Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Token crypto : les différents types (utility tokens, NFTs, etc.)
Copié

Token crypto : les différents types (utility tokens, NFTs, etc.)

Le token est devenu un mot commun dans l’écosystème crypto. Il désigne un actif numérique, qu’il soit fongible ou non. Pourquoi utilise-t-on ce terme dans le domaine de la crypto, d’où cela vient-il et quels sont les différents types de tokens qu’on trouve sur le marché à l’heure actuelle ?

Écrit par : Jonathan

timer

Mis à jour le 17/01/2023 à 00:01

token

Qu’est ce qu’un Token et à quoi ça sert ?

Un token est un actif numérique, impossible à copier et qu’il est possible d’échanger sur une ou plusieurs blockchain. Les tokens sont absolument nécessaires pour interférer sur la blockchain, sur des plateformes de finance décentralisée (DeFi) et sur certaines applications (dApps).

Pourquoi utilise-t-on des tokens ?

Appelé jetons en français, les tokens ont rendu possible la numérisation de la valeur sur Internet. Ils sont adossés à une ou plusieurs blockchains ce qui permet de les échanger sans crainte de duplication, leur donnant ainsi une réelle valeur.

Cette unité de valeur peut être de plusieurs natures:

  • pécuniaire
  • financière
  • droit de propriété
  • pouvoir pour un droit de vote
  • etc.

Lors d’une transaction, un token s’échange en quelques minutes entre un émetteur et un récepteur. La conservation et la sécurité de la transaction est assurée par la blockchain qui fait office de livre de compte.

Ne pas confondre un “coin” et un “token”

Dans l’univers crypto, un “token” est un terme générique. Il peut désigner à la fois une crypto-monnaie telle que le Bitcoin ou l’Ether, mais également un actif numérique créé sur l’une des différentes blockchains existantes. 

Un “coin est le token natif d’une blockchain. Il est indispensable à son fonctionnement notamment pour payer les frais de transaction, également appelés frais de gas. Les coins les plus connus sont le bitcoin permettant d’effectuer des transactions sur la blockchain Bitcoin, l’Ether pour la blockchain Ethereum, le SOL pour la blockchain Solana, etc.

Les coins peuvent être minés, pas les tokens.

Quels sont les autres types de token dans l’univers crypto?

Il existe plusieurs types de tokens, chacun ayant ses propres caractéristiques et une utilisation spécifique:

  • les utility tokens
  • les security tokens
  • les Non Fongible Tokens (NFTs)
  • les Soulbound Tokens (SBTs)

Utility Token

Appelé en français “jetons utilitaires”, les utility tokens sont de loin les tokens les plus communs de l’écosystème crypto. Ils permettent d’acheter des biens ou des services sur des exchanges ou des plateformes décentralisées. Ils y sont généralement utilisés comme monnaie d’échange sur ladite plateforme.

Security Token

Un security token est un jeton numérique qui représente (mais ne garantit pas) une part de propriété d’une entreprise ou d’une organisation. Généralement, il donne aux détenteurs un droit de propriété ou un droit de vote et permet parfois de recevoir des dividendes. 

Ainsi, les security tokens permettent la tokenisation d’actifs réels comme des biens immobiliers par exemple. C’est d’ailleurs ce que propose la société RealT.

Attention 

Un security token n’est pas une action et n’offre aucune garantie.

Non Fongible Token (NFT)

Les tokens non fongibles sont des tokens uniques et facilement identifiables. Une pièce de 2€ est dite fongible, car c’est la même que celle de votre voisin. Si vous lui donnez votre pièce de 2€ et que vous récupérez la sienne, vous avez toujours 2€. Cette pièce et sa valeur sont interchangeables.

A contrario, les NFTs ont une valeur unique. Puisque stocké sur la blockchain, il est très simple de vérifier leur authenticité de manière transparente et sécurisée. En faisant l’acquisition d’un NFT vous vous assurez sa possession. Ces derniers sont très utilisés dans le domaine de l’art numérique, la billetterie, la certification de diplôme, etc.

Les NFTs peuvent être échangés sur des sites Internet spécialisés ou sur certains sites de vente aux enchères.

Soulbound Token (SBT)

Les jetons Soulbound Tokens ou SBTs sont des NFTs non transférables et visibles publiquement qui représentent des qualifications ou des engagements uniques d’un utilisateur. Ils sont associés à un individu et ne peuvent être échangés ou vendus.

On imagine aisément que ces derniers peuvent être extrêmement utiles dans le cas d’une identité numérique, d’un livret de famille, de diplômes, etc.

Les SBTs sont encore en développement puisqu’ils ont été imaginés en 2022 par le cofondateur de la blockchain Ethereum, Vitalik Buterin.

Comment et où se procurer des tokens ?

Bien qu’il y est de multiples façons de se procurer des tokens, la plus simple reste certainement de passer par des plateformes d’échange comme Binance, Kraken ou Coinbase

Vous pouvez également choisir de miner certains jetons ou d’être noeud validateur. En participant ainsi à la sécurisation de la blockchain et au maintien du réseau, vous serez récompensé en crypto de la blockchain en question.

Une autre méthode pour se procurer des tokens est de passer par des launchpad et de participer à des ICO (Initial Coin Offering), IDO (Initial Dex Offering) ou IEO (Initial Exchange Offering).

Soyez actif et attentif aux réseaux sociaux car, avec un peu de chance, vous pourriez être éligible à d’éventuel airdrop !

Quel token choisir en 2023 ?

Outre le Bitcoin qui reste la mère de toutes les crypto-monnaies, voici 3 actifs que nous vous recommandons de suivre cette année : 

  1. Ethereum
  2. Cosmos
  3. Polygon

Ethereum (ETH)

Token natif de la seconde blockchain du marché, l’Ether reste une valeur sûre à posséder en portefeuille. L’engouement et le développement de la blockchain à toujours le vent en poupe et cela ne semble pas prêt de s’arrêter ! 

Ethereum est le projet crypto qui a fait évoluer le marché grâce à l’arrivée des smarts contracts et qui continue d’être la base de développement de nombreux projets.

Cosmos (ATOM) 

Souvent présenté comme l’Internet de la blockchain, l’écosystème Cosmos est extrêmement intéressant. En effet, l’idée du projet est de construire un système de blockchain décentralisé interopérable afin d’unir de nombreuses blockchains indépendantes. 

Dans les prochaines années l’univers Cosmos devrait permettre une toute nouvelle série d’applications au sein de l’écosystème.  

Polygon (MATIC)

Polygon se propose de résoudre l’un des plus gros problèmes de la blockchain Ethereum à l’heure actuelle, sa scalabilité. Incluant la technologie des ZK Rollup, ce Layer 2 semble avoir encore de beaux jours devant lui. 

La fondation Polygon a d’ailleurs noué de précieux partenariats avec des entreprises de renommée internationale comme Disney ou Mercedes-Benz. 

Pourquoi et comment créer son propre token crypto ?

Les raisons pour vouloir créer un token sont multiples et peuvent varier considérablement en fonction du contexte et de l’objectif recherché. 

Bien souvent, les entreprises ou organisations qui cherchent à lancer leurs propres jetons le font dans le but de financer un projet dans le cadre d’une ICO. Cela peut également s’avérer très utile pour représenter des biens ou des actifs, comme des parts de société ou de biens immobiliers.

Quant à savoir comment créer son token, là aussi, il existe de nombreuses possibilités. Attention, il est important de noter que cela nécessite des connaissances en programmation et en technologie blockchain. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces sujets, il vous faudra faire appel à un développeur ou à une entreprise spécialisée.

Tout d’abord, définissez l’objectif de votre token et déterminez comment il va être utilisé (Est-ce un NFT, un utility token, etc.). Ensuite, choisissez une blockchain sur laquelle déployer votre jeton. Il en existe de nombreuses, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients, choisissez celle qui conviendra le mieux à vos besoins.

C’est le moment de coder votre token ! Il vous faudra utiliser le langage de programmation propre à la blockchain en question (Solidity pour Ethereum, Rust pour Solana, etc.). Une fois terminé, vous pourrez lancer votre token. Cela peut être fait en utilisant un outil de déploiement spécifique ou en ligne de commande.

Assurez-vous de respecter les normes et les exigences de la blockchain sur laquelle vous développez.

Il est maintenant temps de promouvoir votre nouveau jeton pour attirer les utilisateurs et les investisseurs. Pour cela, le meilleur moyen reste encore d’utiliser les réseaux sociaux, les forums en ligne, les médias spécialisés ou tout autres canaux de communication que vous jugerez pertinent.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Jonathan

Jonathan

Passionné par la technologie blockchain et Bitcoin, je tombe dans le “rabbit hole” en 2019. Diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra l’école blockchain depuis 2022, je me suis donné pour mission de décortiquer et rendre le plus accessible possible cet écosystème incroyable qui va révolutionner le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.

Rejoignez un Telegram qui vous apporte de la valeur

Tous les secrets de la réussite, toutes les infos en temps réel, des formations gratuites, etc.
REJOIGNEZ ICI
close-link