Rejoindre
Télécharger notre appli InvestX
x
Accueil
chevron
Guides Cryptomonnaies
chevron
Cryptomonnaies
chevron
ChainLink : Tout savoir sur le projet futuriste d’oracles
Copié

ChainLink : Tout savoir sur le projet futuriste d’oracles

Comment s’assurer du bien-fondé d’une information sur la blockchain ? Comment intégrer des données du monde réel à la blockchain ? C’est toute la proposition de valeur que relève ChainLinK, qui se positionne comme un véritable gamebreaker du genre.

Écrit par : Jonathan

timer

Mis à jour le 14/02/2023 à 12:01 par Thomas

chainlink

ChainLink est l’un des premiers systèmes d’oracle décentralisé qui a été créé en 2017 par Sergei Nazarov et Steve Ellis. L’utilité et la grande plus-value de ChainLink, réside dans le déploiement d’oracles qui vont jouer le rôle de tiers de confiance numérique

En effet, le service d’oracle proposé par ChainLink va aller chercher des informations et données du monde réel, pour les rendre intelligibles par la blockchain

L’oracle est donc une connexion entre les éléments de la blockchain (“on-chain”), et les informations du monde extérieur (“off-chain”).

Qu’est-ce qu’un oracle ?

Pour faire simple, un oracle permet de stocker des informations ou données du monde réel dans des smart-contracts. Ces datas sont aussi nombreuses que variées. Cela peut être des températures, des résultats, des horaires, etc. 

Les différentes variables ainsi fournies, permettent (ou pas) l’exécution et le fonctionnement des dApps (applications décentralisées) grâce au déclenchement de ces fameux smart-contracts.

Les oracles jouent donc le rôle de “vérificateurs numériques”. Ce sont des noeuds du réseau qui veulent se positionner comme tiers de confiance et être rémunérés pour leurs efforts. 

Pour commencer à travailler, ces nœuds vont bloquer une certaine quantité de token qui va servir de caution. Si les informations qu’ils donnent s’avèrent fausses, ils devront payer une amende prélevée directement sur la caution et ne gagneront pas de récompenses. Si les informations sont vraies, ils garderont leurs cautions et gagneront des récompenses.

Pour s’assurer de la véracité et du bien fondé des données collectées, c’est assez simple. Plus le nombre d’oracles rapportant la même information sur différentes sources sera important, plus l’information sera viable et enregistrée sur la blockchain. 

On dit souvent qu’un exemple vaut mille mots.

Imaginons que vous êtes le propriétaire d’un site de pari sportif sur la blockchain. Il va falloir que vous collectiez différents types d’informations pour rendre votre site fonctionnel: 

  • Les scores
  • Les équipes
  • Les buteurs
  • Etc. 

Pour cela vous pouvez utiliser ChainLink. 

Pour utiliser les oracles de ChainLink, vous devrez bloquer un certain montant de jetons $LINK pour que ces derniers vérifient les données dont vous avez besoin. Ils vont les récolter, les traiter, s’assurer de leur bien fondé et vous les envoyer pour faire fonctionner vos smart-contracts.  

Un smart-contract ou contrat intelligent, est un contrat qui s’exécute automatiquement et uniquement quand des conditions préalablement définies sont remplies.

Contrairement à d’autres oracles, il est important de souligner que ChainLink est intégralement décentralisé. C’est un bon point non négligeable car le risque des oracles centralisés est qu’ils pourraient être tentés de fausser certaines informations dans leur propre intérêt.

Les usages de ChainLink sont aussi variés que multiples. Le gagnant d’une compétition sportive ou d’un jeu télévisuel, le cours d’une action en bourse, les retards d’un vol ou d’un train, etc. Tout ce qui nécessite d’interroger une donnée externe à la blockchain pour la rendre intelligible par un smart-contract, peut être à même d’utiliser les services proposés par ChainLink.      

Le $LINK est un jeton ERC-677 (extension basée sur les ERC-20), servant à payer les différents frais inhérents au bon fonctionnement du réseau. 

Il va notamment permettre de :

  • Rémunérer les noeuds en chargent de trouver et délivrer les informations
  • Payer le smart-contract qui souhaiterait utiliser les services d’un noeud
  • Convertir des données pour qu’elles soient intelligibles par la blockchain

Rappelons que pour lever des fonds, le projet a sollicité une ICO qui a permis de récolter pas moins de 32 millions de dollars. La supply totale est répartie comme suit:

  • 35 % pour récompenser les noeuds fournissant de la data
  • 35 % alloués au public et investisseurs
  • 30 % pour le développement

La part des jetons détenue par le public est très faible, ce qui est assez surprenant et qui peut soulever un certain nombre de questions.

Vous pouvez acheter du $LINK sur quasiment l’intégralité des plateformes d’échanges comme: 

Il vous y sera proposé de trader du $LINK contre du Bitcoin ou de l’Ethereum, mais également contre des monnaies fiduciaires comme l’euro ou le dollar.

Si vous aimez la finance décentralisée (DeFi), vous pourrez interagir avec des protocoles tels que Uniswap ou Pancakeswap afin de vous procurer des tokens ChainLink. Ici, l’utilisation de stablecoins vous simplifieront les échanges.

Une fois n’est pas coutume, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Vous pouvez bénéficier de revenus de staking et gérer des intérêts sur les exchanges centralisés que sont Binance, Kraken et consors.

ChainLink étant un token ERC, vous pourrez le stocker aisément sur un hot wallet tel que MetaMask, par exemple. 

Vous pouvez mettre vos $LINK en délégation afin de toucher des récompenses.

Mais, comme toujours, le moyen le plus sûr pour garder vos cryptos reste l’utilisation d’un hardware wallet de type Ledger ou Trezor.

télécharger appli investx banniere appli investx telecharge

Le token natif $LINK possède une max supply d’1 milliard de jetons dont un peu plus de 500 millions sont déjà en circulation et sa capitalisation boursière dépasse les 3 milliards de dollars. 

En 2020, ChainLink a connu son premier point haut à un peu moins de 20 $. Il à atteint son All Time High (ATH) le 10/05/2021 avec un prix à 52.25 $. Depuis, il a chuté de plus de 70 %.

Au moment de la rédaction de ces lignes, le $LINK est classé 21e au classement CoinMarketCap et se négocie à 6.94 $ pour un volume d’échange sur les dernières 24h de 845 533 130 $.

cours chainlink 2020 2023
Source : CoinMarketCap

D’après une analyse de nos experts, nos prédictions sur le token de ChainLink sont plutôt modérées. Bien que les oracles soient une révolution, un peu de FUD (Fear, Uncertainty & Doubt) vient parasiter l’engouement autour du projet notamment sur les réseaux sociaux. Nous restons donc prudents sur nos prédictions.   

$LINK devrait dépasser son précédent ATH en 2028 pour dépasser les 60 $.

Le $LINK répond à un réel besoin et à une véritable problématique : faire le pont entre les données off-chain (hors blockchain) et les données on-chain (sur la blockchain). 

Les oracles étant récompensés pour la véracité des informations qu’ils fournissent, ils n’ont aucun intérêt de délivrer de mauvaises ou fausses informations. ChainLink répond donc aux problèmes de fiabilité qui pouvaient être rencontrés jusqu’à présent.

De plus, le projet est utilisé par énormément d’acteurs de l’écosystème tels que Binance, CoinGecko, Intel, Polkadot et bien d’autres, preuve de sa grande résilience.

En revanche, la répartition du token $LINK lors de l’ICO peut soulever quelques questions. 35 % des jetons distribués aux investisseurs, cela reste plutôt faible pour un projet de cette ampleur. La prudence reste donc de mise! 

Comme dans tout projet, nous observons un certain nombre d’avantages et d’inconvénients

Voici une liste non exhaustive des avantages Chainlink que nous avons retenu :

  • Une équipe à l’origine du projet fiable et solide
  • Une communauté soudée et présente sur les réseaux sociaux
  • Des oracles qui se veulent multi blockchains
  • Simplicité pour intégrer de la donnée off-chain
  • Système de notation des oracles

Retrouvez ci-dessous les points négatifs, les inconvénients que nous retenons:

  • Le projet se construit lentement
  • Très peu de communication de la part de l’entreprise
  • Faible marketing
  • De nombreux concurrents se développent rapidement (Band Protocol par exemple)
  • Seulement 35 % de la supply alloué au public
Jonathan

Jonathan

Passionné par la technologie blockchain et Bitcoin, Jonathan tombe dans le “rabbit hole” en 2019. Diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra l’école blockchain depuis 2022, il s'est donné pour mission de décortiquer et rendre le plus accessible possible cet écosystème incroyable qui va révolutionner le monde de demain.

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide des fonds en raison de l’effet de levier. 74 à 89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devez déterminer si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre vos fonds.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire. InvestX.fr et l’application InvestX peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez consulter un conseiller financier indépendant pour toute question. InvestX.fr décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou la complétude des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans ce document.