Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Trading
chevron
Investir avec un PEA : tout savoir sur le plan d’épargne en actions
Copié

Investir avec un PEA : tout savoir sur le plan d’épargne en actions

Le Plan d'Épargne en Actions, plus communément appelé PEA, est un dispositif d'investissement qui a été conçu pour encourager les investissements en actions françaises et européennes en particulier pour l'investissement à long terme. Mais qu'est-ce que ça signifie concrètement ? Et comment le PEA se distingue-t-il des autres formes d'investissement ? C'est ce que nous allons explorer dans cet article.

Écrit par : Mehdi Pardo

timer

Mis à jour le 04/07/2023 à 17:15 par Thomas

pea

Qu’est-ce qu’un PEA ?

Le PEA (Plan d’Épargne en Actions) est une enveloppe fiscale qui permet d’investir en actions tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Il a été créé pour encourager les investissements en actions de sociétés françaises et européennes.

Le PEA permet de construire un portefeuille dynamique composé d’actions, d’OPC (Organismes de Placement Collectif) ou d’ETF (Exchange Traded Funds), avec en bonus des avantages fiscaux. Le capital ainsi obtenu avec le temps peut servir à financer n’importe quel type de projets ou fournir des revenus complémentaires réguliers.

Les versements sur un PEA sont plafonnés à 150 000 € par PEA, ou 300 000 € pour un couple marié ou pacsé. Pour bénéficier de la fiscalité avantageuse du PEA, aucun retrait ne doit être effectué avant 5 ans.

En effet, avant 5 ans, tout retrait entraîne obligatoirement la clôture du PEA. Après 5 ans, l’avantage fiscal se déclenche et vous pouvez continuer à effectuer de nouveaux versements sur votre plan.

Fiscalité du PEA

La fiscalité du PEA est l’un de ses principaux points forts. Sur un compte-titres ordinaire, les plus-values réalisées sont soumises à l’impôt sur le revenu. En revanche, le détenteur d’un PEA bénéficie d’avantages fiscaux : la fiscalité est d’autant plus favorable que le PEA est ancien. C’est ce qui en fait une solution adaptée aux placements à long terme.

Sur un PEA, vos plus-values sont exonérées d’impôts sur le revenu dès 5 ans de détention. C’est pourquoi plus vous ouvrez un PEA tôt, mieux c’est.

Le PEA Jeune

Le PEA Jeune est une variante du PEA classique, spécifiquement conçue pour les jeunes adultes. Il s’adresse aux personnes âgées de 18 à 25 ans, qui sont encore la résidence fiscale de leurs parents.

Il offre une excellente opportunité pour les jeunes investisseurs de commencer à construire un portefeuille d’investissement tout en bénéficiant des avantages fiscaux du PEA.

Comme le PEA classique, le PEA Jeune permet d’investir en actions françaises et européennes, ainsi qu’en OPC ou ETF. Il bénéficie de la même fiscalité avantageuse, avec une exonération d’impôts sur le revenu sur les plus-values après 5 ans de détention

 C’est pourquoi il peut être particulièrement intéressant d‘ouvrir un PEA Jeune dès 18 ans : vous pourrez ainsi bénéficier de l’exonération fiscale dès vos 23 ans.

Le plafond de versement sur un PEA Jeune est de 20 000 euros. Cela peut sembler modeste comparé au plafond de 150 000 euros du PEA classique, mais c’est un montant suffisant pour commencer à investir et à se familiariser avec les marchés financiers.

L’ouverture d’un PEA Jeune est incompatible avec la détention d’un PEA classique. Vous ne pouvez pas avoir à la fois un PEA Jeune et un PEA classique. Une fois que vous atteignez l’âge de 25 ans, votre PEA Jeune peut être transformé en PEA classique, avec un plafond de versement augmenté à 150 000 euros.

Comment ouvrir un PEA ?

Il y a certains choix, certaines étapes à compléter pour ouvrir un PEA : 

  1. Choix du courtier / broker ou banque : c’est crucial pour ouvrir un PEA. Fortuneo et Boursorama sont souvent recommandés en France.
  2. Ouverture du compte : Vous pouvez ouvrir un PEA avec un dépôt initial faible, par exemple 100 €. Une fois le compte ouvert, vous découvrirez l’interface web du courtier.
  3. Comprendre le fonctionnement du PEA : Un PEA est une enveloppe qui comporte deux poches : un compte en espèces, où atterrit votre argent quand vous faites un versement sur votre PEA, et un portefeuille d’actions, qui héberge les actions et les fonds sur lesquels vous avez investi.
  4. Passer un ordre d’achat : Pour investir, vous devez passer un ordre d’achat. Par exemple, si vous voulez acheter des actions LVMH, vous devez comprendre comment passer un ordre d’achat. Le principe est souvent le même : sélectionnez l’action convoitée, choisissez le sens (achat), définissez la quantité de titres souhaités, et choisissez le type d’ordre pour fixer le prix d’achat.
  5. Exécution de l’ordre : Une fois l’ordre exécuté, les frais de l’ordre sont prélevés. Vous verrez ensuite la “ligne” de l’action LVMH apparaître dans votre portefeuille et sa valeur évoluera de jour en jour.
  6. Alimentation du PEA : Il ne vous reste plus qu’à alimenter la poche espèces de votre PEA par virement au gré de vos possibilités et des opportunités, pour renforcer vos investissements sur les marchés quand vous le souhaitez en passant un ordre.

Le PEA est réservé aux personnes domiciliées fiscalement en France. Le plafond des versements est limité à 150 000 €, mais le montant de l’encours n’est pas limité. Vous pouvez donc avoir plusieurs millions d’euros sur votre PEA si vous réalisez d’importantes plus-values sur les titres détenus en portefeuille.

Quelle stratégie d’investissement adopter avec un PEA ?

Quand on investit dans un PEA (Plan d’Épargne en Actions), il faut toujours avoir une stratégie d’investissement bien définie. Cette stratégie doit être en adéquation avec vos objectifs financiers, votre tolérance au risque et votre horizon de placement. Voici quelques éléments à considérer pour faire votre stratégie d’investissement pour le PEA.

Définir vos objectifs d’investissement

Avant de commencer à investir, il faut définir clairement vos objectifs. Vous cherchez à constituer un capital pour votre retraite ? Vous voulez financer les études de vos enfants ? Ou peut-être cherchez-vous à générer un revenu supplémentaire ?

Vos objectifs d’investissement influenceront grandement la manière dont vous allez investir dans votre PEA.

Évaluer votre tolérance au risque

Chaque investissement comporte des risques. Il est donc important d’évaluer votre tolérance au risque.

Si vous êtes prêt à prendre des risques plus élevés pour des rendements potentiels plus élevés, vous pouvez choisir d’investir dans des actions de sociétés plus petites ou dans des secteurs plus volatils comme la cryptomonnaie.

Si vous préférez une approche plus prudente, vous pouvez opter pour des actions de grandes entreprises bien établies ou investir dans des Indices.

Diversifier votre portefeuille

La diversification est une stratégie clé pour réduire le risque de votre portefeuille d’investissement.

En investissant dans une variété d’actions, vous pouvez réduire l’impact négatif si l’une d’elles performe mal. Vous pouvez diversifier votre portefeuille en investissant dans des actions de différentes industries, secteurs, et tailles d’entreprises.

Adopter une approche à long terme

Le PEA est particulièrement adapté pour les investissements à long terme. Après 5 ans, les plus-values réalisées sont exonérées d’impôt sur le revenu.

Il est donc recommandé d’adopter une approche d’investissement à long terme et de résister à la tentation de vendre vos actions lors des fluctuations du marché à court terme.

Réévaluer régulièrement votre stratégie

Enfin, il est important de réévaluer régulièrement votre stratégie d’investissement.

Vos objectifs financiers, votre situation personnelle ou la conjoncture économique peuvent changer, et votre stratégie d’investissement doit s’adapter en conséquence.

Quelles autres alternatives d’investissement que le PEA ?

Il existe plusieurs alternatives d’investissement au Plan d’Épargne en Actions (PEA) qui peuvent être envisagées en fonction de vos objectifs financiers, de votre tolérance au risque et de votre situation fiscale. Voici quelques-unes des options les plus courantes :

L’Assurance Vie

C’est l’un des placements préférés des Français. Elle offre une grande flexibilité en termes de choix d’investissements (fonds en euros garantissant le capital, unités de compte plus risquées mais potentiellement plus rentables, etc.) et une fiscalité avantageuse après 8 ans.

De plus, en cas de décès, les sommes versées sur le contrat sont transmises aux bénéficiaires désignés avec une fiscalité très favorable.

Le Compte-Titres

Il permet d’investir sur une large gamme de produits financiers (actions, obligations, fonds d’investissement, etc.) sans limite de montant.

En revanche, sa fiscalité est moins avantageuse que celle du PEA, c’est un meilleur produit pour les investisseurs à court terme.

L’Investissement Immobilier

Que ce soit via l‘achat d’un bien en direct ou via des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), l’immobilier reste une bonne alternative pour diversifier son patrimoine.

Les rendements sont généralement stables et réguliers, et il existe plusieurs dispositifs fiscaux avantageux (loi Pinel, dispositif Malraux, etc.).

L’Investissement dans les PME

Que ce soit via des fonds d’investissement spécialisés ou via des plateformes de financement participatif, investir dans les petites et moyennes entreprises peut être une manière de soutenir l’économie locale tout en cherchant à obtenir un rendement potentiellement élevé. 

Cependant, ce type d’investissement comporte un risque de perte en capital.

Notre avis sur le PEA

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) peut clairement être considéré comme un très bon outil d’investissement, pour tout type de capital.

Il permet déjà d’investir directement en actions, ce qui n’est pas le cas d’autres placements de long terme comme les contrats d’assurance-vie.

En dehors d’éventuels droits de garde ou de frais de tenue de compte, le détenteur d’un PEA ne subit pas de frais supplémentaires sur le PEA même. C’est un avantage par rapport à l‘assurance-vie, qui applique des frais de gestion représentant chaque année de 0,5 à 1 % du capital placé.

En revanche, avant 5 ans, tout retrait entraîne obligatoirement la clôture du PEA. Si vous avez besoin de retirer une partie de votre argent avant cette échéance, vous devrez fermer votre PEA et perdre les avantages fiscaux associés.

Après 5 ans, vous pouvez effectuer des retraits sans fermer le PEA, mais vous ne pourrez plus effectuer de nouveaux versements.

Le PEA semble donc être un outil d’investissement intéressant pour les épargnants et investisseurs qui souhaitent investir en actions sur le long terme et bénéficier d’exonération fiscale.

télécharger appli investx banniere appli investx telecharge
Mehdi Pardo

Mehdi Pardo

Mordu de trading et de cryptomonnaies, Mehdi découvre le Bitcoin et la technologie Blockchain en 2017. Depuis, il est en mission pour rendre le monde de l'investissement et du Web3 accessible au plus grand nombre.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.