dans lequel elles ont investi. C’est de cette façon que les whale ont pu acquérir une importante quantité de cryptos, à un prix bien plus abordable.

Ainsi, leurs jetons ont pu prendre beaucoup de valeur au fur et à mesure du temps, leur procurant une fortune colossale.

Il est complexe de définir précisément à partir de quelle proportion de tokens ou de quel montant d’investissement une personne est considérée comme une baleine. Cependant, si cette dernière est capable d’influencer significativement les cours d’un projet capitalisé à la hausse ou à la baisse, alors on peut la qualifier de whale.

En revanche, il convient de rappeler qu’un individu qui détient une grande quantité des tokens d’un projet ne fait pas nécessairement d’elle une baleine.

En effet, si la capitalisation boursière (ou market cap en anglais) de l’actif en question est faible, la quantité de jetons détenue par cette personne ne la qualifie pas comme baleine sur l’ensemble du marché.

L’impact des baleines sur les cours

Ces individus ou entités, bien souvent méconnus du grand public, jouent un rôle important dans le marché des cryptos. Ils sont susceptibles d’avoir une influence significative sur les prix des tokens et peuvent faire fluctuer le marché à la hausse comme à la baisse en quelques minutes. 

Par exemple, les détenteurs de 1000 BTC (soit 29 222 700 $ au cours actuel) sont considérés comme des baleines.

La quantité d’actifs détenus est si importante qu’un ordre de vente ou d’achat peut drastiquement faire varier le cours d’une crypto. Ces acteurs sont souvent soupçonnés de manipuler le marché par pure spéculation afin de racheter encore plus de jetons à prix bas. C’est notamment le cas en bear-market.

Comment suivre les baleines crypto ?

Il existe de nombreux outils permettant d’assurer une veille sur les baleines et suivre les potentielles tendances de marché. Le réseau social Twitter est l’un d’entre eux. 

De nombreux comptes suivent les whales et reportent les grosses transactions. L’un des plus connus est @whale_alert, suivi par plus de 2 millions d’abonnés, que vous pouvez aussi retrouver sur leur site internet.

Un autre outil intéressant est le site BitInfoCharts. Extrêmement riche, il fourmille d’informations sur une multitude de cryptomonnaies. Par exemple, vous y découvrirez les listes du nombre d’adresses en pourcentage en fonction du nombre d’actifs sur Bitcoin ou Dogecoin.

liste bitcoin adresses répartition

Le saviez-vous ?

Plus de 1900 adresses détiennent au moins 1000 BTC.

Si vous êtes familier avec l’analyse on-chain, il est possible de consulter des sites tels qu’Etherscan ou Bsccan pour les tokens ERC-20 ou BEP-20. En observant les détenteurs (hodleurs) on peut déterminer si l’on risque d’avoir à faire à des baleines.

Enfin, réservé à un public aguerri et plébiscité par les professionnels, des outils d’analyse sont mis à disposition par des entreprises spécialisées tels que Messari, Kaiko ou Chainalysis. Ces outils de monitoring puissants permettant de tracer des portefeuilles sont payants.

Il existe également des sites spécialisés dans l’analyse crypto comme Glassnode et qui partagent régulièrement des articles d’analyses des holders de certaines crypto. Glassnode avait publié une infographie intéressante en 2021 concernant les proportions de holders par taille de portefeuille.

Distribution du Bitcoin en janvier 2021 – Glassnode

Le site publie quotidiennement des articles d’analyses on-chain et c’est une des plateformes à suivre pour connaitre l’activité des baleines crypto.

Quelles sont les baleines les plus connues ?

La plupart des whales sont inconnues et préfèrent rester anonyme. C’est notamment le cas de traders qui impactent grandement le cours du marché. En revanche, d’autres sont nettement plus célèbres

La première d’entre elles n’est ni plus ni moins que Satoshi Nakamoto lui-même. En effet, le créateur ou l’entité à l’origine de Bitcoin, possède un wallet dormant contenant pas loin d’1 million de BTC !

C’est aussi le cas des frères Winklevoss qui sont parmi les plus grandes d’entre elles. Les frères Jumeaux, réputés pour avoir fondé Facebook avec Mark Zuckerberg, ont investi plus de 12 millions $ dans le bitcoin dès 2013 ! En effet, la fratrie a fait l’acquisition de 120 000 BTC à un prix d’environ 120 $. De quoi laisser rêveur. 

Cet investissement a fait des frères Winklevoss les premiers milliardaires vivant du Bitcoin.

Michael Saylor, PDG de MicroStrategy, a acheté des milliards de dollars de bitcoins pour sa société. L’entreprise, éditrice de logiciel, détiendrait 140 000 BTC pour un prix moyen d’acquisition de 28 000 $.   

Des baleines surprenantes

Certains détenteurs de cryptomonnaies sont bien plus cocasses. Ainsi, la Bulgarie posséderait presque 200 000 BTC ! Ils auraient été accumulés à l’occasion de saisie policière lors d’opérations anti criminalité. 

L’État des Balkans détiendrait plus de bitcoins que d’or.

De la même manière, le Federal Bureau of Investigation (FBI) conserve plusieurs milliers de BTC, la aussi saisi au cours d’opérations spéciales. Par exemple, 69 000 d’entre eux ont été récupérés par le FBI lors du démantèlement du site Silk Road.

Différentes catégories de baleines

En étudiant les transactions effectuées par ces gros poissons sur la blockchain, il est possible d’observer trois types de baleines :

  • Celles qui “hodl”
  • Celles qui trade
  • Celles qui sont “échouées”

Il est important de distinguer les baleines qui conservent leurs cryptos sur le long terme, de celles qui spéculent sur le marché, de celles qui n’ont pas effectué de transactions depuis longtemps.

Les baleines les plus anciennes sont celles qui ont cru en premier au potentiel de la blockchain et qui ont accumulé des Bitcoins à bas prix, tout en prenant des profits lors des marchés haussiers. Ces investisseurs évitent généralement le trading à court terme. 

Les baleines tradeuses, quant à elles, achètent et vendent des cryptomonnaies en fonction des fluctuations du marché, ce qui a une influence sur le prix à court terme.

Enfin, les baleines dites “échouées” sont celles dont les actifs sont supposément perdus par manque d’attention, perte des clés privées, etc.

Le Gallois James Howells aurait jeté un disque dur contenant 7500 BTC !

Conclusion sur les baleines crypto

Dans le monde des actifs numériques, les baleines sont des investisseurs possédant une grande quantité de jetons sur un projet donné. Le seuil de possession varie en fonction des individus, mais toutes les whale ont en commun la capacité d’influencer les cours des marchés en raison de leur importante détention de token.

Il est crucial de faire preuve de prudence lorsque l’on envisage d’investir dans des projets dont les tokens sont peu dilués et majoritairement détenus par quelques baleines. Dans cette configuration, ces dernières peuvent facilement tirer profit de la situation au détriment des petits investisseurs ne disposant pas d’une connaissance approfondie du secteur de la finance.

télécharger appli investx banniere appli investx telecharge
Jonathan

Jonathan

Passionné par la technologie blockchain et Bitcoin, Jonathan tombe dans le “rabbit hole” en 2019. Diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra l’école blockchain depuis 2022, il s'est donné pour mission de décortiquer et rendre le plus accessible possible cet écosystème incroyable qui va révolutionner le monde de demain.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.