Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Cryptomonnaies
chevron
Bitcoin VS Ethereum : Quelles sont les vraies différences ?
Copié

Bitcoin VS Ethereum : Quelles sont les vraies différences ?

Le monde des cryptomonnaies est en constante évolution, mais deux projets sont en avance depuis bien longtemps : Bitcoin et Ethereum. Bien que ces deux actifs partagent des similitudes en tant qu'actifs numériques, ils présentent également des différences fondamentales quant à leurs utilités et propositions de valeur. Dans cet article, nous mettrons en lumière les caractéristiques uniques de ces deux mastodontes et vous comprendrez leur rôle dans l’écosystème crypto.

Écrit par : Romain

timer

Mis à jour le 04/12/2023 à 20:19 par Thomas

bitcoin vs ethereum

Comparatif : Les différences entre Bitcoin et Ethereum

BitcoinEthereum 
Création20082015
Créateur“Satoshi Nakamoto”Vitalik Buterin
Jeton natif BTCETH
Nombre de jetons max21 000 000 
Algorithme de consensus Proof of Work (POW)Proof of Stake (POS)
UtilitésRéserve de valeur, Monnaie transfrontalièreBlockchain d’infrastructure (Smart contracts, Dapps, etc.)
Temps par bloc ( en moyenne)10 minutes15 secondes 
Langage de code C++ et PythonSolidity
Frais de transaction Élevés voir très élevésÉlevés voir très élevés

Bitcoin vs Ethereum : Des rôles différents, mais tout aussi importants 

Proposition de valeur

Le Bitcoin et l’Ethereum, qui sont les deux cryptomonnaies les plus célèbres, présentent des différences marquées en termes d’utilité et de propositions de valeur.

Bitcoin est connu pour attirer toutes les autres cryptomonnaies dans ses hausses comme dans ses chutes, il domine clairement le marché. Aujourd’hui, il est considéré par beaucoup comme une réserve de valeur très intéressante, et même comme une solution pertinente à des problèmes monétaires. Notamment grâce à son offre limitée qui fait de lui une monnaie déflationniste.

En revanche, Ethereum arrive avec des arguments bien différents. En tant que blockchain d’infrastructure, elle permet la création de smart contracts (contrats intelligents) et le développement d’applications diverses et variées (DeFi, gaming, etc.). 

Les deux cryptomonnaies jouent des rôles importants et bien souvent complémentaires dans cet univers en constante évolution.

Algorithme de consensus

Les deux blockchains ne fonctionnent pas non plus de la même manière. L’une repose sur le Proof of Work (preuve de travail) et l’autre sur le Proof of Stake (preuve d’enjeux).

Pour rappel, la blockchain est composée de blocs qui enregistrent toutes les informations qui transitent sur le réseau. Le rôle de l’algorithme de consensus est de définir qui sont les entités qui construiront ces blocs. Avant que les nœuds ne décident s’ils sont conformes aux règles établies. 

Bitcoin repose donc sur le PoW, ce qui implique que les participants du réseau (mineurs) doivent mettre à disposition de la puissance de calcul afin de forger des blocs et d’espérer être récompensés (en BTC). Le PoW est généralement critiqué pour sa forte utilisation d’énergie, mais il est certainement le consensus qui offre le plus de sécurité.

Ethereum, quant à lui, a abandonné le PoW en septembre 2022 pour reposer maintenant sur le PoS. Avec ce dernier, il faut mettre en jeu un certain nombre de jetons (staker) avant de pouvoir espérer contribuer au bon fonctionnement du réseau et enfin être récompensés. C’est un consensus bien moins énergivore et qui permet des transactions plus rapides, mais qui peut aussi mener à un risque de centralisation plus élevé.

En savoir plus sur Bitcoin

Le Bitcoin, appelé aussi “l’or numérique“, est la toute première cryptomonnaie qui a été créée. Introduite en 2009 par un individu (ou un groupe) sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, le Bitcoin est conçu pour être une forme de monnaie numérique décentralisée reposant sur aucun organe de contrôle (banque, gouvernement, etc.), mais bel et bien sur les membres de sa communauté.

La blockchain Bitcoin et son jeton, le BTC, ont plusieurs utilités. D’abord, il peut être un moyen d’échanger de la valeur en peer-to-peer (pair-à-pair) : Il permet à un utilisateur A d’envoyer des fonds à un utilisateur B sans passer par des intermédiaires tels que les banques par exemple. Ce qui peut réduire les frais et accélérer les échanges transfrontaliers notamment.

Bitcoin est également considéré comme une réserve de valeur, similaire à l’or, car il est émis en quantité limitée : il n’y aura jamais plus de 21 millions de jetons. Ce qui, contrairement aux monnaies fiduciaires que l’on connaît (Euro, dollar, etc.), lui permet d’être protégé de l’inflation.

Enfin, bien que l’on connaisse aussi le BTC pour ses impulsions colossales (à la hausse comme à la baisse), il a trouvé sa propre place dans l’économie mondiale. Certains pays l’utilisent aujourd’hui comme un moyen de s’émanciper du système monétaire américain et de son dollar, ou tout simplement comme sauveteur contre l’inflation d’une mauvaise monnaie locale. 

Ce sont les raisons pour lesquelles l’adoption du Bitcoin continue de se développer à travers le monde et, par la même occasion, ce qui renforce sa réputation de roi des cryptomonnaies.

bitcoin
1

Inscription simple et gratuite

Régulations ASIC, FCA

Trading simple sur MT4

2

15 ans d’expérience

Service client réactif

Frais peu élevés

3

Réglementé CySEC

Spreads et frais bas

Beaucoup d’outils de trading

En savoir plus sur Ethereum

Créé en 2015 par Vitalik Buterin, l’ETH est une cryptomonnaie qui va au-delà du simple concept de monnaie numérique. Alimenté par la blockchain Ethereum, il permet la création de la majorité des contrats intelligents et des applications décentralisées (DApps) de l’écosystème. 

Pour faire simple, ces contrats intelligents sont des programmes autonomes qui s’exécutent automatiquement lorsque certaines conditions sont remplies. Ils ouvrent les portes d’un monde de possibilités infinies, allant des protocoles de finance décentralisée (DeFi), aux jeux vidéos, en passant par l’identité numérique par exemple.

L’Ether (ETH) est utilisé pour payer les frais de transaction sur le réseau. Ainsi, pour chaque création ou modification d’un smart contract, des jetons sont dépensés par les développeurs du monde entier. C’est tout simplement le carburant du réseau.

Ethereum (ETH) se positionne aujourd’hui comme la deuxième cryptomonnaie en termes de marketcap, et se rapproche petit à petit du grand Bitcoin. 

ethereum

Lequel a le plus de potentiel ?

Comme vous l’aurez compris, le Bitcoin et l’Ethereum n’arrivent pas avec les mêmes arguments. Ils évoluent avec des cas d’utilisations qui sont, pour certains, bien distincts. Il est donc difficile de déterminer lequel des deux a le plus de potentiel.

Certains préfèrent la “stabilité” du Bitcoin, tandis que d’autres recherchent des opportunités plus dynamiques telles qu’Ethereum. On entend souvent dire qu’Ethereum est plus jeune et qu’il a une marge de progression encore plus intéressante, mais en réalité il est impossible de savoir à l’avance lequel des deux séduira le plus les investisseurs dans 2, 5, ou 10 ans.

Bien qu’Ethereum rattrape progressivement son retard sur le Bitcoin, ce dernier continue de mener la danse. Nous aurons le temps de voir venir avant un bouleversement de la hiérarchie. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra compter sur ces deux projets dans le futur.

Comment acheter du Bitcoin et de l’Ethereum ?

Comme ce sont les deux plus grosses cryptomonnaies du marché, vous les trouverez sur la quasi-totalité des exchanges centralisés (CEX). Pour les acheter, dirigez-vous par exemple sur Binance, Coinbase, Kucoin ou Kraken.

Si vous préférez vous orienter vers des DEX, ce sera plus compliqué pour le Bitcoin : vous trouverez souvent des versions “wrapped” (enveloppées) du BTC. Néanmoins, vous trouverez facilement des ETH sur Uniswap, Pancakeswap, ou tous les DEX des layers 2 comme Polygon, Arbitrum et OP notamment.
Pour ceux qui utilisent des brokers traditionnels, vous retrouverez des produits dérivés (futures ou CFD) des deux actifs sur Etoro ou Axi.

Romain

Romain

Romain est le fondateur d'InvestX. Passionné de finance, de trading et de crypto, il décide de lancer ce projet pour partager sa passion. Aujourd'hui, Romain est présent dans chaque décision, et c'est notamment lui qui gère les réseaux sociaux d'InvestX pour être au plus proche de la communauté.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.