Nous rejoindre
Nous rejoindre
x
Accueil
chevron
Investir
chevron
Staking
Copié

Qu’est-ce que le staking de crypto-monnaies ?

Dans le grand monde de la crypto-monnaie et des blockchains, il y a différents types d’investissement qui émergent. Parmi eux, le staking de crypto-monnaies. Sa particularité est que les personnes qui font du staking participent directement à la sécurisation et la vérification du réseau. On vous explique le staking crypto tout de suite !

Écrit par : Thomas

timer

Mis à jour le 28/09/2022 à 19:43

staking

Qu’est-ce que le staking de crypto ?

Le staking est un moyen de gagner des crypto-monnaies en les verrouillant mettant à disposition du réseau. 

C’est également et surtout un moyen de vérifier des transactions sur des blockchains basées sur le Proof-of-Stake.

Sur les blockchains, chaque transaction est vérifiée et l’un des consensus qui existe est le Proof-of-Stake. C’est un moyen de vérification qui passe par le stockage d’une quantité de la crypto dont il est question. 

Pour un utilisateur qui détient une certaine crypto-monnaie, le staking est une opportunité de gagner des intérêts en mettant ses tokens au travail dans la blockchain.

Dans la plupart des cas, le staking crypto peut se faire directement à partir d’un portefeuille de crypto-monnaies et d’applications décentralisées (dApps). Il est également possible de le faire par le biais de l’un des services proposés par un exchange (plateforme de crypto-monnaie) comme Binance.

Qu’est-ce qu’une Proof of Stake (PoS) – élément central du staking ?

Afin de bien comprendre ce qu’est le staking et quel est l’instrument utilisé, il est nécessaire de connaître le fonctionnement de la Proof of Stake – PoS.

Une « Proof of Stake » (preuve d’enjeu) est un algorithme de consensus pour les réseaux blockchain basé sur des validateurs (mineurs) faisant partie de la communauté des utilisateurs. 

Ces validateurs « stockent » leurs propres jetons du réseau natif en les bloquant sur le réseau. Ils sont récompensés en fonction de leur apport, ce qui les incite à participer au fonctionnement du réseau grâce à un bon retour sur investissement.

La PoS est considérée comme une version plus écologique et plus évolutive du consensus original Proof of Work – PoW (Preuve de Travail) utilisé dans la blockchain Bitcoin. Elle n’est pas basée sur autant de calculs aléatoires que la PoW.

Plutôt que de résoudre des problèmes mathématiques complexes pour maintenir la sécurité du réseau, le mécanisme PoS encourage et incite les utilisateurs à participer au réseau blockchain, en échange d’une récompense sous forme de crypto-monnaie. 

Le mécanisme PoS permet aux utilisateurs de gagner des revenus passifs en stockant simplement des jetons tout en gagnant des crypto-monnaies.

En général, les validateurs sont sélectionnés pour former le bloc suivant en fonction de la taille et de la durée moyenne de leur contribution. Une contribution plus élevée donne plus de possibilités de participer à la création du prochain bloc. 

Les blocs proposés par les validateurs sont transmis aux autres participants, qui les vérifient et les ajoutent à la blockchain.

Certains utilisateurs ou protocoles rassemblent énormément de fonds pour créer un pool de staking pour avoir une plus grosse puissance et avoir plus de chances de valider des blocs.

Différence entre PoS et PoW

Les algorithmes de la PoS incitent les utilisateurs à valider les données du réseau et à garantir la sécurité par le biais d’un processus de dépôt de garantie (staking). 

Ces « validateurs » doivent acheter et « staker » des jetons pour gagner des blocs supplémentaires. Ils ne doivent dépenser de l’argent qu’une seule fois pour participer. 

En revanche, un mineur dans un système de Proof of Work (PoW) doit acheter un équipement de minage et le faire fonctionner indéfiniment, ce qui entraîne des coûts énergétiques importants et qui peuvent fluctuer.

Comment faire du staking de crypto ?

Pour « staker » une cryptomonnaie, vous avez 2 choix principaux : 

  • Utiliser un wallet qui fonctionne sur la blockchain de la cryptomonnaie que vous souhaitez staker
  • Déléguer la tâche à une plateforme comme eToro ou Binance

Dans tous les cas, la première étape consiste à choisir la crypto-monnaie que vous voulez « staker », en tenant compte de la période de blocage qui peut parfois aller jusqu’à un an

Certains programmes proposent de staker ses fonds sans bloquer son argent et d’autres proposent des programmes de “locked staking” où l’utilisateur bloque ses fonds pour une période déterminée.

Assurez-vous également que le mécanisme de Proof-of-Stake est utilisé dans la blockchain que vous avez choisie. 

De plus, que vous utilisiez les services de votre propre portefeuille, d’un dApps ou d’un « exchange« , vous devez impérativement vérifier ces 3 points essentiels :

  • Quel est le montant minimum à investir sur la plateforme ?
  • Le portefeuille permet-il de « staker » 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24
  • Combien de temps les actifs doivent-ils être bloqués avant d’encaisser les premiers gains

Enfin, il vous faut acheter des crypto-monnaies. Ce qui peut se réaliser facilement en 4 étapes :

  1. Inscrivez-vous sur une plateforme
  2. Confirmez votre identité en quelques étapes
  3. Effectuez un premier dépôt
  4. Achetez les crypto-monnaies qui vous intéressent

Le staking est-il risqué ?

En matière de crypto-monnaies, le staking est reconnu pour générer un revenu passif et un rendement prévisible. 

Vous bloquez des crypto-monnaies pendant une certaine durée et, à la fin de cette durée, vous recevez la quantité que vous aviez bloquée avec un intérêt supplémentaire en fonction de la quantité et de la durée pendant laquelle vous avez laissé votre crypto.  

La logique de cette récompense est que le staking augmente la capitalisation et par la même occasion, la confiance des investisseurs. 

De ce fait, on pourrait croire que le staking est bon pour tout le monde et qu’il n’y a pas de risques. Mais ce n’est qu’une apparence et voici les principaux inconvénients liés à ce type d’opération :

  • Le cours de la crypto-monnaie « stakée » peut s’effondrer pendant la période de staking
  • Les opportunités de gains peuvent ne pas être versées
  • La plateforme retenue pour le staking peut être piratée
  • Le déblocage (unstaking) peut prendre un certain temps

Généralement, le staking s’avère une stratégie d’investissement assez sûre et pour laquelle on peut mesurer les risques en amont. Certes, il y a toujours un risque mais il est possible de le réduire fortement. 

Comme pour tout type d’investissement crypto, il s’agit de se renseigner sur la monnaie qu’on souhaite staker et la plateforme sur laquelle on le fait. Certaines plateformes proposent des rendements élevés à moindre risque.

Notre avis sur le staking de crypto-monnaies

Le staking est de plus en plus populaire. De nombreux utilisateurs affirment même qu’il est aussi rentable que le minage. Car contrairement au minage, il ne génère pas de frais généraux, ni de dépenses élevées en électricité.

La somme d’argent que vous gagnez en misant dépend d’un certain nombre de facteurs tels que, en autres, la récompense du bloc, la taille de l’offre bloquée, la récompense maximale possible et éventuellement la taille du pool (réunion de plusieurs investisseurs).

En général, plus vous gardez (stakez) longtemps les jetons, plus le gain est élevé. Cependant, la valeur de la monnaie doit également être prise en compte dans le calcul du gain.

Les principales plateformes de staking et leurs rendements

Voici quelques plateformes pour commencer à faire du staking facilement en 2022 :

  • Aqru : Montant de dépôt minimum de 100$. Rendement de 7% sur les crypto, jusqu’à 12% sur les stablecoins. Intérêts annuels payés quotidiennement. Monnaies principales : BTC (Bitcoin), ETH (Ethereum), DAI, mais aussi USDT et USDC
  • EToro : Montant de dépôt minimum de 50$. Rendement de 75% jusqu’à 90% suivant le plan choisi. Rémunération mensuelle. Monnaie : ADA, TRX
  • Binance : Montant de dépôt minimum. Rendements variables évoluant en moyenne entre 6 et 9% jusqu’à 30%. Monnaie : BNB (Binance Coin)
  • Coinbase : Montant de dépôt minimum de 1$. Rendements variables évoluant en moyenne entre 3 jusqu’à 5%. Rémunération de quotidienne à bihebdomadaire. Monnaies principales : XTZ, ATOM, ETH, ADA (Cardano)

Abonnez-vous et recevez l'actualité crypto chaque semaine !

* Champ requis

⚠ Cet article est publié à titre indicatif et ne doit pas être considéré comme un conseil en investissement. Le trading de crypto-monnaies comporte des risques et il est important de ne pas investir plus que ce que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

InvestX n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Thomas

Thomas

Rédacteur web depuis de nombreuses années et spécialiste SEO, Thomas est devenu rédacteur pour InvestX au lancement du site. Passionné par le domaine de la crypto et du Web3, Thomas s'est donné pour mission de délivrer un maximum de valeur et d'initier les lecteurs au monde des blockchains, considéré pour lui comme le monde de demain.

Attention aux risques : Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.

 

Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d’expérience et votre tolérance pour le risque et faire appel à des professionnels si nécessaire.